Chapitre 127 : Le temps des semailles, deuxième semaine sixième jour (Loup)

4 minutes de lecture

Chapitre 127 : Le temps des semailles, deuxième semaine sixième jour (Loup)

Loup répète le nom comme le lui demande son père.

- Wulfoald !! C’est le mot qui est sorti de la bouche de l’homme emprisonné, quand j’ai tenté de lui venir en aide afin de le soulager de sa douleur.
- Mais qu’est-ce que tu me racontes là !!

Loup narre alors les derniers événements qu’il a vécus dans la geôle de la citadelle, il minimise le plus possible l’utilisation de la magie qu’il a dû mettre en œuvre pour le bien-être de son corps mais aussi de celui de l’âme de son frère quand comme en ce moment il est à l’intérieur.

Voldarian l’écoute, visiblement subjugué par ce qu’il entend de la bouche de son fils et bien entendu il ne lui faut pas longtemps pour en comprendre les implications.

- Il faut que je t’y renvoie, tu seras beaucoup plus utile là-bas que ne le sera jamais ton frère !! Tu devras en apprendre le plus possible sur ce magicien s’il est capable de répondre à tes questions, sinon essaie de lui venir en aide pour le soulager au mieux.
- Connais-tu un sort qui fonctionnerait sur l’anneau de contre-pouvoir qu’il porte au doigt ?
- Hélas non !!

Voldarian réfléchit quelques secondes en ressassant le récit de ce qu’il a vécu dans les oubliettes que vient de lui conter son fils, mettant de côté l’aspect qui lui semble à lui irréaliste au vu des maigres connaissances en magie de Loup, pour ne garder que la base de son histoire qui correspond à ce que lui avait déjà raconté Eldarian.

- Toi comme ton frère avez vu une chose qui m’interpelle et qui pourrait être une solution pour soulager les affres de ce malheureux.
- À quoi penses-tu ?
- A ses chairs, rongées au-dessus du gant qu’il porte et qui tendrait à prouver que c’était la solution retenue par cet homme pour se libérer des méfaits de l’anneau, la douleur très certainement l’a empêché de mener son projet jusqu’au bout.

Loup commence à comprendre ou veut en venir son père et a une grimace qui en dit plus long que des paroles sur ce qu’il en pense, Voldarian ne manque pas de s’en apercevoir en souriant tristement.

- Je ne vois rien d’autre qui pourrait le soulager de l’anneau !!
- Tu voudrais que je lui demande de… mais ce n’est pas humain !!
- Bien sûr que non, voyons !! Loin de moi une idée pareille, juste que nous pourrions ou plus exactement, tu pourrais…lui faire parvenir un objet tranchant qui lui permettrait de terminer là où il s’était arrêté !!
- Oui, mais c’est toi le magicien !!

Voldarian s’accroupit pour tracer au sol quelques lettres en langue ancienne, Loup bien qu’il reste imperturbable en comprend néanmoins le sens et fait celui qui ignore la signification de ce que vient d’écrire son père, tenant pour il ne sait quelle raison à garder encore le secret de ce dont il est capable.

- Crois-tu pouvoir garder ce mot dans ton esprit et le matérialiser comme pour ce que tu as déjà appris, il signifie « lame tranchante » !! Ne te restera plus qu’à la lui mettre à portée de main pour qu’il comprenne et sache quoi en faire.
- Je peux toujours essayer !! Qu’est ce qui te fait croire en moi avec autant de conviction, alors qu’il y a peu encore j’ignorais tout de cette magie qui nous entoure ??
- Parce que tu es mon fils et que tu en portes toutes les marques de façon si fortes, voilà pourquoi !!
- Eldarian porte les mêmes marques et pourtant il en est complètement dénué, du moins c’est ce qu’il m’a semblé comprendre !!
- Il est encore trop tôt pour te révéler certaines choses, il faut juste que tu croies en toi comme moi je le fais !! Ma magie s’affaiblit car il n’y a plus rien ici pour me ressourcer, peut-être ne pourrais-je plus te faire revenir une nouvelle fois et tu devras sans doute attendre là-bas qu’on te libère, crois-tu être capable de tenir le choc ?
- Mon frère a-t-il hésité pour y retourner ?
- En aucune façon !!
- Alors pourquoi le ferais-je ?? De plus j’estime qu’il te sera plus utile ici pour me libérer qu’enfermer dans un cachot !! Pourrais-je parler avec Lorgan avant que tu ne me renvoies dans mon corps ?
- Bien sûr !! Tu sembles beaucoup tenir à ce garçon, comme ton frère avec Aerandir !!
- Tu ne sembles pas surpris ??
- Pourquoi crois-tu que notre peuple fût de tout temps si peu nombreux ?? La magie a cette particularité qu’elle s’accommode beaucoup plus de ces pratiques qui pour les autres peuples n’est ressenti que comme une malédiction punie bien trop souvent par la mort.
- Mais ce n’est pas ton cas il me semble ??
- Ta présence et celle de ton frère n’en est-il pas une preuve, heureusement pour notre peuple qu’il y ait eu des gens comme moi !! Je t’ai parlé d’accommodement, pas de généralisation !!

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0