[Le scénario] - Histoire et récit

2 minutes de lecture

“ Quand les étudiants viennent me demander de  les aider, je vais directement au problème. Ils me racontent une intrigue  épouvantablement compliquée, et je me borne à leur demander : "Et  vous ? Où êtes-vous dans cette histoire ? A quel personnage vous  identifiez-vous ? Pourquoi écrivez-vous ceci ? Cela m'est complètement  égal que ce soit commercial ou pas, mais vous devez avoir une bonne  raison pour écrire ça, même si c'est un show télévisé, comme  "HAPPYDAYS". Si vous me dites que vous n'écrivez ça que pour gagner de  l'argent, je n'ai pas envie de vous aider, et ça ne m'intéresse pas. Mais par  contre si vous avez une raison personnelle pour écrire cette histoire, alors  tâchons de la trouver. Et à partir du moment où vous aurez compris ce  que c'est, vous comprendrez ce que vous faites. Vous aurez un point de  repère. ” 
Paul SCHRADER


Savez-vous qu'il existe une différence fondamentale entre « histoire » et « récit » ? On pourrait dire, en quelque sorte, que l'histoire s'intéresse au « fond » et le récit à la « forme ». On commence donc toujours par trouver l'histoire pour aller ensuite vers le récit. Ce qui est important dans cette distinction c'est que, comme pour la « problématique » (que j'aborderai au chapitre suivant), on peut parfaitement parler de la même histoire que mille autres personnes tout en faisant preuve d'originalité et d'innovation. Attention, ça ne veut pas dire qu'il faut « plagier » les histoires qu'on aime bien, mais si un thème vous tient à cœur et qu'il a déjà été traité mille fois, vous pouvez quand-même y apporter une touche très personnelle et novatrice. Je vais prendre pour exemple le thème du vampire, ressassé des centaines de fois dans la littérature et le cinéma. Cela n'a pas empêché Anne Rice de reprendre le mythe à sa propre sauce et d'en faire une œuvre d'une grande originalité.

Pour conclure sur cette distinction « histoire » et « récit » : si vous êtes un as du verbe, un roi de la prose et un fin littérateur, vous pouvez vous amuser à reprendre n'importe quel mythe et à le remanier (« Illium », reprise de la guerre de Troie par Dan Simmons, « Les dames du lac », reprise du mythe Arthurien par Marion Zimmer Bradley etc. les exemples sont légions). En revanche, si vous en êtes au stade de la recherche de votre style et que vous vous battez encore un peu avec la langue française, mieux vaut faire appel à votre imagination et chercher une histoire un peu moins lue et relue ;-) Dans ce cas, le chapitre qui va suivre, qui concerne la « problématique » et « l'idée » va vous intéresser...

Juste une dernière précision parce que je prends parfois des raccourcis : faire un travail d'adaptation d'un mythe ou d'une histoire déjà traitée demande tout de même un bel effort d'imagination, n'espérez pas vous en tirer à si bon compte :-P

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
Cannelle & Violette
Une courte réponse au défi que je vous propose "Les mots du lundi"...
7
9
1
0
Défi
Clo06



Il est écrit mon ami,
Toi qui souris à la vie
Que pour toi et moi, ici,
C’est le paradis.
Une parfaite alchimie
D’amour et de plaisir
Tout ceci, à l’infini.
Il est écrit mon ami
Que nous vivions à l’envi,
Ivres et alanguis.
Aussi, je crie et je prie
Comme une litanie,
Avant que d’être aigris,
Que le ciel que je te décris
Illumine et irise de poésie
Un aussi joli et idéal abri.
Voici le temps béni
Où nos cœurs transis

Se diront merci,
Il est écrit, mon ami.
4
17
0
0

Vous aimez lire Joe Cornellas ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0