1.

Une minute de lecture

Terre, terre !

ça fait des jours que je suis dans ce tonneau en bois et que je flotte au gré des courants, lorsque la mer est agitée je ferme le tonneau avec son couvercle.. quelle merveille d'artisanat, pas une fuite ou presque, rien de méchant..

Dans mon tonneau, dix choses que j'ai put sauver.. pas plus.. une ligne pour pécher avec tout ce qu'il faut un kit de pêche quoi... avec lequel j'ai déjà pu me sustenter en dehors des gateaux et quelques babioles que j'ai récupéré. Mais je commence à avoir sacrément soif j'ai épuisé la dernière bouteille, heureusement la mer est plutôt fraiche et la barrique me protège bien de la chaleur.. Je suis presqu'à l'aise dans ce bidon et souvent je pense à diogène et je me dis ce type était un précurseur.

La terre approche rapidement le courant et la houle sont forts je n'ai même pas besoin de faire des efforts, je me dirige droit devant.

je pourrais vous dire de suite ce que j'ai dans mon tonneau mais il va falloir patienter déjà il me faut arriver sur la grève en un seul morceau.

Voila on y est presque .. encore une vague et je vais enfin pouvoir sortir de ce mini rafiot.

Yessss !!!!!

ca y est ! Je m'extirpe non sans douleurs et courbatures et je m'étends de tout mon long sur le sable mouillé !

Où suis-je, où cours-je ? concombre dans quel état gère ne puis-je m'empêcher de penser.

Après quelques instants de semi somnolence, je me réveille, mon tonneaux !!!

Celui-ci avait déjà l'intention de se faire la malle, et flottait à quelques encablures du rivage. Je plongeais pour le récupérer. Ce fut chose facile, excellent nageur, je ramenais le tout à bon port.

to be continued

Annotations

Vous aimez lire Claude Carrès ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0