11 octobre : Cruel

Une minute de lecture

Ma mère me dit souvent que je suis cruelle avec mon cochon d'Inde lorsque je lui donne ses légumes à 10h le week-end alors qu'il les a à 7h30 en semaine, ou que je m'amuse de ses couinements implorants lorsqu'il fait son cirque pour obtenir une caresse ou de la nourriture.

Cependant, je ne crois pas que là réside la vraie cruauté.

La vraie cruauté, c'est ce qui se cache dans la partie sombre du cœur de chacun. Elle ne s'exerce que sur des êtres vivants, mais pas forcément de la manière à laquelle on s'attend.

La plus grande des cruautés n'est pas de torturer un animal ou une personne, ni de le tuer.

Non, car la plus grande souffrance est la souffrance psychologique, celle qui détruit à petit feu, qui ronge l'esprit, qui empêche de dormir, qui faut perdre l'envie de vivre et transforme la personne en une loque pitoyable sans volonté.

La plus grande des cruautés, c'est de faire attendre quelqu'un. De ne pas répondre à ses appels incessants. De se détourner de lui du jour au lendemain, sans explication. De l'ignorer, de l'éviter. De jouer avec son cœur. De lui mentir. De lui faire miroiter des rêves éphémères et illusoires.

Chaque parole est un coup de couteau, chaque silence est une goutte de jus de citron versée sur la plaie béante. À ce rythme, elle ne se refermera jamais, et une grosse cicatrice marquera pour toujours le cœur de la personne victime de cette cruauté ; cela peut paraître sans conséquence, mais cela pourrait avoir des répercussions imprévisibles sur elle, car elle n'est pas aussi forte qu'elle voudrait le faire croire. Elle souffre en silence, n'en parle à personne.

Et un jour, elle n'en peut plus, et c'est le drame.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

phillechat
Laisser l’haïku
venir et tendrement lui
donner un baiser
440
90
1
5
Défi
Ekas Samarlande ( Malek Hamadou )
Bienvenu dans notre grand jeu télévisé ; " Questions pour un fanatique"
4
7
2
2
Défi
docno
Un poème sur la Lune, l'astre, le satellite terrestre. Toute autre interprétation est interdite et je dirai même plus, inconcevable. La lune c'est bien.
6
9
0
1

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0