Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de null

Jo Loschnel

Quelque part.
Jo Loschnel
Cette oeuvre regroupera les nouvelles réalisées par mes soins lors du projet Bradbury. Pour ceux qui n'en n'ont jamais entendu parler, il s'agit d'écrire une nouvelle par semaine pendant un an, c'est-à-dire cinquante-deux nouvelles au final.

Mes nouvelles ne porteront pas sur un sujet en particulier, j'explore un peu tous les genres et tous les thèmes. Je récapitulerai dans la première partie (précisions) pour chacune les thèmes principaux, les temps de lecture, et si le texte est déconseillé aux âmes sensibles, afin de faciliter le tri de vos lectures.

Sur ce, je vous souhaite de passer un bon moment et j'espère avoir de vos retours :)
127
110
332
403
Jo Loschnel
Une petite main tire sur sa manche. Elles sont dans une planque. Toutes les deux. Aussi identiques que des jumelles, bien que quinze ans les séparent. Blondes, pâles, fines. La petite cherche l'attention de son aînée. Cette dernière éteint son appareil, retire son casque pour le poser sur son bureau. Elle sourit.
- Qu'est ce qu'il y a Maddy ? Tu ne devrais pas être couchée ?
La gamine se tortille, mais une moue malicieuse se dessine sur son visage. Elle grimpe sur ses genoux.
- Tu fais quoi ?
- J'enregistre notre histoire. Il faut que les autres sachent. Tu comprends ?
- Tu as raison Axel, il faut qu'ils sachent pour les Dames.
La petite opine vigoureusement puis éclate de rire quand Axel l'embrasse dans le cou.
- Aller canaille, je te rejoins.
- Promis ?
- Promis.
Maddy file. Axel, après un regard vers son magnétophone, la suit. Quelques minutes plus tard, elle est de retour. Reprenant son appareil, elle commence...

||Une idée vieille de plusieurs années, une histoire enfin débutée le 06/06/19, en pause pendant 8 mois, puis reprise début avril (pour la publication)||

CV

Avertissement : le contenu de cette oeuvre peut parfois choquer les plus sensibles et les croyances et pensées de l'Organisation ne reflètent absolument pas celles de l'auteure.

Peinture par Nicolas Gaussin
128
160
571
168
Jo Loschnel
On dit que la Table Ronde n'a jamais comptée de femmes. Et pourtant, si, trois en firent partie, mais elles étaient si talentueuses qu'elles surpassaient ces messires les chevaliers et que, honteux, ces derniers ordonnèrent de les rayer de l'histoire pour n'en laisser aucune trace. Maïwen as Bánfíáin Bláth, Aela an Madelzhus Avel et Gaëlle de na Loar Kenskoazell, voilà trois noms à retenir.

||En pause depuis un moment déjà. J'ai commencé à écrire cette histoire en 2013, quand j'étais en 5°, et je l'ai modifiée depuis, mais je dois encore réaliser une très grosse réécriture. Je tiens à préciser que le niveau d'écriture ici ne me rend pas particulièrement fière puisque j'ai évolué depuis, mais bon, je ne veux pas la supprimer non plus||
33
39
37
32
Défi
Jo Loschnel
Un texte sur la mort...
Vous êtes vous déjà demandé ce qu'il vous arriverait après votre mort?
Thanatoeirènè, elle, le sait...

Ecrit du 21/02/16 au 02/04/16
26
34
28
17
Défi
Jo Loschnel
-Lors de grands massacres, une personne est tirée au sort. Elle a quatre jours pour découvrir le pourquoi du comment et empêcher la mort des personnes présentes. Chaque fois, tu devras être au même endroit au même moment pour mourir et pouvoir revenir en arrière. Ma douce, pour chaque massacre, quelqu'un à sa chance. Mais, si au bout de quatre essais, tu ne trouves pas une façon d'éviter les morts, l'action arrive, malheureusement.
- Mais c'est affreux pour la personne qui devait empêcher ça!
- Oui, ma douce, c'est affreux, horrible, ce que tu veux. Ce poids est souvent lourd à porter. Beaucoup flanche et abandonne. Et toi, c'est le poids de la vie de cinquante-trois personnes que tu as sur les épaules. Acceptes-tu cette charge?
Qui suis-je pour avoir un droit de vie et de mort sur cinquante-trois inconnus?
- J'accepte.

Daté du 30/08/2016 - 04/09/2016
19
17
21
13
Défi
Jo Loschnel
Franchement, ce texte est totalement délirant. Je l'ai écrit au début de ma 5ème, je suis maintenant à la fac. Quelle évolution ! ;-) Voilà, je vous accorde le droit de rire, de vous moquer.
Juste, il y a plein de fautes, de ratures et tout, c'est voulu, je retranscris exactement le texte d'origine.
7
21
2
6
Jo Loschnel
Septembre 1793. Marie-Antoinette attend dans sa cellule le jour de son exécution. 8 mois plus tôt, Louis XVI a été guillotiné. Sa femme aurait dû mourir peu après mais une grossesse inattendue arrête les projets de Robespierre. Ne voulant pas tuer une femme enceinte, il préfère attendre la naissance de l'enfant. De Paris à Vienne, en passant par la Russie, la Pologne et bien d'autres pays, un voyage au XIXème siècle par correspondances.

Commencé le 21/08/2016, dernière mise à jour le 28/01/2018. Actuellement en pause mais j'ai hâte de reprendre cette histoire-ci
14
17
12
14
Jo Loschnel
Un père absent, qui finalement vient me chercher sans prévenir pour me sauver d'une menace étrange avant de me présenter une fratrie inconnue et de me faire plonger dans un monde fantastique (et quand je dis fantastique, c'est pas dans le sens génial, c'est dans le sens dur de le croire vrai). Qui cela ne fait-il pas rêver ?


[Réécriture d'Une Bande Mal Lunée, commencée le 04/06/19]
18
6
34
23
Défi
Jo Loschnel
Daté du 03/05/16
5
7
31
3
Défi
Jo Loschnel
Vous connaissez le bouquin Exercices de style de Raymond Queneau ? Il a écrit la même histoire d’une rencontre dans un bus, de 99 manières différentes : en franglais, en argot, de manière extrêmement détaillée, façon fax…Lecture intéressante lorsque l’on pense que nos options sont réduites.

Du coup, j'ai lancé le défi à la communauté de faire de même. Et j'ai essayé aussi ! J'en écrirai d'autres quand j'aurai plus de temps ^^
10
9
38
7
Défi
Jo Loschnel
Un petit texte que l'on peut relier à Une vie dans les yeux.
Je parle du même homme dans les deux cas.
C'est un homme que j'ai réellement croisé. Et qui m'a marqué.

Datée du 07/04/2016
7
12
1
1
Jo Loschnel
"Madame Monsieur Le Sénéchal,

Nous avons l'honneur de vous annoncer que votre fille Astrid Leonor Maeve Le Sénéchal est d'or et déjà inscrite à l'Ecole Pour Jeunes Déviants (plus communément appelée EPJD).

Cette école étant obligatoire depuis le moment où le dossier de votre enfant a été retenu, si vous ne vous trouvez pas au lieu dit à l'heure dite plus tôt, une voiture viendra chez vous pour l'emmener de force.

Nous vous souhaitons une agréable journée,

Monsieur Edward Sampiro, directeur de l'Ecole Pour Jeunes Déviants"

Une lettre, une école, un départ. Tout commence bien, ou presque.

Daté du 24/08/2017 - EN PAUSE
2
3
30
5

Chargement...

0