Intéressée

2 minutes de lecture

- Amandine : D’accord, comme tu le sent Marie, mais sache que si tu le souhaite je peux te la présenter.

- Marie : Présente la moi et je verrai après, lui dit pas que je serais intéressée j’ai juste envie de me faire une amie potentielle.

- Amandine : Ça marche. Si elle me demande je dirais simplement que je ne sais pas.

- Marie : Parfait !

- Moi : Ducoup Thibault je l’invite ou pas ?

- Marie hésitante : Euh … Oui en fait.

- Amandine : C’est rigolo, depuis ta rupture tu ne sais pas où tu en est.

- Marie : Rigolo ?

- Amandine : Tu m’a comprise, en fait tu te pose des questions existentielles.

- Marie : Oui, mais c’est aussi de voir que mes deux frères ont testé et pas moi je me dit que je passe peut-être à côté de quelque chose.

Je constate que Marie ne semble pas encore remise de sa séparation, elle est toute déboussolée allant même jusqu'à remettre en cause sa propre orientation sexuelle. Elle qui me semblait être celle qui ne doutait de rien me semble aujourd’hui plus fébrile et particulièrement hésitante.

- Moi : Ouai je comprend, Jean se pose les mêmes questions mais dans l’autre sens.

- Marie : Ah oui ?

- Moi : Oui, tu le sais il a des vues sur Fanny depuis un moment, mais il a eu la “chance” de découvrir l’homosexualité avec son ami Alan. Ducoup il s'interroge, j'arrête pas de lui dire qu’il faut qu’il test si il en a vraiment besoin.

- Marie : Oui en effet. Tu as raison il faut qu’il teste surtout sachant qu’il kiffe cette fille depuis un moment.

Effectivement ce serait vraiment une bonne chose que Jean grandisse sur ce point de vue là, je n’ai aucune envie qu’il reste dans le regret de n'être jamais sorti avec une fille surtout une fille qu’il trouve a son gout. Maintenant j’ai du mal a lui donner des conseils moi qui n’ai pas réussi à le faire pour Amandine, aujourd’hui je le regrette j'aurai vraiment voulu être plus courageux.

- Moi : J’espère qu’il arrivera à faire l’effort.

- Marie : En effet, j’espère aussi.

- Amandine : Ou il faut espérer que Fanny face comme moi.

- Moi amusé : Oui c’est aussi une solution, elle est juste un peu plus incertaine. Je l’ai déjà dit a Jean d’ailleurs, il est possible voir probable que si il ne fait rien quelqu’un d’autre tente sa chance.

- Amandine : Ba moi il y en a qui l’on fait mais je les ai repoussé donc elle peut très bien avoir les mêmes sentiments cette Fanny

- Moi : Oui c’est possible, donc tu penses qu’on a tort de s’en mêler ?

- Amandine : J’ai pas dit ça, je me demande justement.

- Marie : C’est vrai Amandine, mais je suis d’accord avec Pierre il faut au moins qu’il essaye avec Fanny pas forcément lui faire l’amour ça je suis d’accord, mais tu sais il est accro à cette fille depuis longtemps.

- Amandine : Ah oui ?

- Marie : Un peu comme Pierre pour toi.

- Moi rougissant : Hé !

- Amandine amusée : Ah ce point ?

- Marie : Oui j’en ai le sentiment.

Malgré cette révélation Amandine n’a pas vraiment appris la chose, tout le monde ne cesse de lui répéter que je l’ai en vue depuis fort longtemps et il faut admettre que c’est vrai.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
232
208
458
226
Sombre d'Ombre
Tu me manques. Toujours, sans cesse, désespérément.
Entre deux cours de rééducation, je pense à toi. Entre deux sourires, je pense à toi. Au détour d'un couloir, au croisement d'une ruelle, c'est toi que je crois voir. Mais tu n'es pas là. Tu ne l'es plus. Et il ne me reste que mes larmes pour te pleurer. Que mes larmes pour te regretter.
J'ai parfois envie de te détester. Tu m'avais promis ! Promis que nous nous reverrions tous les soirs à ce fameux café. Mais tu n'es plus là et pourtant, j'honore toujours cette promesse.
Et je t'attends. Je veux que tu reviennes. Entre deux lettres que tu ne liras jamais, entre deux sanglots qui me brûlent la poitrine, je me remémore les mots que je n'ai jamais osé te dire.
"Je t'aime".
60
133
32
24
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
985
241
553
495

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0