Chapitre 31 : Deuxième jour (Au « loup affamé »)

5 minutes de lecture

Chapitre 31 : Deuxième jour (Au « loup affamé »)

Lorgan assis à une table reculée de l’auberge, se demande s’il a bien fait de vouloir suivre ses amis car les regards posés sur lui depuis que Durin après s’être entendu avec le patron pour son hébergement s’en est allé au château pour se présenter à son hôte, deviennent de plus en plus curieux à son égard au point de le mettre mal à l’aise.

C’est donc avec un réel soulagement qu’il voit la porte de l’estaminet s’ouvrir et apparaître ses trois nouveaux amis tout sourire, lui faisant oublier tout de suite ses idées maussades dues à l’ambiance dans la salle.

Milon satisfait de la transaction, tient toujours dans le creux de sa main l’émeraude qui paiera largement la pension du jeune Elfe durant toute la durée des festivités et il la range rapidement dans sa bourse en voyant arriver ces trois nouveaux clients, s’empressant de venir leur offrir ses services.

- Ces jeunes gens veulent-ils une table pour se restaurer ? La cuisine du « loup affamé » est réputée pour sa bonne chère, vous m’en direz des nouvelles !!

C’est Tancrède qui prend la parole.

- Je vous remercie monsieur mais nos repas sont déjà prévus, nous venons juste visiter notre ami qui normalement a dû prendre pension chez vous !! Un Jeune Elfe du nom de Lorgan !!

Milon indique une table au fond de la salle.

- Votre ami est là-bas !! J’avoue que ce n’est pas tous les jours que nous recevons un Elfe dans notre établissement, pour tout vous dire c’est même le premier qui passe cette porte alors y a qu’à voir !!

Sa main fait un tour d’horizon sur sa clientèle dont les regards ne quittent pas l’emplacement indiqué précédemment où ils aperçoivent Lorgan attablé qui leur sourit visiblement content de les retrouver.

- Comme vous pouvez le constater, il n’y a pas que moi dans ce cas !!
- Ce n’est pas très poli de leur part à tous ses gens de le dévisager de la sorte, ce n’est pas un monstre de foire que je sache !!
- Bah !! Ne vous en faites pas jeune damoiselle !! Ce n’est que l’histoire d’une journée ou deux, le temps qu’ils s’habituent à sa présence !! Reconnaissez que votre ami a de quoi attirer l’attention, c’est un garçon qui ne démérite pas des descriptions faites sur son peuple !!
- Je ne vois pourtant rien en lui d’extraordinaire ! Hi ! Hi !

Milon dévisage un instant le blondinet qui vient de lui adresser la parole, un sourire amusé éclaire alors son visage rougeaud de bon vivant.

- Je te comprends mon garçon, reconnais toutefois que très peu peuvent s’enorgueillir comme toi d’avoir un physique presque aussi parfait que le sien !!
- Ah oui !! Presque dites-vous ?? C’est drôle, je me disais la même chose de lui vis-à-vis de moi ! Hi ! Hi !
- Veuillez excuser mon frère, il a tendance à se croire au-dessus du lot parfois !! Les damoiselles de notre bourg lui ont donné la grosse tête, nul doute que dans une grande ville il ne remette rapidement les pieds sur terre !!
- Hummm !!! J’avoue ne pas être le plus apte à juger les atouts d’un jouvenceau, pour cela il vous faudra attendre des regards beaucoup plus féminins !! Souhaiterez-vous une boisson ??

Milon comprend vite en voyant leur gêne soudaine, qu’ils n’en ont pas les moyens et les appréciant néanmoins déjà beaucoup pour une raison qu’il ne saurait définir, c’est en baissant de ton qu’il leur glisse à l’oreille.

- Ne vous inquiétez pas pour l’argent, j’ai reçu suffisamment pour la pension de votre ami pour qu’il puisse vous inviter sur son compte de temps en temps !! Allez-vous installer, je vous ramène ça de suite !!

***/***

Lorgan commence à s’impatienter, ne comprenant pas ce que le cabaretier peut bien avoir à dire à ses amis pour les retenir si longtemps et c’est en poussant un soupir de soulagement, qu’il le voit repartir derrière son estaminet alors que ses amis viennent s’installer à sa table.

- Je pensais qu’il n’allait jamais vous lâcher !! Que vous voulait-il donc ??
- Nous payer à boire sur ton compte ! Hi ! Hi ! Ma parole, tu as dû lui verser une petite fortune !!
- C’est Durin qui s’en est chargé, je n’avais rien sur moi qui puisse monnayer ma pension !! La forêt nous donne ce dont nous avons besoin pour vivre et je n’avais pas prévu d’être ici, mon père le remboursera à sa prochaine visite.
-Tu seras bien ici, le patron semble être un homme de grand cœur !!
- Il faudra juste que je m’habitue aux regards de tous ces gens portés sur moi, mais si nous parlions plutôt de vous !! Vous êtes bien installés ??
- Pas de soucis, c’est le grand luxe ! Hi ! Hi ! Durin t’a dit s’il revenait aujourd’hui ??
- Il ne pense pas pouvoir le faire, mais je le retrouve demain matin à la première heure et il me présentera à son ami Gaétan, j’espère que vous pourrez être également là !! Nous pourrions passer la journée tous ensemble à visiter la ville, ça vous changerait les idées avant de passer aux choses sérieuses !! J’imagine que vous devez vous demander quel sera votre avenir ??
- D’autant plus que nous n’avons aucune idée de ce que nous voudrions faire comme métier !!
- Parlez pour vous !! Moi je veux être tisserande, ma mère m’a toujours dit que c’était un don des filles de notre famille depuis des générations !! Elle-même aurait pu être maître de guilde si elle n’avait pas préféré rester à la ferme avec son mari.
- C’est un très bon métier il me semble, ma mère est elle aussi une excellente tisseuse !! Quant à toi à voir ta carrure, tu es fait pour le métier des champs, celui du travail de la pierre ou encore celui de soldat !!

Tancrède a alors un sourire désabusé.

- Bof !! Je ne sais pas !! On verra bien ce que le destin me réserve !! Notre frère aîné voulait suivre le chemin de notre père pour reprendre la ferme et il a été pris comme apprenti garde-chasse, alors mieux vaut ne pas avoir de trop vives espérances et laisser faire le « choix »
- C’est une façon de voir l’avenir qui en vaut une autre !! Et toi Loup ??
- Moi ?? J’aurais bien voulu être pris par le maître de chasse, mais Morin dit que je n’ai pas le physique pour cela !!

Lorgan sourit devant la bouille contrariée de son tout nouvel ami.

- Tu n’as pas la stature pour les métiers trop physiques, peut être tenir une échoppe pour la guilde des commerçants serait un bon travail pour toi ?? Qu’en penses-tu ??
- Bof !! Ça craint !! J’aime bien être au grand air, alors rester enfermé toute la journée dans une boutique à vendre je ne sais quoi !! Beurk !!

Ils discutent encore un bon moment de tout et de rien juste pour apprendre à mieux se connaître, quand le tocsin retentit trois fois et qu’il soit temps de se séparer pour la nuit.

Lorgan les regarde partir avec une lueur dans les yeux qui pour celui qui saurait la déchiffrer, révélerait combien le jeune Elfe s’est déjà fortement attaché et le mot est faible, à ses nouveaux amis.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
lecossais
Petit poème érotique inspiré par cette fête d'Halloween. Attention, si vous lisez ce texte, un sort d'enchantement pourrait vous être jeté !
33
42
3
1
Défi
Julien Ducrocq
Une réponse un peu particulière au défi sur le paradis.
Comme je trouve ce sujet très intéressant, je posterai certainement d'autres versions ^^
0
2
2
6
Jeremie Pastor
Un défi dont le thème était un mot : Croquis.
2
2
0
5

Vous aimez lire laurentdu51100 ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0