10 octobre : Coulant

Une minute de lecture

Beaucoup de choses peuvent couler, plus ou moins poétiques. Les rivières, le robinet, la chasse d'eau, le fromage, un nœud... Mais rien de tout cela n'est comparable à des larmes ruisselant le long des joues d'une personne blessée.

Tout le monde a connu cette douleur au moins une fois dans sa vie, l'abandon et la solitude.

Mes larmes sont là pour te rappeler que tu me manques. Elles sont semblables à des bouteilles jetées à la mer, dernier recours en désespoir de cause, quand toutes les tentatives ont échoué. À toi de voir si tu choisis de lire le message qu'elles contiennent ou si tu les pousses du pied pour que la mer les reprenne et les apporte à quelqu'un d'autre.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

phillechat
Laisser l’haïku
venir et tendrement lui
donner un baiser
440
90
1
5
Défi
Ekas Samarlande ( Malek Hamadou )
Bienvenu dans notre grand jeu télévisé ; " Questions pour un fanatique"
4
7
2
2
Défi
docno
Un poème sur la Lune, l'astre, le satellite terrestre. Toute autre interprétation est interdite et je dirai même plus, inconcevable. La lune c'est bien.
6
9
0
1

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0