Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de 2681626241883690

MAZARIA

BUGARACH , pays des multitudes rêveuses.
Retrouvez-moi sur Facebook


Une petite présentation pour mes lecteurs me semble nécessaire, et aussi au cas où, dans 2000 ans mes écrits soient retrouvés par des archéologues. Si toutefois il y a encore des Humains ou une civilisation intéressée par l'écriture.


Dès l'enfance, j'ai imaginé des histoires que je mettais en scène avec mes jouets, de petits personnages auxquels je construisais des cabanes d'abord élaborées avec mes livres et plus tard avec avec des constructions de brindilles de bois etc.


Dès que j'ai su écrire, j'ai commencé à composer des poèmes, sur des sujets qui me tenaient à cœur, comme mon petit chien, la nature... Et ça ne s'est plus arrêté. L'écriture est devenue une seconde nature, avec quelques pauses mais toujours en moi.


J'ai énormément lu et dans tous les styles. À l'époque, on n'avait pas de télévision. Après il y a eu une chaine, puis trois. Mais pas question de stagner devant. L'activité la plus courante c'était aller jouer dehors, avec les copines, mon frère et ma sœur. On a passé beaucoup de temps dans les sous-sols des immeubles, les espaces verts et les chantiers de bâtiments en construction, puis plus tard dans la forêt, les champs et les greniers.


C'est comme ça aussi que j'ai énormément lu. J'écumais tout ce que je trouvais en lecture, y compris le dictionnaire quand je n'avais pas de livre sous la main, même les étiquettes sur les boites. Le seul truc que je détestais, c'était le journal.


Plus tard, j'ai été une habituée des bibliothèques, comme le « pilier de bar » l'est du bistrot. À Toulouse, j'étais inscrite dans trois établissements différents.


Je suis passionnée par la poésie médiévale du Languedoc et l'Histoire, ce qui se ressent dans beaucoup de mes textes, mais je flirts aussi avec le slam et la prose.


J'ai élaboré trois romans de jeunesse, une saga post apocalyptique qui n'est pas encore finie, des oeuvres de diverses inspirations : humour, société, évènementiel, en prose et beaucoup de poésie.
Les textes s'écoulent de mon esprit comme l'eau d'une source. C'est un besoin vital.


J'aime les mots. J'aime sculpter les phrases, escalader les paragraphes, bondir d'un chapitre à un autre, dévorer les volumes et nager dans les histoires, qu'elles soient vraies ou fictions. Je danse d'un vers au suivant, j'égrenne les rimes et je saute de pied en pied avec une jubilation, un plaisir extrême et sans fin.


J'ai signé mes compositions de plusieurs pseudonymes : Adara, Kena, Marie des Collines, MC, MCL. J'ai écrit aussi sous le nom de Aigle Noir, dans ma jeunesse. Certains poèmes sont signé « Arkan », du nom d'un des personnage, troubadour de la saga « La Chanson d'Après ».


J'ai souvent écrit au masculin, pendant l'adolescence, et ça m'arrive encore, volontairement ou pas. Inventer des histoires, créer des personnages permet d'expérimenter des réalités et de multiples personnalités, de vivre diverses existences, états d'être. C'est un peu comme une « réalité augmentée ».
En parlant de nouvelles technologies, j'ai expérimenté la collaboration, en écriture, avec l'Intelligence Artificielle. C'est à la fois étonnant, passionnant et inquiétant.
J'aime aussi beaucoup écrire avec d'autres personnes, échanger, co-créer est très plaisant.


Pour finir, à présent, je signe : Mazaria, qui est le nom d'un de mes personnages.


Soyez les bienvenu(e)s dans mes univers.


Mazaria

https://www.facebook.com/profile.php?id=2272617843057746

49
œuvres
28
défis réussis
1803
"J'aime" reçus

Œuvres

Défi
MAZARIA
Ecrire une phrase par jour, té, les doigts dans le nez, je te le fais, c'est ce que je croyais, sauf que en fait, c'est pas si facile parce qu'il y a l'inspiration, ou pas, l'envie, le temps, donc finalement je corrige: c'est pas si facile !
650
224
20
24
MAZARIA
LA POESIE A DES GRIFFES ET DES CROCS … ET DES PETALES DE FLEURS
168
155
43
14
Défi
MAZARIA
Haïku
Ce poème comporte traditionnellement trois segments DE 5-7-5 Syllabes
Le haïku doit donner une notion de saison (kigo).

Moki
Si le haïku n'indique ni saison, ni moment particulier, on appelle ce poème un moki ou encore un haïku libre.
178
113
5
2

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Pourquoi j'écris ? Mais parce que c'est juste vital , mon moyen d'expression favori , mon navire en ce monde et dans d'autres aussi. Ecrire, comme je respire, avec joie et ardeur, mes rêves et imagine-nations. Ecrire , comme combattre en silence, planter des graines virtuelle et en moissonner les "fruidées " Ecrire parce que j'aime ça ...

Listes

Avec Calendrier de Lavements, Le chant de nos pères, Lueur d'une tempête, Avant Que Le Chaos Ne vienne, O.D.V., LE COUP DU DODO ou comment la sainte Nitouche, Dieu et ses amis ont poussé le bouchon un peu loin..., Nyla, Murmures dans la brume, une phrase, un jour, Réponse à "En 6 Mots", Memoires d'un âne archiste, Poésie de vie, L'homme au pyja...
Avec Le râle du basilic, Réponse à "Défi 100% Scribayens" Bouts rimés pour Scribayennes, Pensées, sujets, fragments, l'âme au coeur de la poésie, sous l'escalade des émotions, Graines d'histoire dans un champ de boue, Poèmes et textes divers (1994-2019), Carnet Poétique, Ce qui passe...
Avec La merveilleuse agence des détectives amateurs...
0