Chapitre 131 : Le temps des semailles, troisième semaine sixième jour (Tancrède)

4 minutes de lecture

Chapitre 131 : Le temps des semailles, troisième semaine sixième jour (Tancrède)

« Guilde des forgerons, milieu d’après-midi »

Le maître de guilde des forgerons du château, maître Fulbert, observe avec attention depuis un bon moment déjà le jeune Tancrède et ne regrette vraiment pas d’avoir accédé à sa demande d’entrer dans sa corporation.

En effet le jeune homme apprend à une vitesse le laissant souvent pantois, aidé en cela par une force et une intelligence suffisamment impressionnante pour qu’il reste à le contempler travailler avec un sourire satisfait aux lèvres.

Les pièces de métal rougeoyant prennent déjà leurs formes à peine quelques coups de marteau commencent-ils à les façonner, laissant déjà apparaître ce que sera leur fonction, tandis que ses condisciples n’en sont encore qu’à suer à grosses gouttes devant leur poste de travail sans qu’il en sorte quoi que ce soit de bon, ce qui est tout à fait normal du fait de leur inexpérience.

Maître Fulbert s’approche du jeune gars au visage étonnamment fermé, se demandant ce qui peut bien le rendre aussi taciturne alors que tout semble lui réussir.

Il lui pose la main sur son bras couvert de sueur, alors que Tancrède plonge le métal façonné en fusion dans le bac à eau pour le refroidir.

Un signe de tête suffit ensuite pour lui faire comprendre dans le capharnaüm ambiant qu’il désire lui parler, prenant le chemin de la sortie suivi du jeune apprenti qui se demande bien ce que lui veut son maître.

Une fois à l’extérieur de la forge, les deux hommes ôtent leurs protections auditives en se dirigeant vers le bac où le plus jeune s’immerge le visage avec un grognement de plaisir manifeste.

Fulbert attend qu’il en ait terminé de ses ablutions avant de lui poser la question qui lui a fait faire quitter son poste.

- Ton travail est exceptionnel pour un débutant, alors pourquoi cette mine soucieuse que je peux voir sur ton visage depuis plusieurs jours ?? Ton « Choix » ne te satisfait donc plus ??
- Non maître, bien au contraire !! C’est juste que je suis de plus en plus inquiet pour mon frère.
- Ton frère ?? Est-il souffrant ??
- Il est captif de l’église du dieu unique et avec mes amis, nous n’avons reçu aucune nouvelle depuis nos demandes d’aide !!
- Captif de l’église ?? Mais alors…ton frère serait le nouvel apprenti de Maistre Ebbon ??
- C’est bien de Loup qu’il s’agit, je ne sais même pas s’il est encore en vie et cela me mine, j’aimerais tellement pouvoir faire quelque chose pour lui vous comprenez ??
- Que trop bien mon garçon, dis-toi juste que l’archiprêtre n’osera certainement pas lui causer grand tort en sachant que les seigneurs des domaines sont au courant de son enlèvement par ses mercenaires. D’ailleurs si je ne m’abuse, il me semble avoir entendu qu’un maître guerrier de Linn ainsi qu’un puissant mage sont à sa recherche.
- C’est exact, Eldarian et Maistre Voldarian, ainsi que Durin, Lorgan et Conrad !! Maistre Ebbon a lui aussi tenté de nous réconforter mais c’est plus fort que moi, mon frère me manque trop !!
- Conrad ?? N’est ce point-là le serviteur du prince Gaétan ?? Qu’a-t-il à voir avec cette triste histoire ??
- Je crains de n’en savoir plus que vous à son sujet, juste que Gaétan et son petit frère s’inquiètent eux aussi tout comme moi.

Maître Fulbert regarde d’un autre œil son jeune apprenti, surpris par ce qu’il semble ressortir de ses dernières paroles.

- Tu connais donc nos deux jeunes princes ??
- Bien sûr puisque eux aussi sont mes amis !!
- Ah !!! Je vois !!

Il regarde l’air étonné de Tancrède et éclate de rire.

- En fait je ne vois rien du tout ! Ha ! Ha ! Mais avec de tels amis, il ne fait nul doute que sire Childebert doit lui aussi mettre tout en œuvre pour venir en aide à ton frère !!
- Hélas non, les attaques Gobelins retiennent toute son attention et il n’a pas suffisamment de gens d’armes pour en détacher ne serait-ce qu’une petite partie à cette fin.
- Sais-tu que le peuple commence à murmurer qu’il devrait porter secours à celui qui a mis en place la seconde barrière autour du domaine, mais également qu’il est inutile de maintenir des garnisons renforcées à en surveiller les limites puisque aucun Gobelin n’a cherché à la traverser depuis qu’elle nous protège ?
- Pourquoi sire Childebert ne les écoute-t-il pas alors ??
- Peut-être tout simplement ne croit-il pas la rumeur et qu’il ne donne à cette barrière que le pouvoir d’alerter comme c’est le cas de celle que nous connaissions jusque-là !!
- Pourquoi dites-vous cela maître ?? C’est bien ce qu’elle est censée faire pourtant ??
- Ce que je dis là n’est que ce que j’ai entendu venant de gens habitant des hameaux proches des limites du domaine, mais il semblerait qu’elle ait une autre particularité et que les âmes belliqueuses ne pourraient la traverser, j’avoue en être moi-même assez sceptique car cela nécessiterait si je ne m’abuse une magie qui n’existe plus depuis des lustres !! Mais au moins il serait bon que sire Childebert en soit averti s’il ne l’est déjà et qu’il en vérifie la véracité, cela permettra peut-être qu’ensuite il puisse envoyer une troupe afin d’aider à la libération de ton frère.
- Puis je disposer du reste de l’après-midi ??
- Comment te le refuser mon garçon !! J’imagine que tu voudras retrouver tes amis au château très rapidement ??
- Je dois parler à sire Childebert ou au moins à Maistre Ebbon de notre conversation, Gaétan ne me refusera pas d’organiser ça quand je lui aurais fait part de vos paroles.
- Et bien va donc !! Qu’attends-tu encore ??

Maitre Fulbert le regarde partir en courant avec le visage pensif. Qui lui aurait dit le jour du « choix » quand il a accepté de prendre ce garçon dans sa guilde, que celui-ci avait déjà de telles entrées au château ?

Entrées qui sans nul doute dans un futur pas si éloigné fera prospérer la guilde des forgerons, quand le jeune Tancrède prendra sa charge et cela dès que le moment sera venu pour lui de la lui céder, car il ne fait déjà plus aucun doute pour le vieux maître au vu des qualités qu’il perçoit en Tancrède, que ce sera lui son successeur.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0