Le canapé

3 minutes de lecture

Je ne suis pas loin ... juste sur ton canapé.

Je m’allonge ... il fait chaud les rideaux sont tirés je ne porte qu’une chemise car on a coquiné déjà et je n’avais pas envie de me rhabiller.

Je me détends je somnole.

Mais tu ne tardes pas à me rejoindre

T’asseyant près de moi tu caresses ma cuisse puis passes sous la chemise mais juste sur le ventre

Et tu te ravises et retires ta main

Pour déboutonner un à un les boutons et entre deux tu glisses ta langue

Évidemment tu as libéré les premiers boutons du haut pour approcher mes seins, le gauche, le droit

Ta main arrive à la rescousse de cette langue si affamée

C’est très agréable ces délicates caresses

Je ne peux juste pas m’empêcher d’onduler le bassin

Tu t’en rends compte et tu pars vite plus bas

Avec une main entre mes cuisses

Sans oublier de prendre ma bouche

Un doigt

Deux doigts

Qui m’excitent particulièrement

Ma main sur ta cuisse te caresse et est déjà sur ta bosse grossissante à l’étroit dans ton pantalon.

Mais j’aime bien l’idée de te laisser à l’étroit.

Tes doigts continuent leur agitation intérieure et intime ... tu te lèves et viens glisser ta langue près de tes doigts

Je pousse déjà des cris ...

j’écarte les jambes comme je peux

Une sur le dossier du canapé

Tu déboutonnes ton pantalon

Libères l’objet de notre plaisir

Et l’enfiles en moi en douceur mais profondément

Je le sens, là, oh que c’est bon et puissant

Encore ne t’arrête pas

Oh oui

Que c’est bon

Ooohhhhh

Je jouis (encore ! - j’ai oublié de le dire plus haut)

Et d’un coup tu te retires alors que je suis en pleine montée

Je déteste ça et en même temps ça a un côté encore plus jouissif après quand tu reprends

Et là j’ai à peine le temps de râler que tu es en moi d’un coup sec

Aaahh

Ooohhh

Huumm

Encore

J’adore t’avoir entre mes cuisses

Ne t’arrête pas ...

Et tu continues en variant le tempo, moi en variant l’écart de mes jambes tout comme la hauteur de mes fesses

Que c’est bon. Mais comme une petite lassitude d’un coup et tu te retires. Lassitude ou coup de fatigue ? Rien de tout cela juste envie d’autre chose autrement.

Tu t’assieds sur le canapé posant mes jambes sur les tiennes car je garde ma position initiale ...

Tu les caresses mais diriges vite ta main sous mes fesses comme pour me demander de me lever. Je finis par comprendre au même moment où tu me dis « viens sur moi »

Je me lève

Face à toi

Je finis de déboutonner la chemise pendant que tu tentes une approche digitale entre mes jambes, là vraiment au sommet de l’entre cuisse.

Mais mes tétons semblent t’attirer tout autant

Je m’approche, passe une jambe de chaque côté des tiennes et mes seins frôlent ta bouche en me positionnant sur toi correctement pour être prête au rodéo si spécial

Tu dois visiblement à tout prix enserrer mes seins. Que tu prends à pleines mains et pleine langue.

Pour ma part je m’échauffe doucement pour le rodéo

Mais un rodéo c’est rapide non ? Alors non pas que je t’apparente à un animal de rodéo mais j’ai envie d’être profondément en toi comme toi en moi. Je me cambre tout en cherchant à atteindre la base de ton sexe avec mes doigts pour coulisser avec ma main

C’est très agréable aussi comme ça. Il est vraiment bien ce canapé !

Je m’arrête pour rester ainsi dans la position en t’embrassant

Je veux laisser le temps à Ralf de dégonfler sans le perdre pour pouvoir le sentir à nouveau grossir en moi. C’est possible ça non ?

Rêve ou réalité ? Réalité ou fantasme ?

Annotations

Vous aimez lire Justine For All ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0