CHAPITRE 66 : « Complexe de Bierne » « Toshio »

5 minutes de lecture

CHAPITRE 66 : « Complexe de Bierne » « Toshio »

Patrice lui lit alors la lettre impériale l’invitant à se rendre au plus vite sur Kallania, détaillant ensuite les raisons d’une telle demande et terminant par une recommandation qui montre bien une fois encore le degré de connaissance qu’a Thomas de son illustre père.

- Il veut que j’emmène tout ce monde avec moi ??
- Cela prouve au moins une chose, c’est qu’il va te demander d’utiliser tes pouvoirs sinon Alan et Mickaël aurait suffi à t’accompagner.

Patrice termine à peine de prononcer leur nom, que ces derniers montrent le bout de leur nez à l’entrée de la pièce et qu' il lui faille une fois de plus raconter toute l’histoire.

Quelque chose semble troubler les deux élus et c’est Alan qui exprime à voix haute ce à quoi ils pensent.

- Je ne sais pas trop comment ils ont résolu le décalage temporel, mais n’est-il pas dangereux pour des représentants de la Terre de se retrouver dans l’Imperium ?
- Pourquoi le serait-ce puisque c’est Thomas qui lui demande expressément de le faire ?

Alan préfère garder pour lui ce qu’il a toujours appris sur les civilisations pré spatiales qu’il fallait par tous les moyens préserver et les laisser découvrir par eux-mêmes les technologies leur permettant un jour de rejoindre les mondes civilisés.

Patrice comprend que le sujet est clos, il les invite donc à le suivre jusqu’à la salle de téléportation restée ouverte pour l’occasion.

Une fois arrivés, la première chose qu’il montre du doigt est un petit sac contenant une douzaine d’appareils identiques et qui pour lui ressemblent juste à des minuscules boîtiers reliés à des sortes d’élastiques.

Il s’adresse alors à Alan et à Mickaël.

- Vous savez ce que sont ces trucs bizarres ?

Mickaël sourit tandis qu’Alan trouve dans la question une justification à ses dernières réflexions sur les conditions d’intégration de nouveaux mondes au sein de l’empire.

- Ce sont des combinaisons spatiales.

Les regards que se lancent Patrice et Toshio, croyant très certainement à une plaisanterie lui font se diriger dans le sas pour prendre l’un des objets et le ceindre autour de son front, l’activation se fait alors automatiquement tandis qu’un mince halo brumeux vient le recouvrir de la tête aux pieds.

- Nous ne sommes plus au temps de vos combinaisons encombrantes, reconnaissez-le ! Hi ! Hi ! L’autonomie en oxygène tout comme pour l’eau et la nourriture, n’est pas non plus un problème puisque l’appareil recycle ce que contiennent vos poumons et votre corps en général.
- Wouah, la vache !! Tout ça dans un si petit bidule ?

Alan se contente de hausser les épaules alors qu’il désactive la combinaison en tendant le bloc à Mickaël qui avait déjà ramassé le sac dans la cabine.

- J’imagine qu’une réunion est nécessaire, il serait bon de la programmer au plus tôt. Nous devons…

Toshio laisse Alan et Patrice s’organiser, il attrape Mickaël par le bras pour l’emmener un peu plus loin et pouvoir lui parler seul à seul.

- Je pense qu’il va y avoir un problème !!
- Tu penses à ceux qui devraient t’accompagner ?
- Oui justement.
- Ne seront-ils pas contents de visiter d’autres planètes que la leur ?
- Oui sans doute… mais comment décider de qui vient et qui reste ?
- Il me semble que le message est clair et que tu dois emmener avec toi ceux qui te permettent de recharger tes batteries, enfin quand je dis recharger et batterie c’est pour rester poli ! Hi ! Hi !
- Je dois donc laisser Shun ? Il n’y aurait que Tomoya pour enfin connaître son père biologique ?
- Tu peux aussi bien venir seul, ce ne sont pas les beaux gars qui manquent dans l’Imperium ! Quoique…

Mickaël repense à leur lieu de destination et de ce qu’il en connaît, terminant sa phrase avec un léger doute dans la voix.

-… sur Kallania… Hum !! Laisse tomber… et si tu prenais tout le monde avec toi, cela résoudrait tous tes problèmes.
- Rejoignons les autres et laissons-les décider, tant que « Tom » est OK pour me suivre tout va bien.

Mickaël lui fait un clin d’œil suivi d’une proposition à peine voilée.

- De toute façon je serais là avec Alan ! Hi ! Hi ! À ce que j’en entends l’expérience mérite d’être vécue !!

Toshio lui renvoie son clin d’œil, reconnaissant qu’autant Mickaël qu’Alan méritent qu’on s’y intéresse et que ce n’est pas la première fois qu’il s’en fait la remarque depuis qu’il a fait leur connaissance.

- Je retiens tes paroles, je saurais te les rappeler le moment venu.
- Vrai ??

Le sourire incontestablement sincère et de pure joie que Toshio reçoit alors, montre bien que l’idée n’a pas été donnée en l’air mais qu’au contraire elle est venue à un moment opportun qu’autant Mickaël que son copain, devaient attendre de trouver.

Toshio lui renvoie son sourire avant de tendre la main vers le sol devant eux, invitant ainsi Mickaël à passer devant pour rejoindre la salle de réunion.

C’est au moment où ce dernier le croise, que sa main vient lui caresser les fesses le temps d’un bref instant, suffisant pour en prendre toute la rondeur et amener une bouffée de chaleur à son propriétaire, ce dernier trop timide encore pour lui rendre la pareille.

Toshio le rattrape une fois remis de la surprise de son geste, leurs yeux pétillants d’amusement, de joies et de promesses se croisent un instant, certains maintenant que l’occasion ne devrait plus trop tarder.

***/***

« Le lendemain matin. »

Ils sont quatre avec Patrice à se retrouver devant le sas ouvert de la cabine de téléportation, le choix venant de Tomoya après une âpre discussion en tête à tête durant une grande partie de la nuit, de ne vouloir impliquer ses amis dans une aventure où le danger semble bien présent.

Du coup c’est vers les trois heures du matin qu’ils ont rejoint Alan et Mickaël pour les mettre au courant, le visage devenu soucieux des deux élus amène Tomoya à leur poser la question.

- Vous auriez préféré que nous impliquions nos amis dans cette histoire où Toshio doit dresser un monstre et où une armada venue d’on ne sait où se prépare à vous attaquer ?

Alan pousse un soupir à fendre l’âme.

- Pffttt !!! C’est juste que Toshio va devoir utiliser ses « dons » et tu sais bien comment cela va se terminer, j’ai entendu l’histoire qui a failli t’arriver.
- Mon père a fait en sorte que « Tom » soit plus résistant et puis ce n’est pas comme si nous n’étions que nous deux puisque vous venez avec nous !!

Toshio s’adresse alors à Mickaël qui se retient d’éclater de rire devant la tête que fait Alan, ne lui en ayant pour sa part pas parlé pour lui garder l’effet de surprise le jour où cela se ferait.

- C’était bien ce qui était convenu, non ??
- Mais de quoi tu…

Tomoya s’approche d’Alan pour le prendre amicalement par le cou et lui glisser quelques mots à l’oreille.

- Tu n’as plus qu’à suivre le courant, nos deux gugusses semblent s’être déjà concertés et je t’avouerai que je commence à prendre goût à sa folie, surtout quand c’est avec des gars comme nos amis et vous deux dont j’apprécie de plus en plus la compagnie.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0