Chapitre 28: Le récit (partie 3: inondations)

Une minute de lecture

- Le jour suivant a commencé en même temps que la fin de toute existence sur l'île. Oui, je ne pense pas exagérer ou pousser les mots trop loin. Ce jour là et ceux qui suivirent furent l'avènement d'un chaos indescriptible. Les horreurs que j'ai vues sont gravées dans mon crâne, au plus profond de mon être. Le premier jour, le premier fléau. Cela faisait déjà un certain temps que le niveau de la mer se faisait de plus en plus inquiétant chaque semaine, mais dans cette soirée du 9 septembre 1999, le déluge s'est abattu sur les villages, le raz-de-marée engloutissant les bâtisses comme l'on aurait englouti une part de gâteau. Malheureusement, le nombre des portés disparus et de corps retrouvés dans la journée suivante furent aussi élevés l'un que l'autre. Plus de 1000 Hommes ont trouvé la mort mais ce n'était qu'un prémice. Oui, le spectacle ne faisait que commencer et nous ne pouvions plus sortir de la salle, les yeux scotchés sur la représentation, comme paralysés par une terreur indicible. Et pourtant les mots n'avaient pas manqué, les cris et les pleurs non plus.

Le village, éventré, avait été un festin pour le monstre aquatique. Même les plus solides baraquements n'avaient pas fait long feu, s'envolant haut dans le ciel avant de s'écraser un peu partout dans les bois alentours. J'ai dû ma survie à un homme, je ne me rappelle plus très bien de lui... Il était d'un grande tranquillité et d'une gentillesse extrême. Il s'appelait Amir, Amir Bézoul. Et dire qu'aujourd'hui il est sûrement... mort. Je ne regrette que trop les choix que j'ai pu faire, mais...

...

Bref.

...

Un silence plana quelques secondes dans la pièce et Emeric regarda le vieillard dans les yeux, intrigué par son expression ambigüe. Il crut presque voir un sourire se dessiner sur les lèvres de l'homme.

- Continuez, je vous prie.

- Bien sûr.

Annotations

Vous aimez lire Seigneur chihuahua ! ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0