Chapitre 39 : Est-ce la fin ?

9 minutes de lecture

Le niveau thébaïde demeurait truffé d’artéfacts qui permettaient aux agents du Majestic 13 de les épier. Les dispositifs employés émulaient le fonctionnement de l’œil. Pour faire office de nerf optique, un fil en matériau composite avait été conçu. On alliait, à des fibres de soies, de la poudre de rémanences pour tresser un câble suffisamment long pour relier le point d’observation et le lieu observé.

— Monsieur, nous constatons que l’équipe de Seneth semble avoir trouvé le moyen d’ouvrir le dernier sarcophage, déclara un scientifique.

— Intéressant, lança le directeur du laboratoire. Ils se révèlent vraiment talentueux les jeunes de nos jours. Très bien, vous les transférerez dès demain vers le centre de recherche avancé avec les autres reliques.

Comme le soupçonnait Seneth, maintenant qu’ils étaient parvenus à remplir leur objectif, le Majestic 13 pouvait à tout moment arriver pour les récupérer. Il restait encore une dizaine de mois avant que la Liste Noire ne vienne les sortir de là. Aniah imaginait déjà différents scénarios qui se produiraient durant tout ce temps. Mais la grande inconnue paraissait le lieu où ils seraient. D’après les informations de Sorgon et Bultred, les précédentes équipes ne semblaient plus se trouver sur le complexe de l’Y. Un élément intrigant demeurait le fait que le Majestic 13 employait autant d’individus sur le projet « débaumage ». Qu’est-ce qui empêchait les membres de rester sur ce même projet ? L’idée que la treizième Chambre puisse se débarrasser des savants effleurait l’esprit de chacun. Pourquoi devoir se priver d’une ressource aussi précieuse que représentaient les scientifiques ? Ce que les chercheurs découvraient nécessitait-il obligatoirement de les réduire au silence ?

Avec si peu d’informations, Aniah et Seneth éprouvaient beaucoup de difficultés à envisager la suite.

— Whckl, tu m’entends ? demanda Seneth en utilisant le bandeau télépathique.

Aucune réponse de la part du principal intéressé. Seneth tentait de le joindre à plusieurs reprises, mais en vain, celui-ci demeurait muet. Sans secours extérieur, Aniah commença à se résigner. Ils n’avaient aucune possibilité de se sauver de cette situation. Sorgon et Bultred ne pouvaient pas vraiment leur venir en aide, comme ils n’avaient pu l’accomplir pour les quatre équipes précédentes. La seule façon pour eux de s’en sortir semblait de trouver un élément de pression à exercer sur le Majestic 13. Hélas, le temps imparti pour réaliser cette tâche s’avérait extrêmement court. La tension au niveau thébaïde devenait de plus en plus palpable. La nuit était tombée sur Zenfei, mais au troisième sous-sol, personne ne pouvait fermer l’œil. Alors qu’ils discutaient autour de petits plats que confectionnait Sorgon, Bultred remarqua du chahut au loin.

— Vous avez entendu ? s’étonna Bultred.

— On dirait que ça se rapproche de nous, déclara Aniah.

Ils se turent tous afin d’analyser leur environnement. Le tumulte persistait jusqu’à devenir nettement audible. Un grand bruit sourd retentit. Un faisceau de lumière progressif commençait à apparaître dans l’entrée. On pouvait y apercevoir l’ombre d’une silhouette se dessiner au fur et à mesure.

— Ah ! Mon équipe préférée ! s’exclama le directeur. Je reste conscient qu’il est tard, mais je tenais à venir en personne vous féliciter pour votre travail.

— Ah, euh… C’est gentil, répliqua Seneth.

— Grâce à vous, le projet « débaumage » est bientôt terminé.

— Qu’allons-nous faire à présent monsieur ? demanda Aniah.

— Ah, c’est une surprise, confia le directeur. Je vous conseille de préparer vos affaires, votre déménagement aura lieu sous peu.

Comme prévu, le Majestic 13 organisait le transfert de l’équipe de Seneth. Malheureusement, le directeur était resté évasif et n’avait fourni aucune information sur la suite des événements. Cela ne semblait pas rassurer nos savants néophytes. En attendant d’en connaître davantage, ils effectuèrent ce qui leur était demandé, leurs valises.

Deux jours plus tard, un groupe d’individus vêtus de noirs vint récupérer le matériel et les reliques du niveau thébaïde. Un jeune Felister les escortait.

— Bonjour à tous, bienvenue au département de recherche d’Apex. Permettez-moi de me présenter, je suis l’assistant du directeur. Je vous félicite pour la qualité des travaux que vous avez réalisés jusque-là. Désormais, vous faites partie de ma brigade. Si vos affaires s’avèrent prêtes, je vous invite à bien vouloir m’accompagner.

À la suite de l’annonce inattendue de leur nouveau supérieur, on pouvait ressentir du soulagement sur le visage de chacun. Ces derniers assumèrent que les chercheurs des anciennes équipes n’avaient pas été éliminés. Ils auraient obtenu une sorte de promotion. Certes, la vie de Seneth et ses partenaires ne paraissaient plus menacées, mais un autre problème se présentait, ils allaient à présent devoir vivre sur la Cité Céleste.

Sans moyen de communication, ceux qui étaient restés à Arnès ignoreraient par conséquent ce changement de situation. Cela bouleversait profondément le plan initial de la Liste Noire. Cette dernière souhaitait s’attaquer d’abord au complexe de l’Y afin de libérer la famille d’Arch. Néanmoins, grâce au bon sens d’Aniah, une solution fut imaginée. S’ils laissaient suffisamment d’indications dans les locaux, ils pourraient faire comprendre à l’équipe de sauvetage qu’ils avaient été transférés à la Cité Céleste. C’est ainsi que, sur leur chemin de départ du troisième sous-sol, Aniah et les autres distillaient des informations çà et là. En théorie, cela devrait permettre à ceux qui venaient les secourir de savoir où ils se situaient.

Alors que lui et ses partenaires se trouvaient en route vers le siège d’Apex, Seneth pensa à un détail important. Si effectivement ils se dirigeaient vers la Cité Céleste, cela impliquerait nécessairement que cette dernière survole Arnès. Or, si c’était vraiment le cas, celle-ci se révélerait visible aux yeux de tous, chose qu’Apex préférait éviter. Comment leur transfert allait-il se dérouler ?

Depuis le début du déménagement, Wain semblait particulièrement calme et serein. Une fois arrivé au niveau du rez-de-chaussée, le second du département de recherche apporta une longue veste et un chapeau.

— Voici, monsieur le directeur, déclara ce dernier en tendant ces affaires à Wain.

— Merci mon cher Fracat, ajouta-t-il en enfilant ses vêtements.

On voyait très nettement sur sa tenue le blason d’Apex, placé juste en dessous de son nom. Seneth n’en revenait pas. Il réalisa alors que dès son entrée à l’Y, il tomba dans un piège. Wain avait infiltré le Majestic 13. Dans quel but ? Il l’ignorait. En revanche, ce qu’il savait désormais, c’est que Wain demeurait au courant de l’action entreprise contre la guilde au travers des laboratoires de la treizième Chambre. Et pourtant, à le regarder, Wain restait d’une sérénité sans faille. Seneth plongea ses yeux dans ceux d’Aniah comme pour essayer de se rassurer sur ce qui les attendait. Eux, qui quelques minutes auparavant se réjouissaient presque de quitter le centre, semblaient dorénavant avoir renoué avec l’angoisse de disparaître. Aniah n’arrivait pas non plus à croire ce qui était en train de se passer. Elle qui avait proposé de le recueillir chez elle pendant plusieurs semaines, elle venait de se rendre compte qu’Apex se trouvait juste sous son propre toit.

Wain s’était joué de tout le monde avec une facilité déconcertante. La situation paraissait totalement irréelle. Celui-ci menait le groupe vers l’extérieur du complexe. En sortant, les regards se braquaient tous vers le ciel. Une ombre massive flottait au-dessus de leurs têtes. C’était elle, la fameuse Cité Céleste, pile sous leurs yeux. Une plate-forme les attendait un peu plus loin. Une fois à bord, cette dernière entamait une grande ascension jusqu’à une sorte de quai localisé sous la ville. Après avoir apponté, tous commencèrent à grimper le long escalier menant vers le niveau supérieur, juste en dessous de la surface. Pendant leur voyage, le siège d’Apex se mit en mouvement. Il largua les amarres et s’envola vers l’horizon. Le groupe de savants se tenait aux rambardes afin de résister aux différentes turbulences du décollage. La vue depuis là-haut paraissait sans pareil. L’île où se trouvait Zenfei avait l’air si petite de leur point de vue.

Une fois au bout des marches, ils arrivèrent devant une immense double porte gardée par un Canister au physique monumental. Wain lui fit signe d’ouvrir. Ils se situèrent face à l’accès sud-ouest. La cité comptait huit entrées, une à chaque point cardinal. Celle-ci menait directement aux laboratoires de recherche d’Apex. En comparaison, le complexe de l’Y apparaissait digne d’un niveau amateur au regard de ceux-ci. L’avancée technologique se révélait stupéfiante. Seneth avait les yeux grands ouverts. Il paraissait émerveillé par ce qu’il voyait. Il n’avait jamais rien constaté de pareil auparavant.

— Voilà, je vous présente vos nouveaux locaux, déclara l’assistant de Wain.

Sorgon et Bultred, qui faisaient eux aussi partie du voyage, avaient l’air perplexes.

— Tu aperçois les savants dans le coin, au fond de la salle ? chuchota Sorgon.

— Les deux femmes là-bas ? demanda Aniah.

— Oui, répondit-il, si ma mémoire ne me joue pas de tours, elles appartenaient aux anciennes équipes avec qui nous avons travaillé.

Aniah semblait pensive à la suite de cette information. Et si, en fait, Wain infiltrait le Majestic 13 pour débaucher les meilleurs intellectuels. Apex ne se débarrassait pas des savants, bien au contraire, il se les appropriait. Leurs vies pourraient donc ne pas se trouver en danger. Enfin, on ne devait pas oublier que Wain restait au courant de l’assaut prévu par la Liste Noire. Pour l’instant, il semblait ne pas prendre d’actions en conséquence. Pour Aniah, elle devait toujours se montrer prudente. Wain les conduisait dans une salle gigantesque.

— Bien, voici votre nouveau projet, annonça-t-il en leur indiquant cinq sarcophages ouverts. Les entités qui reposent au sein de ces cercueils demeurent des Primas. D’après nos recherches, ces derniers datent d’un peu avant la grande disparition. Votre travail s’avère élémentaire, vous devez découvrir le plus d’informations possible à leurs sujets. Vous aurez accès à toutes nos ressources, enfin, après nos différentes formations, car certaines technologies vous sembleraient probablement inconnues.

Seneth trouvait tout cela trop simple, Wain devait certainement leur cacher quelque chose. Lui et Aniah s’attendaient à ce qu’ils soient interrogés pour répondre de leur tentative de trahison avec préméditation. Après avoir reçu une convocation d’Alendahl le réclamant au plus vite, Wain quitta les lieux. Avant de partir, il chargea de prendre la responsabilité du laboratoire le temps de son absence. Ce dernier emmena notre couple de chercheurs dans la salle de vie commune. Il rassembla l’équipe déjà en place afin d’effectuer les présentations. Aniah et Seneth apprirent entre autres que cela faisait plus ou moins une décennie que les expérimentations sur les sarcophages avaient débuté. Ce qui les marqua le plus demeurait l’écart de niveau scientifique et technologique entre Apex et le reste du monde. Ils avaient certes pu étudier dans les plus prestigieuses écoles de Zenfei et travailler dans le complexe de recherche du Majestic 13, cela ne semblait pas suffire pour appréhender leur nouvel environnement. Cependant, Wain avait déjà tout prévu.

Apex ne constituait pas juste une simple guilde comme les autres. Elle faisait notamment partie des plus anciennes. La Cité Céleste n’avait pas l’air d’un trivial siège. Celle-ci apparaissait aussi imposante que la ville de Murokya, tant en matière de superficie que d’infrastructure. Personne ne connaissait le nombre de résidents, mais, à en juger par la quantité d’habitations, on pouvait l’estimer à au moins une centaine d’individus. Comme Apex n’appartenait plus à aucun continent, elle se devait de vivre en autarcie. On pouvait considérer qu’elle le demeurait depuis près de cinq générations d’où sa grande similarité avec les cités. Il s’y trouvait tout particulièrement des écoles dont l’excellence dépassait celles que pouvait compter la surface d’Arnès. Wain avait inscrit Aniah et Seneth dans la faculté de sciences et technologies. De retour de son entrevue avec Alendahl, celui-ci s’approcha de ces derniers.

— Bien, Alendahl m’a informé que Seneth rejoindra l’agence du département des opérations extérieures, son profil physique et intellectuel sera pleinement exploité auprès d’eux. Quant à toi, Aniah, tu resteras travailler dans mon équipe, déclara Wain.

Après cette annonce, les principaux intéressés ne savaient plus quoi penser. À l’écoute de la décision d’intégrer Seneth au sein même des forces d’Apex, on en déduisait que Wain n’avait pas mentionné à Alendahl la conspiration menée par la Liste Noire. Mais pourquoi avoir omis de le rapporter ? Quelles étaient les réelles intentions de Wain ?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Le Chon ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0