Retour à la vie

5 minutes de lecture

Un matin, Jean viens me voir pour papoter comme souvent. Alan est encore au lit visiblement.

- Jean : Pierrot ?

- Moi : Oui Jeannot ?

- Jean : Je peux rentrer ?

- Moi : Bien sur !

- Jean rentrant et s'asseyant à mes côtés: Alors tu t’en remet de tout ça ?

- Moi : Je vais mieux de jour en jour. Un peu grâce a vous tous.

- Jean : C’est gentil de dire ça, pourtant j’ai pas l’impression d’avoir fait grand chose.

- Moi un peu sentimental: Tu sais quand tu vit ce genre de chose, une fois de retour à la vie, tu as besoin de choses simples. Ta seule présence, ton écoute, ton amour, tout ça me fait un bien fou.

- Jean : C’est beau ce que tu dit !

Je prend Jean dans mes bras, il me semble que c’est seulement la deuxième fois que je fais ca depuis mon retour.Une fois dans ses bras, c’est naturellement que je verse quelques larme, se sont des larmes de joie, des larmes d’amour.

- Jean me frottant le dos : T’es sur que ca va ?

- Moi sanglotant: Parfaitement, je suis heureux de te retrouver.

- Jean : Moi aussi frérot !

- Moi : J’aimerai beaucoup qu’on retrouve notre complicité, qu’on se dise tout.

- Jean : J’ai rien contre, tu veux qu’on papote ?

- Moi relâchant mon emprise et me séparant de Jean : J’adorerais.

- Jean : Tu veux parler de quoi ?

- Moi séchant mes larmes : J’ai pas très envie de ressasser mes déboires, après on parle de ce que tu veux.

- Jean souriant : Euh je suis pas très inspiré en fait.

- Moi : Parle moi un peu de se que vous avez fait avec Alan depuis mon départ.

Jean rougit instantanément, j’ai soulevé un sujet délicate, j’ai le sentiment qu’ils ont fait quelques bêtises mais j’ai hâte qu’il me les racontent.

- Moi : Enfin si tu veux bien.

- Jean rouge comme une pivoine : Bah en faite on a refait des jeux qui déshabillent.

- Moi souriant : Je m’en doute un peu, y’a rien de bien surprenant à ça.

- Jean rouge : Alan m’a fait découvrir certaines choses ….

- Moi curieux : Quoi donc ?

- Jean très géné : Pipe et sodomie.

- Moi surpris : Hé bien tu t’es lâché ! C’est plutôt bien frérot.

- Jean soulagé : C’est vrai ça te choque pas ?

- Moi souriant : Non, tu sais après notre strip poker, je me suis douté que Alan allait surement vouloir aller plus loin ou au moins recommencé.

- Jean souriant : Oui et bien c’est arrivé !

- Moi curieux : Tu me donne un peu plus de détails ?

- Jean rougissant : Euh tu veux savoir quoi au juste ?

- Moi un peu sadique : Tout !

- Jean un peu gêné : Bah on fait un strip poker, et j’ai perdu, j’ai masturbé Alan en gage.

- Moi : D’accord.

- Jean un peu gêné : Puis pour me remercier Alan a commencé a faire la même chose…. Après un moment il m’a demandé de fermer les yeux, c’est a ce moment la qu’il a mis mon sexe dans sa bouche.

L’histoire me rappelle étrangement mon “aventure” avec Philippe, mon corps tout entier se souvient, et mon sexe se dresse instantanément. Voilà bien longtemps que je n'avais plus bandé comme ça!

- Moi excité : Ça t’as plus ?

- Jean : Oulala oui ! Il a joué avec mon excitation un truc de malade.

- Moi : Petit coquin !

- Jean rougissant : T’es bête, déjà que je bande rien que d’en parler…

- Moi souriant : J’imagine bien !

- Jean : Oui bien écoute j’y peu rien.

- Moi souriant : Je sais bien, t’en fait pas ! Et après ?

- Jean rougissant : Bah après, j’ai joui dans sa bouche.

- Moi : Et tu lui a rendu la pareil ?

- Jean tout rouge : Oui …..

- Moi surpris : Tu l’a fait jouir dans ta bouche ?

- Jean très gêné : Non j’ai pas réussi. Je l’ai fait jouir “à la main”.

- Moi souriant : D’accord et tu as aimé ?

- Jean totalement rouge : Oui …..

- Moi souriant : Même le sucer ?

- Jean toujours gêné : C'était pas mon truc favori en fait….

- Moi : Ok et le reste alors ?

- Jean un peu moins rouge: Tu te doute qu’on l’a fait plusieurs fois sur les dernières semaines….

- Moi : Oui et alors ?

- Jean rougissant a nouveau : Et bien ça a dérapé une fois ….

- Moi : Et comment ?

- Jean lâchant : Bah Alan a voulu que je le prenne….

- Moi : “le prendre” c’est a dire ?

- Jean rouge comme jamais: Que je le sodomise….

- Moi : Et alors ?

- Jean surpris : Tu est pas choqué ? Tu sais ce que c’est ?

- Moi rougissant : Je crois savoir… Non je suis pas choqué, j’espère que ça ta plus...

- Jean rougissant : Me plaire, c'est un euphémisme ! C’est top comme sensation !

- Moi : Tu me raconte vite fait ?

- Jean souriant, libéré : Bah on se faisait une pipe mutuelle, et Alan m'a demandé ça. Je ne savais même pas se que s'était…. Il m’a dit que j’allais adoré dans ce cas, il s’est retourné, puis m’a demandé de mettre mon sexe dans ses fesses…. Après il m’a demandé de le pénétrer, par là. J’imagine que tu vois ce que ça a pu donner ….

- Moi un peu surpris : Vaguement, mais ça doit faire mal.

- Jean : J’ai pas eu mal en le prenant et Alan ne s’est pas plaint au contraire…

- Moi curieux : Tu lui a permis de te le faire ?

- Jean : Non j’appréhende un peu, il m’a dit que ça pouvais faire mal les premières fois. Du coup il commence a me préparer avec des doigts… Ça me donne envie d’essayer en fait…. Mais je ne lui dit pas.

- Moi : Pourquoi ?

- Jean : J’appréhende ….

- Moi : Ok, donc en fait vous êtes ensemble ?

- Jean un peu gêné: Euh j’en sais rien, je me suis pas posé la question….

- Moi : D’accord, tu fais comme tu le sent.

- Jean : Merci de ton soutient en tout cas. Je savais pas trop comment tu allais réagir.

- Moi souriant : Tu est mon frère, tu le restera. Je suis content de savoir que tu as testé des choses avec Alan et que ca te plaise. C’est sur qu’il vaut mieux pas trop le crier sur tout les toits.

- Jean : Oui je pense aussi.

- Moi : Tu sais que c’est gay comme relation ?

- Jean : Oui Alan m’a expliqué tout ça. Pourquoi ?

- Moi : Juste pour être sur. Si tu teste les relations gay pourquoi pas, ça me gène absolument pas! Évitez juste de trop vous exposer !

- Jean : Pourquoi ?

- Moi : Tu sais l’homosexualité est mal vu parfois, la psy m’a raconté des choses terrible au sujets de jeunes gay qui ont été traumatisé par d’autre.

- Jean : D’accord, toute façon nous ne sommes pas officiellement “ensemble”.

- Moi : Ça marche, soit prudent c’est tout.

- Jean : D’accord.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0