En vie

3 minutes de lecture

- Philippe : Un bavure, pas un accident.

- Romain : Qu’importe je suis d’accord avec Pierre, l’important c’est que tu sois en vie.

- Moi : Trouve toi un moteur pour avancer, tu verra ca ira toute suite mieux.

- Philippe : Un moteur ?

- Moi : Oui, une motivation quelque chose que tu as envie de faire, de construire. …

- Philippe : Pour toi c’est quoi ?

- Moi : Ma famille mais aussi ma copine.

- Philippe : Ah oui ?

- Moi : Oui, oui il m’ont aidé à remonter la pente. Je suis sûr que tes parents te sont d’un grand soutien.

- Philippe : Oui c’est vrai qu’ils sont compréhensif et qu’il essaye de me pousser.

Après une longue discussion sur la difficulté à surmonter l’épreuve du retour à la vie Philippe semble un peu remis et il comprend bien que mon aventure et la sienne peuvent se rapprocher au niveau de l’aboutissement.

- Romain : Je peux parler du sujet qui fâche ?

- Moi : A quoi tu pense ?

- Romain : Votre aventure.

- Philippe : Romain, on en a discuté déjà.

- Moi : Oui nous aussi, franchement je ne pense pas que ce soit utile.

- Romain : J’entend mais moi j’ai bien envie d’en parler.

- Moi : D’accord tu veux que je te dises que je regrette d’avoir cédé aux avances de Philippe ?

- Romain : Oui et que tu m’explique un peu pourquoi….

- Moi : Pourquoi ? Non Franchement j’ai encore du mal à me l’expliquer à moi même. C’est un mélange entre de la curiosité, un besoin de réconfort et d’excitation normale….

- Philippe : Pierre est franchement le gentil dans l’histoire, j’ai abusé de lui.

- Moi amusé : Tu m’a pas violé non plus, j’en avais envie.

- Philippe : Je te rassure ça je l'avais bien remarqué.

- Moi souriant : En même temps tu sais y faire petit coquin !

- Romain : Ça va, je vous dérange pas ?

- Philippe : En même temps qu’est-ce que tu veux qu’on te dise, on avait besoin de ça l’un et l’autre. C’était “une bulle d’aire dans un océan de tristesse” et je ne mâche pas mes mots. Romain franchement je te l’ai déjà dit tout ce qui s’est passé la bas c’est fini pour moi.

- Romain : Non pas tout justement vu que tu n’arrive pas a revivre normalement.

- Philippe : Oui effectivement, mais en tout cas je n'aurai rien tenté en dehors des conditions horribles qu’on a vécu.

- Romain : Donc si aujourd’hui tu avais l’opportunité de le faire tu ne le ferait pas.

- Philippe : Non sauf avec toi Romain.

- Romain : Je te l’ai dit pour le moment je préfère prendre un peu de recul sur ce côté de notre relation. Je t’ai cru mort un moment et j’ai fait mon deuil. J’ai du mal a vivre ton retour surtout sachant que tu m’as trompé durant ton enfermement.

- Moi : Romain tu as en partie raison, mais je suis d’accord avec Philippe ce qu’il s’est passé la bas entre nous n'aurait pas eu lieu en temps normal, j’ai une copine et j’ai regretté l’avoir fait car j’ai l’impression de l’avoir trompé.

- Romain : Et en soit tu l’a fait !

- Moi : C’est vrai, maintenant elle m’a pardonné, elle a très bien compris pourquoi je l’ai fait.

- Romain : Ah bon ? Je pensait pas que tu lui avait dit.

- Moi : Et bien si, et je ne regrette pas de l’avoir fait, j’ai préféré être honnête.

- Romain : C’est tout a ton honneur.

Je voit le regard noir de Romain lancé à Philippe, de toute évidence Philippe ne lui a pas dit aussi spontanément que moi. Après une longue discussion et de plates excuses de Philippe et moi on décide de finalement rentrer. Ça fait un moment qu’on est dehors et rien de désagréable nous est arrivé fort heureusement. On rentre plutôt tranquillement discutant de choses plus légères.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
243
219
500
232
Sombre d'Ombre
Tu me manques. Toujours, sans cesse, désespérément.
Entre deux cours de rééducation, je pense à toi. Entre deux sourires, je pense à toi. Au détour d'un couloir, au croisement d'une ruelle, c'est toi que je crois voir. Mais tu n'es pas là. Tu ne l'es plus. Et il ne me reste que mes larmes pour te pleurer. Que mes larmes pour te regretter.
J'ai parfois envie de te détester. Tu m'avais promis ! Promis que nous nous reverrions tous les soirs à ce fameux café. Mais tu n'es plus là et pourtant, j'honore toujours cette promesse.
Et je t'attends. Je veux que tu reviennes. Entre deux lettres que tu ne liras jamais, entre deux sanglots qui me brûlent la poitrine, je me remémore les mots que je n'ai jamais osé te dire.
"Je t'aime".
60
133
32
24
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
987
241
553
495

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0