[Le scénario] - Background et documentation

3 minutes de lecture

Maintenant que vous tenez votre sujet, il est temps de rassembler la matière génératrice du récit.

Que vous écriviez du fantastique, de la fantasy, de la SF (science-fiction), du drame contemporain, du thriller, du polar ou du roman historique, vous aurez besoin de connaître l'univers dans lequel l'action va prendre place. Vous devez donc prendre le temps de lire des livres, consulter des magazines ou des documentaires qui traitent de la période ou du sujet qui vous intéresse.

Vous ne pouvez pas écrire un livre qui se déroule en Angleterre pendant la période victorienne si vous n'avez aucune connaissance dans ce domaine : costumes, coutumes, technologie, contexte politique et socio-culturel des lieux et personnages évoqués etc.

Non seulement la phase de documentation va vous permettre de créer vos décors et vos personnages, mais elle sera en plus une mine inépuisable d'inspiration et d'anecdotes qui étofferont votre récit.

Cette documentation concerne aussi les récits de fantasy qui naissent dans l'esprit fécond de leur créateur : pour bien maîtriser l'environnement dans lequel vont évoluer vos héros, vous devez l'avoir étudié et balisé. Vous avez donc un travail de génération de documentation, souvent aidé par des recherches sur des univers similaires (si vous écrivez du médiéval-fantastique, vous devez connaître un minimum la période médiévale et ne pas vous contenter des poncifs que vous avez pu voir dans la médiocre production hollywoodienne). Plus la création de votre background (le « fond » historique, social, culturel et politique de votre univers) sera précise, moins vous serez sujet aux incohérences.

Pour les récits contemporains, une démarche d'enquête sur le terrain peut s'avérer un bon investissement. Si vous écrivez du polar ou un roman qui traite d'un milieu socio-professionnel précis ou d'un pays en particulier, la quête de documentation est un passage obligatoire avant de commencer la rédaction du premier traitement.


Gestion de documentation

Je n'ai pas de méthodologie toute prête à vous soumettre afin de bien construire votre background, mais je peux vous suggérer d'aller voir du côté des livres de jeux de rôles. Ces bouquins regorgent d'exemples sur la façon dont on peut organiser des informations concernant un univers imaginaire :

- Politique

- Villes

- Religions

- Bestiaire

- Professions

- Architecture, technologie, armement, nourriture, monnaie, prix etc.

Ce sont des mines d'informations ! Vous pouvez vous renseigner sur un jeu de rôle dont l'univers est proche de celui qui vous intéresse et trouver des exemplaires d'occasion sur les sites spécialisés, le bon coin ou chez votre revendeur de jeux (qui pourra aussi vous conseiller).

Pour les romans historiques, quelques livres de vulgarisation, des magazines, une ou deux visites de musées et des documentaires peuvent suffire à votre bonheur.

Pour les histoires qui amènent les héros à traverser des pays étrangers (ou qui se déroulent à l'étranger), le guide du routard est une source étonnante d'informations, que vous pourrez ensuite compléter par des livres. N'oubliez pas de vous faire votre propre idée des paysages en allant regarder des photos et d'aller chercher des témoignages de voyageurs (qui vous donneront des détails sur les odeurs, goûts des aliments, sonorités familières etc.). Ces informations sont aussi valables dans le cadre de romans de fantasy ou de SF.

Les détails sont importants pour bien immerger votre lecteur dans votre monde.


Géographie des mondes imaginaires

Comme vous pouvez le voir dans de nombreuses œuvres de fantasy, les auteurs ont souvent besoin de cartes pour situer les événements et les déplacements des personnages. Dessiner une carte, même succincte peut constituer un bon point de départ pour élaborer votre contexte et guider votre imagination.

Il existe tous types de cartes, depuis la plus simple à la Jack Vance dans le cycle de Tschaï, jusqu'aux cartes très détaillées à la Tolkien. Les cartes sont des supports intéressants pour tout ce qui touche aux déplacements, à la géo-politique, à la météo et aux descriptions de voyages (temps, routes, paysages, moyens de transports etc.). Veillez à rester cohérents et logiques, mais sinon lâchez-vous ;-) Un crayon, une feuille, et c'est parti. Le monde n'a plus qu'à éclore sous vos yeux : notez au fur et à mesure les détails qui vous viennent à l'esprit : noms des peuples, systèmes politiques, tyrans et bannerets, us et coutumes, légendes locales, dialectes, conflits, météo, végétation, économie, richesses et pénuries, maladies endémiques, faune etc. Tout ce qui vous passe par la tête doit être consigné par écrit.

Pour vos cartes, il y a des outils qui peuvent vous aider comme :

- AutoRealm  (http://sourceforge.net/projects/autorealm/) : un logiciel gratuit qui vous permettra, avec quelques tutoriels sur le net, de créer des cartes avec des bordures de type "fractale". Si vous êtes mauvais en dessin, c'est un outil très pratique !

- Campaign Cartographer 3 : qui est payant par contre, mais qui vous permettra un peu à la manière d'autorealm de créer des cartes très réussies.

- Ou encore, si vous voulez dessiner à la main, un site qui vous donnera plein d'astuces : http://www.cartoria.sitew.com


Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Sirius Ciel
Adopté lors de l'atroce Nuit Rouge durant laquelle tout les vampires de Londres furent exterminés, Leroy a grandi dans une Église, caché de tous. Son passé reste brumeux, tout comme son enfance nocturne et ombragée.
Le jour où Leroy fait la connaissance d’Elizabeth, une jeune fille orpheline, les éléments de sa descente aux enfers se mettent doucement en place sur l'échiquier...

Tout comme son Père il y a neuf ans, le petit prince va devoir choisir un camps.

Mais saura-t-il surmonter les secrets de sa naissance ?
20
71
9
43
Défi
Sébastien Legrand
Ma réponse au défi.
10
12
2
1
Chocolat



"ET TU FERMERAS A CLEF EN PARTANT"
Ses parents aimaient lui hurler des choses à travers l'appart', au dernier moment, et toujours les mêmes. Vivement qu'il parte, même s'il les aimait beaucoup. Eh puis, comme s'il allait oublier de fermer à clef.
Mercredi dernier, il revenait de l’université assez tard et avait passé une journée lorsqu’il tourna trois fois la clef dans la porte. Ouf : ses parents ne sont pas chez lui. Il entre et referme derrière lui, pas à clef. Quelque chose l'intrigue. Le bouquet de roses dans l'entrée n'était pas disposé comme ça lorsqu'il est parti ce matin, et qu'il a fermé clef. Il était déplacé d'une manière que sa mère jamais n'aurait acceptée. Ni , d’ailleurs.
Il appelle ses parents : aucun n'est revenu pendant la journée. "Non pas aujourd'hui j'avais plein de rendez-vous au bureau, pourquoi ?”.
Il appelle Charles, l'homme de ménage. Il n'est pas passé aujourd'hui puisqu'on est jeudi. Charles suggère que peut-être est-ce un courant d'air ou le chat.
Gallieux se souvient bien avoir fermé les fenêtres en partant, comme ses parents lui disent à chaque fois, et avoir prêté le chat à la voisine, qui l'adore et vit toute seule.


Il vérifie les fenêtres : elles sont fermées. Pas une trace d'effraction. Le pot de fleurs est pourtant bel et bien déplacé, par opposition totale à la manie de sa mère qui s'efforce de placer chaque chose à sa place comme si les objets avaient une âme.
Soudain il sent une odeur spéciale. Comme de la putréfaction. Il se dirige vers la cuisine. Son coeur s'arrête net. "AH !!"
Une forme, allongée par terre. Une bête difforme sous des haillons noirs, de la taille d’un chat, du sang dégouline de tous les côtés, du sang frais là et du sang séché ici, une terrible envie de vomir le prend et sa vue devient floue puis la question émerge : Comment cette chose est-elle entrée ?
La porte était fermée.
Les fenêtres, fermées.
Personne n'est repassé par la maison.
Personne n'a les clefs de la maison, pas même la gardienne.
Même ses grands parents n'ont pas la clef.
Le noir. Sa bibliothèque. Gallieux se réveille en sueur. Il a rêvé qu'il avait oublié de fermer à clef en partant.

0
2
11
2

Vous aimez lire Joe Cornellas ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0