Le fond de la bouteille

de Image de profil de EruxulSinEruxulSin

Apprécié par 10 lecteurs
Image de couverture de Le fond de la bouteille

 Allez patron, remets-moi une rasade. J'en ai marre de lustrer avec mes coudes le comptoir de ce rade. Je suis détrempé, imbibé, alors que depuis toujours j'évite la baignade. Sauf que les verres s'enchaînent et moi je suis sous la cascade. Pour mes songes, vient de commencer une sacrée cavalcade. Dans ma tête, il n'y a plus aucun ordre, c'est la débandade. J'ai le cervelet en bouillie, pâteux comme une brandade. Si je reste là, je vais m'enraciner, c'est l'heure de la cavalcade. Cette nuit c'est décidé, je pars en croisade.

 J'me lève, j'glisse puis j'tombe. Qui a inversé la gravité ? J'emporterai pas ça dans ma tombe. Rien de cassé, bégnine est la gravité. Mais les rires fusent autour de moi, c'est l'hécatombe. Bordel, elle me dégoute cette musicalité.

 Un chœur de moqueries qui m'amoche. Résonne avec les trompettes de ma caboche. Tout va bien, tout est moche. J'suis le roi de la débauche. Les mains enfouies dans les poches. J'suis le dernier des poch'. J'retrouve ma confiance, sortir c'est fastoche. J'passe la porte vitrée, les sonnes clochent.

 Finies les vapeurs, voilà enfin d'l'air. Dans mon crâne tout s'accélère. J'ai bu trop d'verres. Incapable de faire des vers. J'ai la vodka pour seule atmosphère. C'est comme ça que j'm'aère. Contre ma modération j'déblatère. Me revoilà à terre. Pour me relever, j'galère. Sans rame ni pagaie, je gigote comme un ver. Je me hisse pas fier. Où c'est chez moi, devant ou derrière ?

 Ma ville c'est un labyrinthe. Mes souliers j'éreinte. Alors que l'alcool me berce de son étreinte. Gentiment, mon âme s'est éteinte. Comme toutes les lumières, normalement d'astreinte. J'suis loin de la sagesse, elle est presque hors d'atteinte. Main dans la main avec ma pote l'absinthe. J'ai noyé toutes formes de complainte. De tous mes pores la culpabilité suinte.

 Je me perds dans cet infini dédale. J'en peux plus de fouler les dalles. Avec l'effort vient la dalle. J'dois faire vite, avant que j'm'étale. Cette chasse aux trésors est déloyale. Voilà qu'arrivent des créatures phénoménales. Je les connais, ce sont des cannibales. Les as du procès-verbal. Il faut vraiment que je détale. Pour ces minotaures, je suis un vandale. S'ils m'attrapent, je vais prendre des mandales. Comme pour Thésée, ma présence dans ces étroites rues est illégale. Je cours, je cours, je perds mes sandales.

 J'échappe enfin à mes prédateurs. Comme Dali j'me perds dans les heures. Devenues flasques et molles comme du beurre. Je trébuche et m'écrase avec lourdeur. Encore victime d'une farce de l'apesanteur.

 J'me remets debout. Je suis un océan, l'estomac plein de remous. Il enrage et expulse cette ignoble gadoue. J'suis toujours debout. Toujours rébou. Je titube dans la boue. Qui me dira où j'erre, je vais où ? Du chemin enfin j'aperçois le bout. Mais me voilà devenu mou.

 Trouver la serrure est une victoire. Plus que quelques marches, je peux y croire. Je ne dois pas choir. Fini le désespoir. J'ai retrouvé mon douillet tiroir. Tant mieux, car complet est le noir. Mon esprit ravagé et mon foie devenu une passoire.

Allez, bonsoir.

Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

une étrange expérience

Lancé par Rameau

Bonjour, je vous propose un petit défi, la forme est celle qui vous plaira poèmes en prose ou en vers, récit, lettre ect...

le thème vous vous baladez la nuit seul ( vous êtes un personnage adulte ) ou vous souhaitez. Vous êtes un peu ivre ( dans le sens large du terme ) et il vous arrive une expérience mystique, étrange voir fantastique. Cette expérience doit vous ramenez un sentiment de mystère par rapport au monde qu'on à durant l'enfance.

je suis désolé si le thème parait un peu vague mais bonne chance.

Commentaires & Discussions

De la gnole à la torgnole.Chapitre26 messages | 10 mois

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0