Renégat (2)

3 minutes de lecture

Vyrian se tourna vers Mère.

Le voilà notre lien avec le Projet Trimondes.

L’intelligence artificielle ne fit aucun commentaire et le scientifique reporta son attention sur le bâtiment. La façade était aussi délabrée que les autres constructions et ne laissait en rien présager des installations de pointe qui devaient s'y trouver pour permettre des manipulations génétiques tel que le clonage et l’hybridation.

Les pierres noircies et effritées de la devanture firent place à un intérieur fonctionnel et aseptisé de tout bien personnel. Au premier regard, les lieux semblaient déserts, mais en s’approchant, les deux Historians activèrent un carillon et un homme apparut derrière le comptoir. Vyrian devina qu’il devait s’agir d’Yvias. L’homme avait une belle carrure. Le biologiste s’en étonna. Devant son intérêt pour le scientifique renégat, Mère combla sa curiosité.

— Yvias a fait ses premières expériences sur lui, avant de s’exercer sur des patients. Sa musculature n’est pas naturelle, mais personne ne sait quelles modifications il a pu faire à son corps.

Intrigué, Vyrian tenta de repérer d’autres changements, mais il ne vit rien d’autres que les yeux bleu pâle et les cheveux grisonnants de l’homme. Des rides commençaient à creuser des sillons sur son front. L'ancien chercheur jeta un bref regard à Nick avant de s’accouder au meuble, renvoyant Feyna d’un geste désintéressé de la main. La jeune femme n’émit aucune protestation, mais elle ne cacha pas son mécontentement. Une fois l’hybride sortie du bâtiment, Yvias sourit au clone.

— Que puis-je pour toi ?

Inquiet, Nick jouait avec ses mains. Ce geste n’échappa pas au scientifique déchu qui l'invita à prendre place à une table située légèrement en retrait de l’entrée.

— Nerveux mon garçon ?

Nick afficha un sourire timide et Yvias lui donna une tape amicale avant de prendre place en face de lui. L'homme secoua la petite clochette présente sur la table et une hybride vint à leur rencontre.

— Que désirez-vous maître ?

— Demandez-le donc à notre jeune ami.

La serveuse s’inclina devant Nick et lui tendit le menu.

— Nous avons d’excellentes boissons chaudes, comme froides, alcoolisées ou non, selon votre préférence.

Nick ne répondit pas, occupé à observer les bois qui poussaient du front de la jeune femme et le pompon qui lui servait de queue. Se rendant compte de son impolitesse, le jeune homme baissa les yeux et répondit précipitamment.

— Non merci, ça ira.

— C’est moi qui régale, profite.

Sans tenir compte de l’avis de son invité, Yvias passa une commande.

— Deux cafés s’il te plaît. Notre jeune ami à bien besoin d’un remontant après toutes les épreuves qu’il a dû traverser pour parvenir jusqu’ici.

— Bien, maître.

La servante s’inclina respectueusement et repartit. Après quoi, il se tourna vers le jeune homme mal assuré qui lui faisait face.

— À nous deux ! Je t’écoute.

— Je cherche des réponses. Je souhaite savoir qui je suis.

— Très bien.

Nick déglutit avant de poursuivre. Vyrian dut tendre l'oreille pour distinguer la fin de sa phrase.

— Je veux savoir si je suis bien un clone comme le prétend la rumeur… que vous avez fait circuler.

— Droit au but, comme ton père, ça me plaît.

À l’évocation d’Almarran, Nick se rembrunit. Yvias le fixa avant d’enchaîner toujours jovial.

— Ne t’inquiète pas, je n’ai pas de belles paroles à te vendre, mais des faits et des preuves… en échange d’un petit service.

Devant l’expression du jeune homme, l'ancien chercheur se dépêcha d'apporter des précisions.

— Détends-toi ! Ce n’est rien d’illégal ou de dangereux.

Malgré son air rassurant, le clone restait méfiant.

— Que voulez-vous ?

— Juste que tu apportes un objet de ma part à ton père pour enterrer la hache de guerre. J’aimerais qu’on retravaille ensemble. Je sais qu’il ne tolère pas mes activités, mais je sais aussi que le bien-être des mutants lui importe. Maintenant qu’il n’est plus rattaché au gouvernement, il lui sera peut-être plus facile de militer pour eux.

— Pourquoi feriez-vous ça ?

— Pour sauver mon peuple.

La servante revient et déposa les tasses devant eux. Yvias l’attrapa par la taille et l’hybride gloussa. Vyrian l’observa plus attentivement, elle ne portait aucune trace de sévices, sa peau était blanche et lisse. Elle semblait bien traitée et s’exprimer avec une déférence non feinte à Faric, ce détail perturba Vyrian. Il n’arrivait pas à se faire une opinion de l’homme.

Annotations

Recommandations

Ana F.
Née sous le célèbre chapiteau du Cirque des Chimères, une petite fille en mal de liberté voit ses rêves d'évasion se réaliser au péril de la vie de ses proches.

Escortée de deux jeunes hommes peu friands d'aventure, elle devra traverser la moitié du continent par ses propres moyens pour espérer revoir ceux et celles qui ont toujours compter pour elle.

[EN COURS]
429
627
2734
211
Mylène Ormerod
Haru n’est rien, rien qu’un loup soumis au cœur d’une meute cruelle.
Chaque jour est une souffrance, il survit à peine et n’a rien qui le rende heureux à part Lena, cette femme mystérieuse qu’il admire chaque soir.
Il fait tout ce qu’il peut pour satisfaire sa famille, mais sa différence le met à part.
Puis tout bascule du jour au lendemain, il commet l’irréparable, se retrouve acculé et la sentence est levée, il sera exécuté. Lui qui n'aspirait qu'à vivre libre.
L’épée brandie au-dessus de sa tête, le prince est venu lui-même appliquer le jugement.
Haru n’a même plus la force de riposter. L’épée est sur le point de le décapiter.
Mourra-t-il véritablement sans avoir jamais vécu ? Abandonnera-t-il cette vie unique qui est la sienne ?
651
134
562
251
Cornedor
LIVRE I - MAGIE D'ARTISAN

[Terminé - publication prévue prochainement]

Blanche et Cornélia n'ont guère l'étoffe des héroïnes. Elles sont fauchées, hirsutes, dorment en pyjama girafe et cohabitent vaillamment avec Greg, leur chat galeux mangeur de patates.

Mais lorsqu'elles rencontrent un jeune sans-abri par hasard, leur vie devient soudain beaucoup plus palpitante. Pourquoi leur offre-t-il ces masques somptueux ? Dans quel but leur confie-t-il un étrange colis ?
Bientôt, leur quotidien déraille pour de bon. Un autre monde colonise le leur : une dimension mystérieuse emplie de tarasques, de dragons orchidées et de lièvres ailés.

Et à cette faune improbable s'ajoutent deux inconnus aussi louches que séduisants, qui manœuvrent dans l'ombre...



[Fantastique / mythologie / humour] - Ceci est la 2e version de Masques & Monstres.
1439
2419
2468
404

Vous aimez lire Neru ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0