Le Putsch fait un plouf

Une minute de lecture

Avant d’être terrassé par l’épidémie qui frappait Rome, Léon XIV avait eu le temps d’édicter un train de mesures, tant sur le plan séculier que régulier, qui devait profondément modifier l’environnement mental et matériel des Italiens.

- Le néo-augustinisme (léontisme) est au programme de tous les séminaires de la Chrétienté : le plus grand aggiornamento depuis le Moyen Âge.

- À l’exception de l’enclave vénitienne, l’Italie est rattachée à la zone monétaire du franc et est ainsi sauvée de la banqueroute. L’afflux de numéraire en provenance de Paris remplace les finances de l’Etat parties en fumée. On n’oublie pas ses amis :

- Nicolai Bronstein, nouveau directeur de la Banque de l’Esprit-Saint, reçoit la pourpre cardinalice et devient Mgr Finzi (ex-Bronstein).

– Moltieri obtient le contrôle des mines d’argent du Piémont. Il y conduit sa Division de Carabiniers-Cyclistes.

Mais dès la mort de Léon XIV, ses partisans connaissent une rapide fin politique. Désemparé, Mgr Finzi n’a pu empêcher la faction légitimiste de relever la tête, une fois l’épidémie enrayée, et de s’adjoindre le clergé intégriste toujours actif à Rome. La Banque donna le coup de grâce.

On vida les prisons, quelques écus furent distribués et une racaille mercenaire envahit la Place Saint-Pierre en réclamant la tête du Cardinal. Celui-ci sortit par la porte de service du Vatican et gagna Ostie. C’est dissimulé dans la cargaison de tomates d’un bateau marchand qu’il repartit pour l’Afrique, seul et désargenté.

Il laissait un Trésor papal décuplé aux mains de Clément XV qui raffermissait son autorité sur Rome et le reste de la péninsule depuis son bastion vénitien.

Le Général Moltieri quant à lui, se demandait bien quoi faire, avec son unique Division de Carabiniers Cyclistes éparpillée dans le Latium, après avoir évacué Rome.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Vous aimez lire Monalisette ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0