Chapitre 128 : Le temps des semailles, deuxième semaine sixième jour (Eldarian)

4 minutes de lecture

Chapitre 128 : Le temps des semailles, deuxième semaine sixième jour (Eldarian)

« Au fond du cul-de-basse-fosse. »

Eldarian termine de nourrir le corps qu’il occupe avec une satisfaction telle qu’un sourire épanoui illumine alors ses traits, sentant bien ses forces revenir et avec, la libido naturelle d’un jeune de son âge après plusieurs jours d’abstinence.

Il jette un œil rapide vers l’homme prostré afin de s’assurer qu’il n’a pas le regard porté sur lui, baissant ensuite les yeux vers ses hauts-de-chausses visiblement déformés par une envie qui n’aura de cesse que quand il l’aura assouvie.

Eldarian éprouve une certaine curiosité en même temps qu’une gêne à se résoudre à faire ce qu’il a à faire, n’étant pas dans son corps et de ce fait, ayant l’impression de faire le voyeur sur l’intimité de son frère.

Pourtant il y est habitué, ne serait-ce déjà que pour assouvir d’autres besoins naturels, mais ces fois-là il n’y avait pas réellement prêté attention alors qu’à présent la raideur qu’il ressent est tout autre.

Il palpe d’une main timide l’excroissance sur toute sa longueur, n’y trouvant rien de plus que dans ses impressions habituelles et prouvant encore une fois si le besoin s’en faisait sentir combien il est semblable en tout point à son frère.

Du coup Eldarian n’hésite plus, baissant ses hauts-de-chausses d’un geste souple en soulevant son bassin pour lui faciliter les choses et découvrant enfin le sexe en pâmoison qui une fois libéré vient se plaquer sur ses abdos d’un bruit sec qui le fait sourire.

- Eh bien mon frère, quand tu en tiens une bonne ce n’est pas du chiqué pour toi non plus !!

Il caresse un moment la hampe bien droite surmontée de son chapeau tout rose une fois débarrassée de son prépuce, puis n’y tenant plus de l’envie qui lui prend les reins, il l’attrape fermement pour lui donner les va-et-vient nécessaires à un soulagement rapide.

Eldarian en est presque au point de non-retour quand plusieurs faits se déroulent soudainement autour de lui, cela commence par des bruits venant de plus haut dans les étages des sous-sols de la citadelle et descendant une à une les marches de pierre, suivi par un bruissement non loin de lui qui indique que son malheureux compagnon de cellule est toujours en vie et qu’il change lentement de position.

Eldarian bien qu’il soit conscient de ces changements autour de lui, en est arrivé à un stade où il ne peut plus rien arrêter et ses reins brusquement se soulèvent alors que l’orgasme lui tombe dessus tel une avalanche de sensations.

***/***

- Arrhhh !!

Voldarian regarde son fils avec un mouvement de vive surprise devant son expression tétanisée à laquelle il ne se serait certes pas attendu.

- Qu’y a-t-il mon fils ?? Tu ne te sens pas bien ? Quelque chose est arrivé dans les cachots ??

Eldarian n’en est pas moins surpris que son père du changement que perçoivent ses sens, sa main partant vers son aine pour en constater la raison apparente.

Il lui faut encore quelques instants pour se remettre de ses émotions avant de partir dans un énorme éclat de rire en pensant à ce que son frère va découvrir de ses petits épanchements génitaux.

- Hi ! Hi !
- Mais enfin que se passe-t-il ?
- C’est assez gênant à expliquer père, sache juste que je ne m’attendais vraiment pas à me retrouver dans mon corps aussi rapidement et que mon frère va être lui aussi surpris de ce qu’il va découvrir en ouvrant les yeux.
- Mais encore ??
- Heu !! Disons que je soulageais une certaine…tension, après le bon repas revigorant que m’avait si généreusement offert mon frère ! Hi ! Hi !

***/***

Loup ressent une soudaine décharge d’énergie venant de tout son corps, ses mains se retrouvant recouvertes d’un liquide chaud et poisseux qu’il ne connaît que trop bien.

Une fois l’effet de surprise passé, son regard se porte vers son bas-ventre où son sexe lentement commence à dégonfler pour reprendre sagement sa forme au repos.

- Et bien il y en a au moins un qui s’amuse bien de cette situation !! Le salop m’en a foutu partout !! Attends un peu qu’on se retrouve et tu me paieras ça mon gaillard ! Hi ! Hi !

Ce n’est qu’une fois rhabillé à la va-vite qu’il perçoit à son tour les bruits de pas se dirigeant vers sa cellule, un début de panique le prend qu’ils s’aperçoivent des changements qu’il y a apportés pour son bien-être et il lui faut quelques secondes pour se reprendre suffisamment afin de réfléchir aux options qu’il a avant que l’irréparable n’arrive.

Les pas ne sont plus qu’un étage plus haut quand enfin une idée lui vient à l’esprit ainsi que les mots en langue ancienne qui lui permettront de la réaliser, sachant bien qu’après ça il sera tranquille le temps que des secours arrivent.

Loup pense donc très fortement au sort qu’il jette avec toute la volonté dont il est capable, attendant ensuite nerveusement d’en connaître le résultat en priant pour que ça ait marché.

***/***

Les pas arrivent très près, l’homme descendant les dernières marches, avec dans ses mains l’eau et la nourriture qu’il apporte au prisonnier sur l’ordre de l’archiprêtre.

Il est tout d’abord surpris de se retrouver sur un nouveau palier intermédiaire avec une nouvelle série de marches à descendre, certain qu’il était d’avoir descendu tous les niveaux.

Il hausse les épaules en se disant qu’il a dû mal compter et emprunte l’escalier humide, menant du moins le croit-il vers le cul-de-basse-fosse où le maître guerrier attend la sinistre fin qui lui a été réservée.

***/***

Loup soupire de soulagement en entendant les pas à quelques mètres à peine de lui disparaître d’un coup pour réapparaître un étage plus haut en revenant vers lui après un laps d’hésitation de la part de celui qui venait sans doute encore une fois le questionner ou encore voir dans quel état il était déjà avec le manque d’eau et de nourriture.

- Bien !! Voilà une bonne chose de faite !! Le temps qu’il comprenne qu’il tourne en boucle, je suis tranquille un moment !!

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0