CHAPITRE 87 : « Dans le vortex » « Le Kannn »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 87 : « Dans le vortex » « Le Kannn »

Alors que l’Imperium tout entier est en fête, depuis que les divers médias ont relayé l’information sur l’annihilation de l’armada ennemie et inconsciente du drame se jouant au sein même du palais impérial, le « Kannn » poursuit sa route avec toujours en lui cette fureur destructrice qui l’a fait accourir sans réfléchir au secours de son rejeton.

Il ignore encore qu’à quelques minutes lumière derrière lui ce même vortex qu’il emprunte actuellement se referme sous l’impact furieux de tous ces vaisseaux explosant et se brisant contre ses flancs, libérant leurs réserves d’énergies dans ce tunnel reliant deux univers.

Des flux de neutrons et de positrons entrant en conflit et créant des explosions telles qu’elles en modifient la nature et la structure dudit vortex, le détruisant inexorablement en laissant une cicatrice indélébile sur la trame espace-temps des deux univers qu’il reliait.

Le « Kannn » débouche finalement à l’autre extrémité du tunnel, reprenant la chasse avec un décuplement de hargne, s’acharnant sur le moindre objet volant qu'il détecte.

Ce n’est qu’une fois ses détecteurs sensoriels ne captant plus que le vide normal de l’espace, qu’il s’élance ensuite vers l’origine de l’attaque avec la ferme intention de tout détruire ce qui sera à sa portée.

***/***

« Salle des stèles. »

Les cinq ouvrent les yeux en même temps, chacun ayant assisté à l’apocalypse qui s’est abattue sur leurs forces armées.

- Comment est-ce possible !!
- Quelle est cette… chose qui arrive sur nous ??
- Pourquoi nos espions ne nous ont-ils pas avertis ??

Les cinq ayant repris leurs véritables apparences de quadragénaires, s’apitoient sur eux-mêmes en tournant en boucle les mêmes questions sans bien entendu y apporter de réponses.

Ce n’est que bien plus tard quand les capteurs d’alertes planétaires se mettent à signaler l’approche d’une masse sombre non identifiée, qu’ils cessent de se lamenter en se posant enfin les bonnes questions.

- Il nous faut trouver un moyen de le stopper avant qu’il ne détruise cette planète !!
- Joignons nos forces pour le détourner de son but !!
- Le mieux serait de l’envoyer loin d’ici !!

Les cinq se mettent alors en transe, l’air autour d’eux devient plus épais jusqu’à ce qu’un puissant flux d’énergie mentale s’en libère pour aller frapper de plein fouet cette chose dont ils ne connaissent même pas le nom.

***/***

« Entre-temps à bord du « Kannn ». »

- Aïeee !! Qu’est-ce qui se passe ici !!

Toshio se frotte le crâne où une énorme bosse commence juste à se résorber, la chute l’ayant laissé inconscient durant de longues heures.

Le temps utilisé par le « Kannn » depuis qu’il est sorti brusquement du système Kallanien pour détruire l’armada ennemie et se retrouver coincé dans cet autre univers en terminant sa chasse.

Le choc du départ a été la cause première de l’évanouissement de Toshio qui ne s’y attendant pas, a basculé en arrière pour venir frapper durement de la tête un élément métallique du tableau de bord.

Les pensées de Toshio se remettent lentement en place en lui rappelant qu’il n’était pas seul à bord au moment des derniers essais, son visage montre vite l’inquiétude qui le prend soudainement, son regard cherchant fébrilement autour de lui jusqu’à ce qu’une masse encore floue lui indique où se trouve son chéri.

- « Tom » !! Tu vas bien ?? « Tom » !! Réponds-moi !!
- Arrhhh… ma tête !!

Un grand ouf de soulagement s’échappe des lèvres de Toshio, quand il rampe vers Tomoya qui visiblement a du mal tout comme lui à se redresser.

Sa vue retrouve rapidement son acuité habituelle, preuve en soi que son corps a déjà mis en place le processus de guérison.

Par contre pour Tomoya c’est une autre paire de manches, le sang continue de couler depuis son front sur toute la partie droite de son visage.

Une douleur fulgurante lui prend alors la tête tandis qu’il tentait de se relever, le brouillard lui floute la vue et il se sent partir quand son corps ne répond soudainement plus et qu’il s’écroule, une nouvelle fois inconscient.

***/***

« Un peu plus tard. »

Tomoya ouvre les yeux, la lumière forte qu’il perçoit alors lui fait détourner le regard, tandis que sa main part directement vers le sommet de son crâne pour y sentir un bandage le lui enserrant.

- Tu ne mourras pas aujourd’hui rassure-toi !!

La surprise fait sursauter Tomoya, tandis que son visage se tourne vers l’origine de la voix pour y découvrir son chéri l’observant avec la mine inquiète.

- J’espère que tu t’en remettras vite, j’ai fait ce que j’ai pu mais étrangement il semblerait que j’ai perdu en partie cette faculté de guérison venant de mon héritage paternel.
- Que nous est-il arrivé ??
- Si seulement je le savais !! Il a dû se passer quelque chose pendant notre dernière inspection du « Kannn ».

Toshio se met debout et aide ensuite son chéri à en faire autant, ils boitillent tous deux vers l’écran immense dévoilant l’espace autour d’eux comme le voient les yeux du « Kannn ».

Tomoya pointe du doigt un soleil pâlichon vers lequel ils semblent se rapprocher, dévoilant bientôt une planète étrangement terne si ce n’est ce rayon d’énergie se dirigeant vers eux.

- Qu’est-ce que ce truc ? Cela ne semble pas être spécialement amical !!
- Hum !!

Toshio n’a pas le temps d’en dire plus que son sens du danger l’alerte déjà et qu’il tend ses deux mains vers ce qui se dirige vers eux en psalmodiant une incantation, vestige de tous ces millénaires passés sur « PENN » et de sa charge de gardien des âmes.

Le rayon d’énergie semble alors être absorbé à quelques centaines de mètres à peine du « Kannn », c’est du moins la première impression jusqu’à ce qu’il s’irradie en prenant la forme sphérique du bouclier de protection mis en place sans réellement réfléchir par Toshio.

- C’est toi qui as fait ça ?
- Un simple réflexe mais oui et il semblerait que ce soit efficace en plus, regarde !! L’énergie qu’ils nous envoient nous sert maintenant à consolider l’écran protecteur ! HI ! HI !

***/***

« Salle des stèles. »

Les cinq ouvrent une nouvelle fois les yeux pour marquer la stupeur de ce à quoi ils viennent d’assister, ne comprenant pas comment leur arme mentale ultime a bien pu être déviée pour se mettre au service de l’ennemi.

Un doute soudain commence à les prendre sur les conséquences de ce revirement de situation, le but final d’invasion ayant été le moteur de toutes leurs dernières manigances semblant s’éloigner d’eux pour ne pas dire qu’il s’est mis hors d’atteinte et ce avec en contrecoup les retombées négatives, voire fatales qui en résulteront.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0