Esprit dépravé et guacamole

2 minutes de lecture

Vous allez sans doute vous demander ce que je fiche ici, dans ce train, stressée comme si le Père Noël n'allait jamais passer. La raison est aussi simple que un et un font deux. Je suis en mission pour l'Agence.

Vous ne la connaissez pas ? Détendez de suite vos sourcils interrogateurs, fermez vos yeux écarquillés et écoutez donc. L'Agence n'existe pas. Enfin, pas officiellement parlant. La paperasse est réduite à son strict minimum, l'anonymat est notre sécurité et le taser est interdit ! (Oui, je sais, ce dernier détail est inutile mais je devais achever ma phrase donc pas de jugements s'il vous plaît).

Donc je disais: Personne ne connaît l'Agence, sauf ceux qui y travaillent. Officiellement, nous sommes des agents normaux. Officieusement, des chasseurs de Guildes. Pour vous aider à situer le contexte, vous connaissez Kaisa, la chasseresse de Mages qui voyage avec une mage ? Bah on fait à peu près la même chose, la magie en moins et avec des proies différentes.


Chacun son métier !


En l'occurence, le gibier que je m'apprête à lever n'est autre que Gigi et sa guilde vouant un culte au dieu Guacamole que l'Agence estime dangereux pour l'humanité. Et devinez, qui a été envoyée en mission d'infiltration afin d'en savoir plus ?

Question purement réthorique puisque c'est moi. Première mission en tant que titulaire donc je n'ai pas intérêt à me planter !

C'est Gobbolino qui m'a proposé l'initiation après plusieurs mois d'échanges. Et aujourd'hui, j'ai la possibilité d'assister à une de leurs conseils en tant que novice. Je fouille frénétiquement dans mon sac afin de vérifier si mon bloc notes est à portée de main avant de me rappeler que mon interlocutrice m'a clairement interdit tout moyen de transcription ! Shit, je devrais tout mémoriser dans ma passoire qui me fait office de cerveau.


Le trajet s'écoule lentement. Trop lentement. J'ai mal aux fesses. Je souris à l'idée de la blague que je vais envoyer à Gobbolino. Qui sait, ça détendra sans doute l'ambiance ?


"Putain, j'ai mal aux fesses ! Hâte que le train arrive !"

"Mais qu'est ce que tu as fait pour avoir mal aux fesses ?"

"Ca va heurter ton âme chaste. Y a une orgie dans le train, tu viens ?"


Plus de réponse.


Oups, je songe.


Après avoir maudit mon esprit scabreux, mon cerveau incapable de filtrer mes conneries, je descends du train et je me hâte vers mon métro qui m'emmènerait vers Bercy Village.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Mahogany.soul25
Quand Lisa donne rendez-vous à son amant du soir, celui-ci ne se doute pas dans quel guet-apens il va se retrouver embarqué. La soirée risque de prendre une tournure inattendue, qui ne sera pour déplaire à tout le monde...
0
1
2
6
Corentin Laurent

Analyse sur le phénomène ********* DONNEES SUPPRIMEES ****** plus communément appelé WARP.

Le WARP est accessible depuis une station de métro située dans la ********* DONNEES SUPPRIMEES ***** de ******* DONNEES SUPPRIMEES*. A 12h***** DONNEES SUPPRIMEES*, un Train y est parti dans le but d'explorer le WARP. Sa destination est inconnue.

--------------------

Le constructeur du train est l'entreprise japonaise ********* DONNEES SUPPRIMEES ***** . Son actionnaire majoritaire se situait à bord.

-------------------

Le Train est parti il y a ***** DONNEES SUPPRIMEES **** . A l'heure actuelle, il est probable qu'il poursuive sa route. Si ses occupants sont cependants morts, alors nous sommes tous perdus. Le Warp nous **********DONNEES SUPPRIMEES ********

-------------------

Déjà, j'ai l'impression que les ********* DONNEES SUPPRIMEES ******** S'emparent de moi. Ils me forcent à ************** DONNEES SUPPRIMEES *********** les mots de ce rapport, qui sera très certainement le dernier. Je n'arrive plus à penser, j'ai très mal. Chaque lettre est une souffrance, une torture, comme si main était plpoiuio_y de lances%%%%%%sd. Je sens la démence s'emparer de moi5. Je vois des choses5 qui n'appartiennent pas à ce monde5, des odeurs5 qui n'appartiennent pas à ce monde5. Je vois des milliards de vies naître, puis mourir, et enfin, je vois les âmes de ces mêmes vies se faire abominablement ********* DONNEES SUPPRIMEES ***** par les ********* DONNEES SUPPRIMEES *****. Mais pire que tout c'est cette ********* DONNEES SUPPRIMEES *****.

J'ai de plus en plus de mal à penser, j'ai le chiffre 5 en tête, 5. On s'empare de ma main ! Ils ne veulent pas que je termine !

--------------
555555555555555555555555
********* DONNEES SUPPRIMEES *****
55555555555555555555555

---------------

J'ai repris le contrôle, mais ça ne va pas durer. Peu importe votre croyance, je souhaite que votre dieu vous garde et appaise vos souffrances. Qu'il nous pardonne, nous qui avons péché. Que nos enfants pardonnent nos actes, car *********** DONNEES SUPPRIMEES ************ !

Heureusement, il y a un revolver dans ma poche, et il me reste une balle.
---------------

Docteur ********* DONNEES SUPPRIMEES *****
Pour l'institut Aberdale, Caroline Du Nord, USA.
Rédigé le ********* DONNEES SUPPRIMEES *****

FIN DE TRANSMISSION. VEUILLEZ CONFIER LE PRESENT FAX A VOTRE SUPERIEUR HIERARCHIQUE, COMME L'INDIQUE LA PROCEDURE DE L'ARMEE DE TERRE DES ETATS-UNIS D'AMERIQUE ACTUELLEMENT EN VIGUEUR.
3
3
0
1
W
Prose automnale
4
1
0
1

Vous aimez lire Le Molosse ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0