Je sais, c'est un lai laid.

de Image de profil de AnnickAnnick

Apprécié par 5 lecteurs
Image de couverture de Je sais, c'est un lai laid.

(Défi sur les homophones et sons identiques)

Les mets de Mémé.


- Entre dans mon antre, à pas de loup, corbeau ! J'ai des appas et un corps beau pour toi sous mon toit !

- Hou ! Je ne suis pas appâté par toi dit le piaf qui piaffe s'empiffrant de pâté.

Mais si ! Je suis le Messie ! Malgré ma chique, je reste chic !

Toc ! Toc ! Entre un chef, sa toque en guise de couvre-chef ! 

- Qui es-tu, dit Mémé le policier à la peau lisse ! Moi, je suis de la police. Viens que je te cuisine !

- Pas de panique. T'es toqué paltoquet ! T'as pas vu ma toque ? Je cuisine des légumes ! Je suis végétarien.

- A ta guise ! Légume ! Qui végète a rien !

- Je mange cru. Qui l'eut cru ! L'eusses-tu cru ?

- Oui. J'aime les pâtes Lustucru . 

- Alors, serre-moi la patte !

- Et toi, sers-moi les pâtes.

- Hum ! Le thon de ton tonton est bon.

Vingt bouteilles de vin sont cherchées en vain. La recherche est vaine, pas de veine !

Dans la cour, court une laie. Elle s'arrête, croque une arête, boit du lait dans la boîte à pain en pin puis meurt. Un croque-mort lui mord la patte.

Un python piteux sur son piton repère son repaire. Un animal malin voit le serpent qui serpente sur les pentes :

- J'ai faim. Pour lui, c'est la fin. Je vais l'avaler dans la vallée.

- C'est un mal pour un bien, dit Mémé. Ce mauvais mâle ne mettra plus à mal mes mets, comme la laie dans l'allée.




 

 

ConteEssai
Tous droits réservés
1 chapitre d'une minute
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

Homophonie

Lancé par matt
Je vous propose d'écrire un texte contenant un grand nombre de cette contrainte.
Ne soyons pas extrême cependant, on autorise ici des parties, ou des groupes de mots qui "sonnent" approximativement pareil.
Les textes de rap français renferment assez souvent de ce genre de petites pirouettes.

Exemples:
- Ma mère est maire. Elle habite à la mer.
- Je parie à Paris.
- Je suis parti d'un parti.
- Je pouffe assit sur mon pouf.
- Je prends le train avec entrain. Voilà mon traintrain.
- La bouche d'Adam: un dédale de dents en dedans.

Les allitérations ne sont pas loin! Bon courage!

Commentaires & Discussions

Je sais, c'est un lai laid.Chapitre12 messages | 4 ans

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0