Chapitre 90 : Dernier jour des fêtes de la « double lune » (Douce nuit)

4 minutes de lecture

Chapitre 90 : Dernier jour des fêtes de la « double lune » (Douce nuit)

Le regard soudain guilleret de son frère fait bien comprendre à Gaétan que ses prochaines paroles risquent de ne pas être aussi innocentes que ce à quoi il pouvait s’attendre, aussi décide-t-il d’y mettre le holà avant même qu’il les prononce.

- À part ça bien entendu !!
- À part ça quoi ?? Je n’ai encore rien dit !!
- Oui, mais tu allais le faire !! Si tu as tellement envie de ne plus te secouer la queue tout seul, cherche donc quelqu’un parmi tes amis avec qui le faire !!
- Bien sûr !! Je vais aller les voir un par un pour le leur demander !! Pffttt !!
- De toute façon ne compte pas sur moi !! Tu m’en remercieras plus tard !!.... Il se fait tard, tu devrais retourner dans ta chambre et dormir un peu, demain nous avons de la route à faire !! Rappelle-toi que nous accompagnons Loup chez ses parents !!

C’est en baissant la tête et en faisant grise mine que Perceval obéit aux injonctions de son frère, il sait très bien que le sommeil n’est pas près de le prendre dans ses filets avec tout ce qu’il a appris ce soir.

***/***

« Dans le couloir des chambres, quelques minutes plus tôt. »

Le domestique s’arrête en montrant du doigt la lourde porte de chêne au bout du couloir.

- Voilà la chambre qui vous a été préparée, bonne nuit messire !!
- Cool !! Merci !! Bonne nuit à vous aussi !!

L’homme repart avec le sourire, appréciant la gentillesse du damoiseau qui change fondamentalement avec les regards hautains et dédaigneux de certains nobliaux qui passent quelquefois une ou plusieurs nuits comme invités de sire Childebert.

Loup va pour ouvrir sa porte quand il capte une conversation venant de la chambre située près de la sienne, il entend donc les dernières phrases échangées entre les deux jeunes princes et sourit bien malgré lui quand il comprend à demi-mot de quoi il s’agit, surpris malgré tout du manque de discernement de Gaétan qui lui laisserait prendre autant de risques d’être dénoncé avec les conséquences qui s’ensuivraient inévitablement.

Loup va pour s’éclipser dans sa chambre quand il est surpris par l’ouverture de la porte d’où venaient les voix, se retrouvant face à Perceval qui sursaute d’effroi avant de le reconnaître dans la pénombre.

- Ahhh !!!…Loup ??.... Putain, tu m’as fait peur !!
- Je vois ça ! Hi ! Hi !

Ils restent un instant sans trop savoir quoi rajouter, jusqu’à ce que Loup sourie au jeune prince en lui indiquant sa porte de chambre.

- Si tu as envie de discuter un peu avec moi, tu peux entrer.
- Il se fait tard et puis tu as certainement mieux à faire qu’à perdre ton temps avec le jeune frère, pas vrai ??

Loup perd immédiatement son sourire, attrapant Perceval par le bras en le poussant dans sa chambre sans plus lui laisser le choix.

Un coup d’œil lui fait distinguer le lit où il amène le jeune prince toujours en le tenant fermement jusqu’à le faire s’y asseoir, prenant ensuite le temps d’allumer le chandelier pour y voir plus clair.

Une fois chose faite, il revient sourcils froncés vers Perceval qui lui n’a pas bougé et s’est contenté de le suivre des yeux en attendant la suite des événements.

- Maintenant tu vas me dire ce que tu as sur le cœur !! C’est quoi cette histoire de perdre mon temps avec toi ??
- ….
- C’est cette discussion que tu as eue avec ton frère ?? C’est bien ça ??

Perceval rougit violemment.

- Tu nous as écoutés ??
- Disons plutôt que je vous ai entendus !! Du moins à la fin et j’ai bien compris de quoi il était question, sauf que je ne vois pas en quoi je suis concerné pour que tu me balances cette phrase comme si j’étais coupable de quelque chose envers toi !!
- Ce n’était pas contre toi !! Juste que j’en ai marre d’être toujours le « petit » frère transparent à qui on ne dit rien et qui doit tout trouver tout seul !!
- Si c’est par rapport à ce que j’ai entendu, je ne te conseille pas de prendre autant de risques !! Attends plutôt d’avoir quelqu’un en qui tu aies toute confiance et qui soit prêt à écouter, comme à partager tes envies.
- Facile à dire quand les seules personnes assez proches de toi n’en ont que faire de les connaître !! Toi tu as la chance d’avoir toujours eu « Tanc » et maintenant Gaétan…
- Gaétan !! D’où tu sors ça ??
- C’est lui qui me l’a dit !!
- Il t’a dit quoi exactement ??
- Que lui et toi vous vous aimiez !!

C’est au tour de Loup à rougir violemment.

- Il t’a réellement dit ça comme ça ??
- Comme ça, je ne m’en rappelle plus, mais c’était bien ce que ça voulait dire en tous les cas !! Pourquoi tu me demandes ça ?? Tu n’éprouves pas les mêmes sentiments envers mon frère ??

Loup baisse la tête et la réponse sort de sa bouche quasi inaudible.

- Si bien sûr !! Enfin je crois !! Mais c’est tellement…inattendu !!

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0