25. Mettre un collier

2 minutes de lecture

Le malheureux soumis était poussé le long d’un couloir oblongue et sombre. Sombre, il ne pouvait que l’être puisque Vermeil lui avait bandé les yeux, de sorte que Jack avançait en se cognant régulièrement contre les limites de ce goulot. Il sut qu’il avait pénétré dans une pièce à la chaleur qui soulagea son corps dénudé en passant le seuil.

Vermeil délia délicatement le voile de ses persiennes et la lumière dévoila ses deux autres maîtresses assises devant une élégante table aux pieds recourbés. Un gâteau surmonté d’une unique bougie y trônait.

— Joyeux anniversaire ! s’exclame Vermeil.

Jack cligna des yeux éberlués. Il tâchait de refaire le compte dans sa tête. En vain. Il n’avait pas la moindre idée du temps écoulé depuis son arrivée en ces lieux mystérieux et donc de la date du jour.

— C’est… c’est mon anniversaire ? bafouilla-t-il.

— L’anniversaire de ta venue parmi nous. Cela fait un an, asséna Violet.

Le soumis encaissa l’information. Un an ? Un an d’esclavage au service de ces déesses… Il peinait à le croire ; il n’avait pas senti le temps passer.

— Est-ce que tu te plais ici ? questionna Vermeil en frôlant subtilement le duvet de sa nuque.

Quelle question ! Jack n’avait jamais été si heureux que depuis qu’il satisfaisait les besoins de ces grâces, il n’avait jamais ressenti autant de plaisir que depuis qu’elles molestaient son être à leur convenance. Il hocha frénétiquement la tête.

— Bien sûr Maîtresses. Je ne vous remercierais jamais assez de tout ce que vous m’apportez.

Les lèvres mauves de Violet s’ourlèrent d’un sourire, pour une fois plus sympathique que sadique. Quant à Velvet, elle tapota l’assise de son siège pour signifier au chien de se rapprocher. Jack s’agenouilla sur le tapis, aux pieds de sa maîtresse noire.

— Et nous sommes bien aises de te l’entendre dire.

Violet approcha le gâteau – un petit fraisier garni de bien trop de crème pâtissière – et Jack souffla la piteuse bougie.

— Maintenant, coupe-le en trois et sers-nous.

— Vous voulez dire que je ne peux pas avoir de part ? tenta Jack.

— Non, mais tu pourras grappiller les miettes, s’il en reste.

L’esclave retint un soupir dépité et s’attela à la tâche. Il servit soigneusement les parts dans de charmantes assiettes en porcelaine. Pendant ce temps, Vermeil était revenue et avait déposé une boîte ornée d’un ruban sur ce qui restait d’espace sur la table.

— Qu’est-ce que c’est ? osa Jack.

— Un cadeau. Ouvre-le.

Intrigué, Jack défit précautionneusement le ruban et le papier fin qui enveloppait le présent. Il s’agissait d’un sublime collier en cuir doublé, aux finitions travaillées. L’objet était orné d’un anneau de métal auquel pendait une petite médaille en forme d’os. Jack y lit l’inscription gravée : son prénom.

L’émotion gonflait sous ses paupières. Il interprétait le collier pour ce qu’il était : un symbole puissant et immuable de son appartenance. L’esclave en avait déjà porté, mais ils n’étaient pas exactement à lui. Vermeil le lui passa autour du cou. Il était parfaitement ajusté. Jack fit jouer quelques moments la médaille entre ses doigts. Il se sentait comme un chien errant qu’on venait enfin d’adopter.

— Il te plaît ? demanda Velvet.

— Énormément. Merci Maîtresses.

Puis il baisa la main de chacune avec une ferveur rarement égalée.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3730
1034
2074
1260
LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
175
164
364
183
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
787
216
553
475

Vous aimez lire LuizEsc ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0