CHAPITRE 60 : « Nouveau changement de destination » « Sam »

6 minutes de lecture

CHAPITRE 60 : « Nouveau changement de destination » « Sam »

***/***

« Retour au présent. »

- Explique-moi donc à quoi rime ce « hum » que tu viens d’envoyer et qui te connaissant signifie que quelque chose a été prévu pour aider Thomas et tes autres amis ?
- Ce serait bien long à t’expliquer vu que tu ne connais pas le passé de l’Imperium, juste qu’il est bon de savoir pour te rassurer que j’y ai laissé caché depuis toujours une arme de destruction massive qui saura faire la différence le moment venu.

Devant la bouille interloquée d’Alexandre, Florian finit par lui donner quelques détails de plus.

- Wouah !! Comment avoir eu une idée telle que celle-là alors que tout baignait dans l’huile ?
- Il me fallait un vaisseau parfait pouvant traverser les galaxies en un laps de temps record, j’ai donc créé le « Kinnn » et pour faire la bonne part des choses, je lui ai donné un mâle puissant, je me suis très vite rendu compte en le voyant se développer de ce que ce dernier représenterait dans le futur en puissance brute. Du coup je lui ai laissé sa liberté de vivre sous le contrôle des Kallaniens qui devaient juste faire en sorte que son existence ne soit jamais dévoilée à quiconque. Ils ont tenu leurs promesses au-delà de mes espérances puisque celui qui avait volé la charge d’empereur durant mon exil ne l’a lui-même jamais appris, ne se méfiant que du « Kinnn » sans imaginer qu’un ennemi dix mille fois plus dangereux vivait non loin de là. J’avoue qu’ensuite la vie a fait que je n’y ai plus pensé, j’avais d’autres chats à fouetter tu comprends ?
- Tu m’en diras plus la prochaine fois parce que là nos hôtes commencent à se demander ce que nous faisons.

Sur un clin d’œil entendu de Florian, ils descendent de cheval pour les confier à deux novices attendant patiemment d’en prendre les rênes.

***/***

« Un peu plus tard. »

Sam sort à pas furtifs du dortoir des novices, curieux qu’il était de voir à quoi ils ressemblent et si sur un coup de chance, il n’y en aurait pas un qui pourrait faire l’affaire.

Le jeune homme a l’intelligence suffisamment pointue pour comprendre que plus ils seront et plus son maître sera en forme, sans que pour cela il s’en retrouve mis de côté.

Hélas force lui est de constater que ce ne sera pas encore le cas, tous ceux qu’il croise n’étant à l’évidence pas de la haute noblesse, ce qui sur ce monde indique ceux issus de l’évolution la plus récente.

À la fois sincèrement déçu mais en gardant quand même un sourire qui amènerait à penser le contraire, il s’est joint à eux pour se présenter et devenir les yeux et les oreilles de son maître, sachant très bien qui dans ce temple connaît le plus ce qui s’y passe.

Il n’est resté qu’une heure avec eux, ne voulant pas non plus qu’ils se doutent que sa visite n’est pas seulement due à l’envie de se faire de nouveaux amis et sur leurs conseils avisés, il est reparti sans se faire remarquer des acolytes ou des prêtresses, celles-ci n’appréciant pas forcément de le voir déjà fureter partout dès son arrivée.

N'étant pas spécialement adepte du taoïsme et voulant prévenir tout impair, il évite d’entrer dans le temple, laissant cette tâche à ceux de ses amis qui y ont été instruits à une certaine époque de leur jeunesse.

C’est donc plutôt vers un autre centre d’intérêt tout aussi important pour lui ou plutôt pour son estomac que sont les cuisines, qu’il se dirige avec cette fois beaucoup moins de discrétion.

Sam en salive déjà rien qu’à l’odeur qui s’en échappe, bien loin des repas entre hommes pris durant leur voyage et qui bien souvent n’était fait que de la malheureusement célèbre soupe de fèves au lard.

Pourtant une sorte de recul instinctif lui vient en entendant plusieurs personnes en pleine discussion, sa curiosité revient alors au galop, aussi préfère-t-il se faire une nouvelle fois discret pour écouter ce qu’il s’y dit.

Difficile néanmoins d’entendre des phrases complètes, pourtant son intérêt se trouve renforcé quand il entend distinctement parler de Kumiho, aussi se rapproche-t-il suffisamment pour mieux entendre, au risque de se faire prendre.

- La grande prêtresse a alerté la garde royale, n’était-ce pas la dernière chose à faire ?
- Je ne sais pas trop, pourtant ils me paraissent normaux à première vue.
- J’espère juste que cela ne va pas nous amener des ennuis.
- Si tu ne veux pas d’ennui alors assure toi qu’ils boivent le vin qui leur sera servi, j’y ai ajouté une décoction qui devrait les endormir rapidement le temps que la soldatesque vienne les prendre en charge.

Sam en a les yeux exorbités de surprise en entendant le piège préparé pour la capture de son maître et de sire Ale, il fait un pas involontaire en arrière en heurtant quelque chose qui amène un son suffisamment fort pour faire taire les deux hommes.

- Qu’est-ce que c’est ? Tu as entendu ?
- Bah !! Sûrement un chat qui rôde encore dans le coin !!
- Va donc t’en assurer !! On ne sait jamais !!

Sam a juste le temps de disparaître dans un coin de mur que l’homme est déjà à l’endroit où il se trouvait juste avant, scrutant la pénombre du couloir à la recherche de ce qui aurait pu occasionner le bruit, retournant après un fort soupir rejoindre son acolyte.

- Il n’y a rien, sûrement comme j’avais dit !!

Sam hésite à revenir en arrière pour écouter une fois de plus ce qu’ils ont à dire, se doutant bien qu’il serait étonnant après cette alerte que la conversation continue sur le même sujet, aussi préfère-t-il s’en retourner rejoindre son maître pour l’avertir du danger.

Quand il entre dans la pièce qui lui a été affectée pour la durée de son séjour, Sam l’aperçoit en grande conversation avec un homme qui disparaît comme par enchantement dès qu’il perçoit sa présence.

***/***

Florian venait tout juste de terminer ses dernières instructions à l’officier de la garde fantôme chargé de devancer ses déplacements, quand ce dernier s’éclipse après lui avoir juste dit que quelqu’un venait d’entrer dans la pièce.

De reconnaître Sam lui amène un sourire resplendissant qui fait chaud au cœur de celui à qui il est destiné.

- Sam !! Justement je me demandais où tu étais passé, Ale me disait qu’il t’avait vu faire le tour des bâtiments du temple, as-tu trouvé ce que tu cherchais ?

Sam lui explique alors sa démarche, voyant bien son maître sourire à l’entendre en se disant qu’il allait bientôt le perdre en écoutant la suite.

Pourtant il s’étonne qu’il n’en soit rien et qu’au contraire son sourire s’accentue encore plus, rendant de ce fait Sam suspicieux sur le fait qu’il soit déjà informé de l’affaire.

- Tu le savais déjà ??
- Depuis le dernier campement, oui !! Mais ne t’inquiète pas pour ça, j’ai pris des mesures pour qu’il ne nous arrive rien de fâcheux.
- Et pour le vin ?
- Nous le boirons avec plaisir et ceux qui en subiront les effets ne seront pas ceux pour qui il était destiné, nous pourrons ensuite prendre le temps à trouver les réponses sur ce qui a motivé cette trahison.
- Mais… et pour les soldats ?
- Pour qu’ils viennent, il faudrait déjà que le messager ait réussi à porter son message. De plus nous repartirons demain dans la journée, une fois que nous en aurons fini avec ces dames qui vont devoir chanter avant de reprendre leurs petites vies oisives.
- Chanter ?? Pourquoi donc veux-tu les entendre chanter ?? Quelle drôle d’idée tu as parfois !! Pffttt !!

Florian oublie toujours à quelle époque ils vivent, aussi il éclate de rire après un bref moment de surprise à ce que Sam n’ait pas compris le sens de sa phrase.

- ! Hi ! Hi ! Tu sais que je t’adore toi… vraiment… je t’expliquerai et même mieux, tiens… si je peux je t’emmènerai avec moi et tu finiras par comprendre sans doute un jour le sens de mes paroles ! Hi ! Hi !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Défi
flooney
Ce matin vous vous rendez au bureau, seul dans votre voiture. La ville est calme, les rues désertes. Vous vous dites que quelque chose n’est pas comme d’habitude. Vous avez raison.
12
68
16
116
Défi
Maryam

Les larmes crient à sa place
4
4
0
0
pierre françois

Un trait blanc crayeux
s'étale sur un tableau-
poussière de mots...
0
1
0
0

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0