Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Annick

Le Havre.

L'écriture est "un vivant portrait de soi". Aussi, je laisse aux lecteurs, le soin de découvrir à travers mes récits, ces petits riens, comme des indices, des pistes, qui leur feront comprendre qui je suis.

47
œuvres
8
défis réussis
567
"J'aime" reçus

Œuvres

Annick
1860. L'Ermitage Saint Michel. (Les Alpes). Emma vient de perdre ses parents dans un tragique accident. Elle part pour un séjour à l'hôtel, dans un ancien ermitage, situé sur un piton rocheux. Elle a besoin de s'isoler pour dépasser ce cap douloureux qu'est la période de deuil. Son seul lien avec l'extérIeur sont les lettres qu'elle reçoit de son ami Lorenzo et celles qu'elle lui envoie où elle épanche sa peine. Après ce séjour qui lui est bénéfique, elle s'apprête à repartir pour Paris. Mais les événements vont en décider autrement... La forteresse aurait-elle un secret à lui confier ?
220
371
231
54
Annick
Un hommage aux élèves harcelés, menacés, insultés, persécutés…
37
54
35
9
Annick


Elle a déposé sur ses lèvres closes,
Un pétale de rose parfumé,
Comme un timide baiser que l'on n'ose
Savourer, une attente murmurée...

Il avait quinze ans, et elle, dix sept,
Platon s'invitait à leurs rendez-vous,
En chemin, il lui cueillait des noisettes,
Le vent de septembre semblait si doux.

Ils s'asseyaient au bord de la rivière
Tout en agitant leurs pieds nus dans l'eau,
Les roseaux caressants et les fougères
Dessinaient des feuillages sur leur peau.

Ils s'inventaient des aurores florales,
Des arcs-en-ciel, des avenirs parfaits,
Dans le froid d'un cimetière, spectrales,
Leurs ombres délicates se mêlaient.

Ces tendres soupirs cachaient des serments :
Ils s'aimaient sans se l'avouer vraiment,
Comme un chagrin qui ne se livre pas,
Une voix chère qui pleure tout bas.

Ainsi la vie, imperceptiblement,
Les a séparés, pendant cinquante ans.
L'étreinte glacée a été rangée
Dans le tiroir d'une armoire, oubliée...

Un jour, leurs routes se sont rapprochées,
Le destin les a fait se retrouver.
Hier et maintenant se superposent,
Le temps déconcerté fait une pause.

Cupidon, par ses flèches enflammées,
A ranimé les braises mal éteintes.
Aujourd'hui, par la grâce d'un baiser,
Flotte un air très doux, comme une complainte.

De sa bouche close, elle a détaché
Le pétale de rose parfumé...
11
16
1
1

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

J'écris parce que j'aime la langue française. Associer des mots après les avoir choisis, les ordonner pour créer des phrases qui seront à mon image, ou en harmonie avec les mondes qui me font rêver, c'est avoir en ma possession une baguette magique ! Et c'est imaginer aussi, au moins un lecteur qui pourrait être sensible à ma langue à moi, à ma façon de dire les choses et ainsi le faire entrer, le temps d'une histoire, dans ma petite bulle littéraire ! En faire un hôte privilégié dans ma maison de papier !

Listes

Avec 1, 2, 3... Soleil !, Le Voyage de Clémentine, Jeanne... la nouvelle voie..., Cinq minutes en Hyperloop, Vos textes ont-ils une odeur ?, Embarras poëtiques...
0