Masques

Une minute de lecture

Promenade où la mousse a poussé
Sous nos pas son odeur fade et molle
Et je guette à ton bras enlacée
Effluves et cris montant du sol

J’entends toute la nausée des femmes
Les froufrous des jupons blancs tachés
Les rires faux des grands messieurs-dames
Qui font la cour en buvant du thé

Moi je hais les parfums hors de prix
La trop feinte passion des amants
Les baisers froids, les paupières qui,
Tels les cœurs, battent trop lentement

Deux roses rouges dans la baignoire
Les flutes de champagne ébréchées
Qui dansent là où l’eau a gelé
Comme enlacées dans la nuit noire

Ravi-moi ravissant ravisseur
Brouillard occulte tout, on n’y voit goutte
Tu devines à peine que je pleure
Là-dessu le grand saule s’égoutte

Allons loin des foules, loin des villes,
Dans un bois, près d’un lac scintillant
Simplement où l’amour est facile
Où la vie nait dans un froissement

Je tremblote car il est bien tard,
Tu pardonnes mes douces folies
Mes pieds dans la vase de la mare
Les salissures de mon esprit

Arrache donc mon cœur et mon âme
Pétris-moi, amour, de tes mains fortes
Sans souci des piques ni des lames
Qui transpercent mon corps, je suis morte

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Belisarius
L'humanité colonise et s'étend dans le vide de l'espace, de plus en plus vite, de plus en plus loin.

Sur Alpha, la première de ces colonies, Helena compte parmi les individus chargés de la sécurité. Pour cette jeune femme de moins de trente ans, qui n'a jamais connu d'alternative à la vie standardisée, ce quotidien est souvent monotone et redondant.

Mais une panne générale va révéler un secret dissimulé par les plus hautes instances. Les autorités ne reculeront devant rien pour effacer toute trace de ce qui pourrait impacter leur mécanique parfaitement huilée. La vie d'Helena est sur le point de changer, et elle pourrait bien devenir le grain de sable le plus problématique de l'histoire humaine.
13
11
8
16
Défi
HarleyAWarren
Un petit texte en anglais, écrit dans le cadre d'un défi.

"La première fois que je l'ai vu, c'était à l'intérieur d'un bus. La première fois que je l'ai vu, c'était au milieu d'un incendie"
2
0
0
5
Sandrine Vandemeulebroucke

J' aimais tant écouté la musique
Maintenant le résumée de ma vie
C'est le silence, le vide 


Je les chantent dans mes souvenirs
Les fredonnent dans un soupir
Même si je n'ai plus vraiment le rythme


Ce grand trou me rend triste
Je combat farouchement cette envie
Celle de me laisser mourir
2
6
0
0

Vous aimez lire Tatoon ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0