Doute ou confiance ?

4 minutes de lecture

Une pensée préoccupait Emma à son réveil.

- Tu dors ?

- Oui !

- Bientôt 8 heures. Le petit déjeuner ne va pas tarder.

- Tant pis pour lui, dis-lui que j'ai une dette de sommeil à rembourser. Qu'est-ce que tu as mis dans le thé de minuit pour me filer une pareille migraine ?

- Du rock, du rock et encore un zeste de rock que tu as fini par ajouter toi même, un rock même très épicé si je me souviens bien. Je crois que nous en avons un peu abusé. Rendors toi, je m'occuperai du petit déjeuner.

Enchantée de cette première nuit, Emma se sentait pleine d'énergie malgré le manque de sommeil. Elle avait hâte de tracer concrètement des plans sur la comète, hâte que son ami l'informe des moindres détails du scénario spécialement écrit pour elle.

Quelque chose l'inquiétait cependant. Fallait-il mettre l'aumônier dans la confidence ? Gérard Mathieu avait rendez-vous avec eux dans deux jours pour finaliser les modalités du pèlerinage à Lourdes. À cette occasion, il rencontrerait le Docteur Ferrari chargé d'établir les certificats médicaux et décider des modalités du suivi médical en lien avec les médecins bénévoles de la congrégation.

Louis émergea de sa nuit à 9 heures et demi. Emma l'aida à s'installer confortablement pour le petit déjeuner qu'elle lui servit sur un plateau décoré d'une fleur en papier.

- Tu sais que je risque de m'habituer à un tel traitement Emma ! Je n'ai jamais bu un aussi bon thé.

- Et le bon thé aspire à la bonté...

- Humm ! J'aime beaucoup t'observer dans le cérémonial de la préparation du thé. Tu es ravissante.

- J'ai suivi un enseignement au Musée d'art asiatique. L'art est aussi dans les actes du quotidien. Surprendre les premières lueurs du jour est un moment sacré qui mérite bien un cérémonial. Il amène en moi un calme avant que la vie ne m'entraîne dans son cours effréné.

- Qu'as-tu prévu pour aujourd'hui ?

- J'avoue que j'ai hâte de connaitre ton plan d'évasion mais un détail important me chiffonne. Doit-on mettre l'aumônier dans la confidence ? Gérard Mathieu a été très serviable, plus que ça d'ailleurs, il a été attentionné. Il m'a appelée à plusieurs reprises pour me rassurer sur la faisabilité de notre séjour.

- Des scrupules ?

- Non mon cher, aucun scrupule à propos de notre évasion ni du détournement de quelques deniers du culte. Je n'ai pas non plus de scrupule à prendre la place d'un pèlerin dévot mais j'ai l'impression de tromper la confiance de cet homme.

L'échiquier dévisagea Emma et Louis. Pourquoi ne l'interrogerait-on pas pour une question aussi sérieuse ?

- Je crois que ton compagnon de jeu me fait de l'œil. Peut-être pourrait-il nous aider dans cette réflexion ? De toute façon, j'ai envie d'une nouvelle partie. Je ferai ensuite mes 20 km de vélo pour garder ma forme olympique et je te propose de consacrer l'après-midi au règlement des détails de notre évasion.

Emma pensa que le quotidien lui avait rarement réservé un programme aussi attrayant.

Le jeu apprécia à son tour l'attention d'Emma à son installation, ses gestes de respect à disposer chaque pion sur l'échiquier.

- Le doute ou la confiance ?

- Je choisis les noirs car j'ai un sombre doute.

- Je prendrai donc les blancs pour jouer la confiance Puisque le doute subsiste, à toi l'honneur Louis

Louis joua D4 ; Emma joua E6. Louis joua F3 ; Emma joua F5...

- Cavalier F3

- Cavalier C6

- Tu reconnais ce début de partie ?

- Le bijou d'Edward*. Une rencontre amicale qui plus est... J'apprécie l'attention.

- J'assure, tu ne trouves pas ?

- C'est Google qui t'a rencardé ?

- Ne cherche pas à me déconcentrer s'il te plait.

Ouverture des quatre cavaliers.

- Je crains que l'aumônier annule purement et simplement notre voyage si on lui dit la vérité. Tu sais bien que nous n'avons aucune autre alternative. N'oublions pas que notre avenir repose uniquement sur son bon vouloir.

Emma préparait une attaque sur les rois.

- Certes mais n'oublions pas non plus que Gérard Mathieu est soumis au secret, au secret absolu de la confession. Quand bien même lui annoncerait-on un crime qu'il devrait se taire. Il n'aura pas d'autre choix que de garder le silence.

Louis contre-attaqua : Fou en G3.

- C'est un argument de poids mais il pourrait trouver un prétexte quelconque et nous opposer un refus. Je ne suis pas complètement rassuré. Si j'ai bien compris, il nous accompagnera le temps du voyage mais nous serons pris en charge par d'autres bénévoles, une fois sur place. Il y a donc peu de risque à le tenir à l'écart du projet.

Emma avançait fièrement le pavillon de la confiance et finit par construire une forteresse pour empêcher les noirs de progresser.

- Gérard Mathieu est un ancien flic qui ne fréquentait pas l'Eglise avant...

- Avant quoi ?

- Ça je ne sais pas. Qu'est-ce qui peut pousser un flic sans culture religieuse à se tourner tardivement vers Dieu ?

- Tu m'intrigues. Comment as-tu fait pour saisir tout cela de cet homme en trois rencontres ?

- J'ai senti une souffrance en lui. J'ai le sentiment qu'il saura comprendre la nôtre.

Cette déduction détourna l'attention de Louis qui prit cause pour les arguments d'Emma. Faire d'un disciple de Dieu un complice de leur évasion n'était finalement pas pour lui déplaire.

Sa crainte disparue, Louis perdit en même temps son acharnement au combat.

- Echec et Mat au doute ! s'exclama Emma d'un ton triomphant.

***

* Le bijou d'Edward : célèbre partie qui opposa Edward Lasker à George Alan Thomas en 1912

Annotations

Vous aimez lire Mina singh ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0