Une chance

2 minutes de lecture

- Amandine : Au fait Pierrot, je change de sujet mais Liane m’a envoyé quelque SMS l’autre jour.

- Moi : Ah bon et a quel sujet ?

- Amandine : Tu devine pas ?

- Moi cherchant un instant : Là comme ça non je voit pas.

- Amandine : Un autre couple.

- Moi comprenant soudain : Ah Jean et Fanny.

- Amandine : Exactement.

- Moi : Alors il a une chance ?

- Amandine souriante : Oui une grande en fait Fanny aussi le trouve mimi et n’ose rien lui dire.

- Moi amusé : Il est trop con ce Jeannot, je ne sais pas trop comment on va faire pour le lui dire.

- Marie : Avec un grand timide comme lui ça va être compliqué de la jouer fine.

- Amandine : Je pense effectivement que ça va pas être simple, il va surement faire en sorte que Liane nous aide dans ce projet.

Je m’éloigne un peu laissant les filles discuter, je vais chercher le dessert. J’ai vu que maman nous a laissé une de ces fameuses tartes aux pommes que j’adore. Je reviens vite avec le plat à tarte. Après avoir servis les filles je m’installe à nouveau.

- Moi : En effet, je vais aussi essayer de voir se qu’il veux parce que j’ai le sentiment qu’il est pas loin de tenter l’expérience avec Jonathan. Si ce n’est pas déjà le cas.

- Marie : Oui tu as raison, il faut que lui soit sûr déjà.

- Amandine : Oui effectivement c’est important de savoir.

- Moi : Je t'embêterai sur le sujet ce soir.

- Marie : D’accord.

- Amandine : Tu me redira, comme ça j’en parlerai avec Lianne.

- Marie : Je la connais pas cette fille mais je l’aime bien.

- Moi : Par contre elle est lesbienne.

- Amandine : Pas complètement mais oui. En plus elle a ton âge.

- Marie : Ah oui ?

- Moi : Tu n’a jamais testé les filles toi ?

- Marie : T’es bien curieux toi dit donc.

- Moi : Chacun son tour.

- Amandine : J’avoue que tu sais pas mal de choses sur nous, c’est un peu a ton tour.

- Marie : Ouai et bien non j’ai pas eu tellement d’expérience homo en dehors de nudité et quelques caresses mutuelles.

- Amandine : C’est déjà pas mal.

- Moi : En l'entendant j’ai le sentiment que tu le regrette, et que tu aimerait bien découvrir ce côté là.

- Marie rougissant légèrement : Il est vrai que j’en ai eu envie, mais j’ai toujours eu peur de chercher quelqu’un qui serait partante. Aujourd'hui je ne sais pas trop si j’en ai envie ou non.

- Amandine : Je comprend il faut que tu tourne la page de ce connard.

- Moi : Carrément !

- Marie : J’essaye, c’est aussi pour ça que j’aime discuter avec toi Amandine.

- Amandine : C’est gentil.

- Marie : C’est toi qui es gentille, tu m’écoute et tu me parle de tout comme une sœur.

- Moi : Une belle sœur, c’est ce qu’elle est. Et j’ai vraiment l’impression qu’elle fait partie de la famille.

Amandine et Marie me regarde en même temps souriante toutes les deux. Ma remarque est assez juste et plutôt agréable pour les nouvelles amies.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
232
208
458
226
Sombre d'Ombre
Tu me manques. Toujours, sans cesse, désespérément.
Entre deux cours de rééducation, je pense à toi. Entre deux sourires, je pense à toi. Au détour d'un couloir, au croisement d'une ruelle, c'est toi que je crois voir. Mais tu n'es pas là. Tu ne l'es plus. Et il ne me reste que mes larmes pour te pleurer. Que mes larmes pour te regretter.
J'ai parfois envie de te détester. Tu m'avais promis ! Promis que nous nous reverrions tous les soirs à ce fameux café. Mais tu n'es plus là et pourtant, j'honore toujours cette promesse.
Et je t'attends. Je veux que tu reviennes. Entre deux lettres que tu ne liras jamais, entre deux sanglots qui me brûlent la poitrine, je me remémore les mots que je n'ai jamais osé te dire.
"Je t'aime".
60
133
32
24
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
985
241
553
495

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0