PROLOGUE

Une minute de lecture

Prenez Don Juan. Il descend des Hohenstaufen et porte les bagages de l’envoyé impérial vers Rome. Il est un pion qui veut devenir Roi.

Prenez le Vatican, ce palais dont les caves regorgent de tout l’or d’Italie et que convoitent tous les cardinaux du monde.

Prenez Donatella, si généreuse qu’elle était victime de son amour, si belle qu’elle était prisonnière de sa beauté, si intelligente que rien ne pouvait s’opposer à son Destin.

Prenez Offenbach-Moltieri, général errant de ville assiégée en ville conquise, qu’il libérait avec une telle brutalité que les habitants – quand il en restait- regrettaient leurs oppresseurs.

Prenez la Tunisie, ce joyau de la Méditerranée, qui possède le silicium, et plus de mille royaumes le réclament à grands cris. Mais on ne peut obtenir le silicium qu’à Tunis, et la Tunisie n’est qu’un énorme bloc de silicium pur.

Mélangez ces éléments et vous aurez « La Comète de Fugger », la plus étrange histoire qui ait jamais couru le monde.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Vous aimez lire Monalisette ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0