Pile

2 minutes de lecture

Je m’installe juste à côté de la pile de linge persuadé que ce sont les affaires d’Amandine. C’est à ce moment qu’Amandine entre dans la pièce, elle est encore habillée, je réalise alors que les vêtements posées là sont ceux de sa sœur.

- Moi : Ta sœur a vraiment grandi : j’ai cru que c'étaient tes vêtements!

- Amandine : Hé bien non! Ceci dit, tu n’as pas totalement tort.

- Moi : Dois-je comprendre qu’elle a récupéré des vêtements devenus trop petits?

- Amandine : Oui ou qui ne me plaisaient plus. J'imagine qu’avec Jean c’est pareil pour toi.

- Moi amusé : Ouais j’ai fait ça aussi avec lui

- Amandine : D’accord.

On s’embrasse à nouveau et nos langues sortent et se lancent dans une valse lente mais délicieuse. Ce baiser me donne des frissons sur le corps tout entier et j’ai conscience qu’il va vite produire une excitation risquant de devenir incontrôlable.

J'écourte donc le baiser en lui proposant de rejoindre le bassin. Elle a bien compris la situation et elle ne souhaite pas me donner envie, du moins pas tout de suite. On se dénude l’un comme l’autre, non sans quelques yeux baladeurs. On est bientôt en tenue, enfin si un maillot de bain peut être qualifié de tenue.

On se précipite dans l’eau et j’en profite pour saluer la petite sœur d’Amandine. J'avais vu Océane, la plus jeune des deux voici quelque temps mais là c’est Chloé et je suis forcé de constater qu’elle aussi a bien grandi : elle fait femme désormais. Je ne sais plus quel âge elle a exactement mais je ne doute pas que les garçons ne doivent pas manquer de la solliciter.

Elle est plutôt mignonne, c’est le genre de fille avec qui je verrais bien Jean ou Erwan mais ils sont ensemble. Elle a les yeux entre le vert et le bleu. Elle est blonde, elle aussi mais cheveux coupés plutôt court, enfin comparés à ceux d'Amandine, en effet, ils arrivent tout juste aux épaules.

Niveau corpulence, malgré l’eau je me rends bien compte qu’elle n’est pas trop maigre ni trop ronde. Non pas que je matte mais je ne peux m'empêcher de remarquer qu’elle n’a pas beaucoup de poitrine ; peut- être, finalement, qu’elle est un peu trop jeune pour en avoir.

Très vite, on vient effectivement à parler d’elle et de ses amours, et très vite elle se montre assez distante sur ce sujet. Je comprends ce qu’il en est réellement : ça ne l’intéresse pas vraiment pour le moment. J'imagine que, comme pour Amandine, elle a peut-être vécu quelque chose de choquant avec son père.

Je préfère éluder le sujet de peur de lui remémorer de mauvais souvenirs éventuels. C’est ensuite elle qui me questionne et, de manière indirecte, elle cherche un peu à savoir ce qu’il en est entre Amandine et moi.

Sans entrer dans les détails de notre sexualité, je lui dis qu’on est ensemble. Bien entendu elle le sait et ma réponse ne la satisfait pas totalement mais elle comprend vite qu’elle n’aura pas davantage d’information. Je lui raconte ce fameux “action ou vérité” qui nous a conduits à nous embrasser et cela semble lui suffire.

- Chloé : Dis-moi Pierre, j’ai une question…

- Moi intrigué : Oui ?

- Chloé : Est-ce que je te plais?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
759
215
553
475
valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3650
1022
2062
1248
LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
169
157
350
177

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0