Rancœurs

3 minutes de lecture

Mes parents ont finalement choisi de raconter mon histoire a Marie et Jean. Il n’ont pas tous les détails mais il savent l’essentiel, l’horreur de mon enfermement et bien sûr les photos. Marie et Jean ont été vraiment choqué, mes parents ont choisi de leur raconter séparément et en ma présence. Marie comme Jean ont pleurés et m'ont pris dans leur bras, ils ont compris que cette épreuve n’a pas été facile.

La police est venue m'interroger à nouveau, nous sommes retournés sur le lieu de mon enlèvement. Ça a été un moment très compliqué, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps ce jour là. Le plus compliqué aura été la reconstitution, au final il m’a été très difficile de jouer mon propre rôle. Il m’a fallu plusieurs jours pour m’en remettre, heureusement pour moi il y ai revu Emilie la psychologue, elle m’aider à beaucoup aider a surmonter ma peine.

La police est malheureusement toujours à la recherche du kidnappeur, mais aussi et surtout de Philippe et Lucie. Ils tâtonnent, ils semblent même piétiner dans leur enquête, il faut dire que j’ai quand même l’impression que ce ne sont pas des flèches ces types. Ils ont quand même réussi l’incroyable exploit de faire passer pour un fugueur! Je crois que j’ai encore quelques rancœurs à leur égard, rancœurs liés à cette erreur monumentale notamment.

Depuis mon retour à la maison, les jours défilent, beaucoup de choses ne changent pas mais il y a quelques bon moments. J’arrive à me déplacer seul dans la maison, mon seul point faible sont les escaliers, je m’y sent terriblement mal.

J’ai souvent besoin d’un main charitable pour les monter. La descente, je la fait “sur les fesses”, je m’assois sur une marche avance les jambes passe a l’autre marche, et ainsi de suite. La technique n’est pas la meilleur peut-être, mais elle fonctionne. Je continue de m’exercer, tous les jours sur ces maudits escaliers, j’ai fait des progrès, j’arriverais à les monter seuls j’en suis sur!

J’ai retrouver ma famille, il y a toujours quelqu’un à la maison pour m’aider. J’ai de moins en moins besoin d’aide, mais après l'enfermement et la privation d’amour, me savoir bien entouré me rassure. Mes parents commencent a me permettre de sortir de la maison, je n’ai pas le droit encore de sortir de la propriété.

J’ai retrouvé l’air pur, être enfermé c’est fini ! Je m’allonge parfois dans l’herbe pendant un moment, j’hume l’air de la nature, je sent le parfum des fleurs ou de l’herbe. Je retrouve les petits plaisirs de la vie, oubliée la noirceur, les mauvaises odeurs et les photos à moitié nu.

La vie reprends lentement sa place pour moi. Je me dis souvent que le pire est derrière moi, mais j’ai souvent des pensées pour mes amis restés enfermés. Dès que je pense a eux je suis un peu morose, mais j’espère les retrouver.

Ma vie reprends son cours, malgré mon récent passé. J’arrive à avancer, à oublier un peu toute cette histoire. Je sais que ce souvenir restera gravé a vie, mais maintenant je suis sortis d’affaire. Mes parents, Emilie la psy me disent la même chose, j’ai passé le plus dur et j’ai eu de la chance.

Emilie m’a raconté des histoires bien plus noires que la mienne, donc j’ai appris à relativiser ce passé peu enviable. Ma nature fait aussi que j’arrive a prendre du recul par rapport a ça, mais ça ne m'empêche pas d’avoir des jours plus difficiles.

Je vois souvent Amandine, presque tous les jours, nous sommes toujours aussi amoureux l’un de l’autre. Malheureusement Amandine est de plus en plus occupée, le procès de son père s’est ouvert il y a quelques jours et il semblerait que ce soit plutôt compliqué….. Elle n’arrive pas a m’expliquer correctement le pourquoi, mais il semblerait que la police ai fait quelques boulettes.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0