Stop

2 minutes de lecture

" De quel grand saut parlait-il donc ? Et qu'est-ce que c'était que cette histoire de chapitre trois ! Qu'est-ce que ça peut bien signifier d'entrer dans la tête des gens ! Est-ce que j'en raconte des histoires, moi ? Qu'est-ce que ça peut bien leur faire que je..."

Le professeur Samuel n'avait de cesse de se triturer les méninges. Était-ce dû à son travail, à sa fonction d'éminent spécialiste des civilisations inconnues ?

Il possédait une disponibilité de tous les instants car sa mémoire lui jouait des tours, non pas à cause de son âge mais parce qu'il souffrait d'amnésies lacunaires, comme on dit dans le jargon médical, c'est pourquoi il compensait son handicap d'une attention et d'une présence singulière.

En contrepartie, ou grâce à ce petit "problème", il avait pu intégrer, bien malgré lui, un laboratoire de zététique, dont il était devenu membre honoraire, et où ses contributions étaient très attendues. En effet "l'art du doute" s'était inscrit tout naturellement dans son parcours de chercheur et sa mémoire − bien que peu fiable − lui donnait un avantage que ses confrères louaient sans en connaître la cause. Samuel s'était bien gardé de le leur dire.

Au départ il avait refusé l'offre qui lui avait été faite de participer aux recherches et expériences en zététique pour la bonne raison qu'il avait assez à faire au sein de son propre laboratoire d'études archéologiques. Il se disait que ça l'obligerait à rationaliser davantage ses approches et à canaliser ses propres intuitions. En tout état de cause, il songeait à mettre de l'ordre dans ses réflexions et puis, au final, ça lui donnait l'opportunité de rencontrer d'autres scientifiques, d'autres branches, ce qui ne serait pas un mal, même si cela devait lui coûter sur son emploi du temps déjà bien chargé.

Pour lui un os restait un os, une pierre pouvait n'être qu'une pierre ou bien un outil ou un objet qui avait servi à des ancêtres de notre humanité. L'archéologie offrait un espace de projection quasi infini et les disciples de Pyrrhon verraient là un champ d'exploration complémentaire.

Samuel savait qu'il enrichirait ses travaux et rendrait plus efficace son approche de la vérité.

Après le chapitre trois, c'était bien le chapitre quatre ?

Annotations

Recommandations

Serah-Fantasy

Salut ! Moi c'est Akira et j'ai 17 ans. Je suis une mi-ange, mi-démon. Je suis née le 5 mai et je pèse 33kg. Je mesure 1m46. Mes meilleurs amis sont : Erika, Shiba et Alex. Ma pire ennemie est la nouvelle qui vient d'arriver. Elle s'appelle Yume.

Mon apparence ?
J'ai les cheveux rouges et les yeux dorés. J'ai des cornes noires sur la tête pour mon signe de démonne. J'ai des ailes blanches avec le bout noir. J'adore porter des robes, des jupes etc. J'aime porter du noir, du blanc, du bleu, du violet et du rouge. J'aime porter des accesoires surtout des noeuds dans mes cheveux.

Mon caractére ?
Je suis très froide avec les gens que je ne connais pas où que je n´aime pas. Je m'énerve trés façilement, et seul Shiba peut me calmer dans ces moments là. Sinon je suis trés pétillante et j'adore rigoler, m'amuser et profiter de la vie. Par contre ne venais pas me chercher sinon vous êtes morts directe. Je suis trés possesive et jalouse.

Ma race ?
Je suis une mi-ange, mi-démon. Je suis la seule à en etre une dans cette Académie. Cette raçe est la plus puissante d'entre toutes. Ce qui fait que mes camarades me respectent beaucoup. Mes amis eux n'ont pas besoin de me respecter.

Mon familier ?
A l'école on a tous un familier qui nous représente où pas. Moi je posséde un Rouxi. Il s'appelle Rouky. C'est un renard roux à 6 queues. On a le droit de le prendre partout avec nous. Sauf quand on doit allés en cours, manger à la cantine où encore en cours de sports plus particuliérement. Le mien peut devenir invisible ce qui est très pratique. Il a 5 ans en ce moment.

Mes capacités ?
Je contrôle les ténebres et la lumiére a part égale. Je reçois énormement de visions bien que je n'en tiens jamais compte pour le moment. Je peux voler graçe a mes ailes et je contrôle l'air. Mon arme est un sceptre trés puissant. Je peux également me transformer en Ange Supréme où en Démon Supréme.

Ma vie sentimentale ?
Je suis en couple avec Shiba depuis 6 mois. Avec moi c'est un vrai ange et il adore que je lui carresse la tête. Je l'aime énormement. Mais Yume l'aime aussi. Et pour moi c'est vraiment un problème...

J'aime ?
Donc j'aime : Mes amis, les gens sympatiques, les gens qui me respectent, Shiba, mon familier, le bleu, l'été, manger, jouer, m'amuser et rigoler.

Je n'aime pas ?
Donc je n'aime pas : Yume, les vampires ( même si Alex en est un pour lui c'est différent.), L'automne, les gens chiants, quand on me fout pas la paix.





1
1
4
3
La Mort.
L'histoire de 3 frère, et d'un autre, une aventure plein de mystère et de secret
0
0
0
4
JAC LYNN



À pierre fendre il gèle
À cloche-pied tu sautes.
Du trottoir tu es l’hôte
Et du froid le rebelle
Aux mains qui tremblotent.
Sous le pont tu recèles
Une maigre paillotte
De cartons qui ballotent
A l’abri de la grêle
Dans laquelle tu grelotes,
Allumes une chandelle
Pour qu’un peu tu mégotes,
Réchauffes aussi tes bottes
Aèrent tes semelles
En déposant ta hotte.
Tout au pied de l’écuelle
De ton chien qui poireaute
Ta robe rouge dénote
Et tes jambes flagellent
Et tes yeux papillotent
Comme des étincelles
Accrochés aux loupiotes
De la rue qui clignote.
Ta barbe de ficelle
Tu dénoues et tu ôtes,
Tu n’as plus redingote
Du si beau père noël
Tenant toutes les menottes
Des bambins dont le ciel
Espère ce grand pilote
De rennes, luge rigolote
Pour sa visite annuelle
De gentil cosmonaute.
Sous le regard fidèle
Du bâtard, ta mascotte
Tu prépares ta popotte
Et doucement chuchotes
Aux étoiles BON NOËL.
0
0
0
1

Vous aimez lire Taïk de Nushaba ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0