Vaïncrus

4 minutes de lecture

Le regard d’Ashron était figé sur celui de Vallia. Tout comme se derniers mots, ses yeux tentaient de lui faire entendre sa raison.

« Pourquoi es-tu si pressé de partir ? s’énerva-t-elle en lui montrant le plaies encore cicatrisante de ses bras.

— Je n’ai pas le temps pour ça ! répondit-il en cachant les escarres encore rougies. J’aurais dû en parler quand Guidomex et Hellie était encore avec nous mais tout est allé très vite et je ne pensais pas qu’ils partiraient avec lui.

— Lui qui ? Hasrabel ?

— Il cache quelque chose, tout comme la Vaïncrus Raeienne ! acquiesça Ashron en s’asseyant sur une chaise à côté de lui. Ces Axems… Depuis le début… Ils mentent sur leurs desseins. Ils m’ont certifié être à l’origine de mon arrivé dans l’Arvilia mais je n’y ai jamais cru.

— Pourquoi ne pas les croire ? Et pourquoi les avoir suivis alors ?

— C’est Skyva qui m’a enlevé au cycle d’Era ! C’est elle que j’ai ressenti lorsque mon être a été séparé de l’Ervilia. C’est difficile à décrire… dit Ashron en posant une main sur son front. Je devais acquérir des certitudes et c’est pourquoi j’ai accepté de venir sur Rae. Mais ils vous ont fait venir ici… certainement pour me mettre la pression.

— OK, admettons, dit Vallia en enlevant la main d’Ashron de son front. Quel serait alors le but de tout ça ?

— La question la plus important pour le moment n’est pas pourquoi mais qui, lui répondit-il en levant son regard. A mon arrivée ici, la Vaïncrus œuvrait comme l’harzerezh d’Era, se cachant, frappant méthodiquement et savourant chaque victoire, aussi maigre soit-elle. Mais très rapidement, elle a pris beaucoup d’importance et s’est mis à agir au grand jour. Cette résistance acharnée aux faibles victoires s’est transformée en guerre ouverte entre deux camps aux forces égales.

— Ces Axems étrangers aux Communauté de Ryva et Skyva en sont surement à l’origine?

— Toute la Vaïncrus est composée de Raeiens possédés, c’est une évidence. Ces dissidents ne sont surement pas assez nombreux pour égaler la Communauté de Ryva.

— Alors qui sont ces Axems ayant pris le contrôle de la Vaincrus ?

— C’est quelque chose que je voulais découvrir à Guoria Ket. Mon objectif était d’entrer en contact avec l’ennemi. Je souhaitais avoir une autre version de l’histoire.

— Et qu’as-tu découvert ?

— Rien de concret, si ce n’est mon bref échange avec les Magisterius. Leurs paroles ont moqué ma naïveté à combattre aux côtés de la Vaïncrus. Je n’ai pas arrêté de ressasser ces mots, c’était comme si l’existence d’une troisième communauté n’était que pure invention !

— Mais si c’est vrai, alors les Axems de la Vaïncrus seraient… commença Vallia en stoppant ses paroles, par peur de la fin de la phrase.

— La communauté de Skyva, finit Ashron en durcissant son regard.

— Non, pas elle! lança Vallia en refreinant l’angoisse qui gagnait son être.

— Il y a encore beaucoup de choses que nous devons découvrir et comprendre, dit Ashron en se levant pour enserrer sa compagne. Ils ne m’ont pas tué et m’ont fait venir donc ils ont un plan. Et c’est pour ça que je suis inquiet pour Guidomex, Hellie et aussi pour Pavelox.

— Hasrabel nous aurait donc bernés depuis le début ? s’en voulut Vallia.

— C’est fort possible. Toi, qu’en penses-tu ?

— Il m’a toujours donné l’impression d’avoir deux visages. Parfois avenant et charmeur, mais aussi autoritaire et inquiétant. Que fait-on ? On part à la recherche d’Hellie et Guidomex?

— Non, répondit l’Eraien en s’écartant de Vallia. Soit j’ai raison et ils sont maintenant leurs prisonniers, soit j’ai tord et il ne risque rien. Ils ne les auraient pas fait venir juste pour se débarrasser d’eux ainsi. Nous devons leur faire confiance pour tenir si les choses tournent mal.

— Alors que faisan nous ?

— Je dois rencontrer Ryva. J’ai besoin de l’interroger sur cette Vaïncrus et sur Skyva. »

Vallia fixa les yeux azurs de l’ancien Executor Prima et laissa un blanc s’installer. L’idée qu’il venait de suggérer semblait insensée mais son besoin irrépressible de connaitre le sort de Skyva la poussait à l’accepter. Elle devait savoir si elle était encore en vie et encore capable de leur nuire.

« Tu penses qu’elle est toujours vivante ?

— Si comme je le soupçonne, la Vaïncrus est constituée d’Axems de la Communauté de Skyva, alors c’est elle qui est derrière tout ça d’une manière ou d’une autre.

— Moi qui pensais en avoir finis avec elle, dit Vallia en serrant les poings.

— Nous ne connaissons rien de l’Arvilia et peu de l’Ervilia. Nous devons considérer que tout est possible, répondit Ashron en prenant le chemin du cabanon de Pavelox. Il nous faut nous préparer et partir pour Anayanei. »

Emboitant le pas à l’Eraien, Vallia tenta de ne pas laisser son angoisse reprendre le dessus. Alors que quelques instants auparavant, son ventre papillonnait à l’idée de passer du temps avec son bien-aimé, le voilà qui se tordait à l’idée de se confronter à nouveaux aux écailles bleues. Mais un rapide coup d’œil vers Ashron aida à l’apaisement de son esprit inquiet.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire lockeff ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0