CHAPITRE 76 : « Imperia » « Thomas »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 76 : « Imperia » « Thomas »

- De quoi !!

L’empereur excédé frappe un grand coup sur la table, faisant sursauter ceux de ses ministres et de ses généraux, présents ce jour-là à la réunion dans l’immense salle du trône.

Le grand amiral plisse les yeux de soudaine inquiétude, n’étant pas dans les habitudes impériales de faire ce genre de démonstration.

- Les rapports quoique décevants n’en sont pas moins la preuve d’une certaine stabilité de nos troupes face à l’ennemi.

- Un ennemi que nous ne connaissons toujours pas !! C’est à se demander s’il y a bien des personnes vivantes à l’intérieur de tous ces vaisseaux ??

Le grand amiral se lève pour enclencher l’holo-cube amené spécialement pour conforter ses prochaines paroles, le système s’enclenche en montrant une représentation très détaillée des différentes et nombreuses galaxies rattachées à l’univers connu, les zones périphériques non encore rattachées restant grisées.

Le vortex qui dégurgite la vaste armada ennemie est alors pointé du doigt, ainsi que le déploiement des unités de guerre.

- Nous avons comptabilisé un million de vaisseaux en formation et il y en arrive toujours !! Ici…

Son doigt change de direction pour pointer cette fois une vaste zone stellaire colorée en rouge.

- … nous voyons les systèmes déjà conquis et…

Nouvelle zone en orange cette fois.

- ...Cette zone ne devrait plus tarder à l’être !!
- Quelles sont nos pertes ??
- Égales aux leurs niveau vaisseaux !! Heureusement les civils ont été déplacés à temps et la politique de terre brûlée a rendu les planètes habitables stériles pour plusieurs décennies, cela devrait les ralentir s’ils ne doivent compter que sur le ravitaillement venu du vortex.
- À condition qu’il y ait des êtres vivants à bord !!

Le grand amiral fixe un instant l’empereur dans les yeux, lui accordant un sourire amical avant de reprendre.

- Même si ce n’était pas le cas, il faut bien que leurs vaisseaux soient ravitaillés en énergie et en armement, la présence de soldat me semble logique, comment sinon prendre le contrôle des planètes ? La robotique ne peut pas remédier à tout !!
- Pourtant nous ne connaissons rien de leurs avancées technologiques, rien ne dit qu’ils n’en seraient pas capables ?
- L’unique l’a dit pourtant, il faut juste se souvenir de ses paroles.

Un brouhaha soudain se fait entendre, de nommer l’unique a soudainement soulevé toutes les passions et surtout toutes les questions se rapportant à lui.

Thomas frappe de nouveau un grand coup sur la table pour ramener le silence et l’attention sur le sujet du jour.

- Un peu de calme je vous prie, Laissons le grand amiral terminer son exposé !!

L’empereur reporte son attention sur son ami de toujours, l’encourageant à poursuivre une fois le silence revenu.

- Faites-vous allusion à cette planète surpeuplée qu’il a visitée et vers laquelle il s’est rendu avec Alexandre pour avoir des réponses à toutes les questions qu’ils se posent autant l’un que l’autre ?
- Exactement Votre Majesté !! Pourquoi nous envahir si ce n’est pas dans le but d’une migration massive !!
- Je le conçois bien mais je ne vois rien de contradictoire avec l’idée de vaisseaux autonomes ? Les transports avec les colons peuvent très bien venir plus tard une fois les zones sécurisées !!

Thomas n’attend pas que son ami reprenne le fil de son rapport que déjà il reprend sa place pour donner de nouvelles instructions, montrant à son tour une nouvelle zone qui se met à clignoter après le passage de sa main.

- Nous allons continuer notre stratégie de terre brûlée, cela nous donnera le temps nécessaire pour la sortie des nouveaux vaisseaux mis en chantier !! Ils ont reçu les derniers armements conçus par l’unique avant son départ et devraient freiner significativement l’avancée de l’ennemi en attendant d’être enfin prêts à leur porter l’estocade finale. Veuillez préparer l’exode des populations civiles avec la plus grande minutie, rappelez-vous que plusieurs de ces mondes à évacuer n’ont pas comme pour nous les humains, beaucoup d’endroits qui puissent les recevoir et qu’il va nous falloir faire un état des lieux avant d’amener une surpopulation que nous ne pourrions pas contrôler.

Le grand chambellan prend la parole.

- Qu’en est-il du « Kannn » ? Quand sera-t-il enfin prêt pour sa mission ?
- D’après le commandeur les choses avancent depuis l’arrivée de l’un des fils de l’unique, celui qui détient beaucoup des pouvoirs de son père.
- J’ai lu en effet les rapports allant dans ce sens, seulement il y a un point essentiel qui n’a jamais été abordé ou s’il l’a été fait, je n’en ai pas été informé.
- De quel point parles-tu ?
- De la mission première qui sera la sienne dès qu’il sera complètement opérationnel.

L’empereur montre bien la surprise à l’énoncé du problème, les choses étant dites pour lui, alors il s’étonne que ce ne le soit pas pour l’ensemble des officiels du palais.

- N’est-il pas logique qu’il parte rejoindre son maître ?
- Hum !! Sans doute, oui !! Mais avant cela, ne pourrait-il pas nous débarrasser de cette flotte ennemie ?

Thomas esquisse une brève grimace, l’idée émise par le grand chambellan a été également la sienne avant que les rapports venant de Kallania la lui fassent oublier ou tout du moins la mettre de côté le temps d’en apprendre plus.

- Le « Kannn » accepte de se faire appareiller mais refuse toute conversation et rien d’ailleurs n’indique qu’il comprend ce que nous essayons de lui dire. Seule la présence de Toshio le fils de l’unique fait qu’il accepte la présence des Kallaniens dans les zones de son organisme dédiées à la présence humaine et aux machineries diverses qu’elles doivent y recevoir. Heureusement sa constitution quoiqu’en plus… gigantesque, ressemble beaucoup au « Kinnn » et toutes les connectiques organiques nécessaires semblent être présentes.
- Voilà qui est déjà rassurant mais quel équipage acceptera-t-il pour le diriger ? L’unique a-t-il aussi prévu un de ces zoziaux bizarres comme pour le « Kinnn » ! Hi ! Hi !

L’empereur éclate de rire, détendant ainsi quelque peu une atmosphère qui en avait bien besoin.

- Je ne sais pas d’où il les sortirait ceux-là ! Hi ! Hi !
- Alors son fils peut-être ?
- J’en doute, quoique je ne sois sûr de rien mais d’après ce que j’en ai compris des conversations que j’ai pu avoir avec la noblesse Kallanienne, il n’accepterait que son maître et ceux qui pourraient l’accompagner. En fait pour être plus explicite, je dirais que le « Kannn » est l’arme ultime de l’unique et que ce dernier a tenu à ce qu’il lui reste exclusif et « sauvage », ne serait-ce que pour éviter une trahison au demeurant toujours possible.

Le grand chambellan va pour se rasseoir quand une pensée lui vient.

- Pourquoi alors n’utilisons-nous pas le « Kinnn », du coup il n’a plus de mission spécifique pour l’instant et sa puissance n’est plus à prouver elle non plus !!
- Le « Kannn » ne quittera pas cet univers s’il sent sa femelle en danger maintenant qu’il l’a retrouvée, il est prévu de la laisser « paître » dans l’immense espace Kallanien.

L’empereur sourit une nouvelle fois mais cette fois pour une toute autre raison et cette raison lui vient d’une conversation récente avec Toshio par holo-vision.

Le fils de l’unique qui semblait amusé des performances du « Kannn » depuis qu’il a retrouvé sa femelle, lui a dit alors ces quelques mots qui veulent bien dire ce qu’ils veulent dire.

Quand il lui a demandé comment se comportait le « Kannn » alors que lui-même en découvrait également l’existence pour la première fois, la réponse a été des plus explicites.


- Il est grave chaud « patate » !! Il n’y a pas à dire !!

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0