Script : "un conte de fées"...

de Image de profil de jean-alain Baudryjean-alain Baudry

Apprécié par 1 lecteur

"UN CONTE DE FÉES"..... CLAP !  

Les contes de fées j’ai toujours aimé ça. C’est simple car c’est codifié. L’histoire est toujours la même. Tout d’abord les personnages. Et en premier LE PRINCE CHARMANT.

Personnage sans consistance et sans réel intérêt. Mais INDISPENSABLE. Il est jeune beau riche son père est le roi. Lui rien d’autre que prince dont la seule activité est de se morfondre en attendant la rencontre avec la princesse. Son état est transitoire. Il se transformera rapidement, ou plus lentement, en ROI. Il deviendra de ce fait, soit le père d’un grand benêt de prince, soit le père d’une magnifique princesse qui lui causera bien du souci et le changera en trieur de prétendants Quelque fois sa belle princesse passera de vie à trépas en accouchant d’une fille (les garçons sont moins destructeurs) et là il n’hésite pas à se remarier avec une harpie qui ne ressemble en rien à son épouse précédente. Preuve qu’il avait dû être frustré avec la belle princesse sus nommée. Revenons à notre schéma. Donc le prince charmant personnage secondaire dans le déroulement du récit. Il agît comme une sorte de catalyseur. Sa fonction : transmuter une donzelle quelconque mais jeune et belle en princesse. Ou délivrer une authentique princesse qui à bien du malheur et qui sans lui disparaîtrait de l’histoire sous l’action conjuguée d’une kyrielle de fées toutes plus méchantes ou niaises les unes que les autres. Il est à noter que notre future princesse qui se mariera avec notre prince peut apparaître au début du conte sous des formes diverses : crapaud, vielle femme, souillon. Elle peut être prisonnière. De préférence en haut d’un donjon. C’est plus difficile pour la faire sortir. Ou perdu au fond des bois. On a l’embarras du choix.

Deuxième personnage LA FUTURE PRINCESSE ou la princesse qui va après beaucoup de péripéties enfin pouvoir se marier avec le prince décrit au début. La pauvre ne sait pas ce qui l’attend. Outre les transformations de son état. De crapaud en jeune femme. De vieille moche en fille belle. De moitié morte en simple et inévitable mortel. Condamnée à voir son bel élu virer au vieux roi. Supporter un fils souvent débile comme son propre mari. Risquer sa vie pour accoucher d’une merdeuse qui vouera adoration à son père. Et voir pour finir tout ce beau monde filer le parfait amour, qui avec une intrigante, qui avec un bellâtre faisant le joli cœur pour hériter du trône. Mais c’est la vie du moins la vie dans les contes

Les autres personnages, le roi, les fées, les sorcières, l’affreux traître, la forêt, les fleurs, la petite cabane, les petits oiseaux, les champignons, les fruits empoisonnés, les sept nains, le cercueil de verre, l’aiguille qui pique, le breuvage empoisonné, l’échelle de corde, le donjon lugubre, l’ami fidèle, la copine sympa, les demi-sœurs méchantes comme des teignes, la marâtre qui passe son temps dans sa salle de bain; tous ces personnages ne servent que de parure à l’histoire, de sauce plus ou moins piquante qui fait avaler plus facilement le principal du récit. Le nœud de l’intrigue.

L’HISTOIRE : il était une fois. A ça se corse... Tient voilà le prince charmant... Zut, une sorcière... Zappe vite... Ouf, le danger est passé... Ben, où est notre héroïne ? ...Ah ! La revoilà... Elle est pas en très bon état... Maintenant c’est le prince qu’on ne retrouve plus où il est passé celui là... L’ami fidèle il fait bien de se montrer... Un nain passe... Un autre... Un autre... Un autre... ILS courent comme des fous je n’arrive pas à les compter... Il neige, on est en train de prendre du retard... Pour le mariage il faut impérativement du beau temps... Mais non c’est l’été la neige c’était une erreur dans le script... Le prince était dans mon dos je l’avais même pas vus... Bon tout le monde est là... Le sept nain de gauche tu te rapproches un peu de la sorcière... Mais non elle te mangera pas... On est arrivé à la fin de l’histoire... Personne ne bouge plus... Le petit oiseau va sortir... Non c’est une image... Oui c’est au chat que je parle... PRÊT ? ...CLIC...

Pour les douches vous bousculez pas l’eau chaude est en panne... Râlez pas, c’est des choses qui arrivent... Il y a une collation qui vous attend... La princesse, tu te goinfre pas comme la dernière fois... Sinon au prochain casting t’est bonne pour faire les marâtres...

Allez à demain pour les raccords...

Tous droits réservés
1 chapitre de 3 minutes
Commencer la lecture

Commentaires & Discussions

Script : "un conte de fées"...Chapitre1 message | 4 ans

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0