Suivez, soutenez et aidez vos auteurs favoris

Inscrivez-vous à Scribay et tissez des liens avec vos futurs compagnons d'écriture.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
Image de profil de 839005162807579

Jean-Christophe Heckers

Après un baccalauréat littéraire, s'est engagé dans la poursuite d'infructueuses études de philosophie, avant de bifurquer, d'obtenir on ne sait comment une licence d'ethnologie, et de devenir adjoint administratif au sein d'une prestigieuse administration (sic) parisienne en 1998, la fenêtre de son bureau lui procurant alors une vision de carte postale certes pas à dédaigner.

Mélomane peu averti mais éclectique, aurait rêvé de jouer du violon, mais a préféré remiser l'instrument au grand soulagement de ses voisins. À défaut de l'archet, la plume est le prolongement de sa main depuis presque trente ans. D'abord poète acharné, s'est lancé parallèlement dans la fiction, jusqu'à ce que celle-ci prenne définitivement le dessus, étranglant de ses petits bras musclés les ultimes velléités versificatrices. Sauf que depuis deux ans, la prose a cédé le pas devant la composition de pièces orchestrales - une nouvelle façon de raconter des histoires...

25
œuvres
2
défis réussis
76
"J'aime" reçus

Œuvres

Jean-Christophe Heckers
"Partita pour double Interligne" est une compilation de billets ornant un blog, remis quelque peu en ordre et réécrits (mais hélas point illustrés, c'est dommage). L'idée de faire de ces textes disparates un ensemble m'est venue après la lecture d'un manuel (sic) destiné aux romanciers en herbe, visant à leur apprendre comment boucler un roman en quelques étapes, et récolter de ce fait un succès bien mérité. L'ouvrage, vendu 3,99€ pour 80 pages recensées (calcul Amazon), m'a valu des aigreurs, faute d'aimer truismes et platitudes. D'autres existent, du même tonneau (moins cher). Plus rares sont les ouvrages réellement utiles. C'est en réaction à l'existence de pompeusités prétendant nous livrer quelques révélations sur l'Art de Pondre un Roman, vendues sans vergogne, que j'ai décidé de publier ceci, et ce gratuitement. Avec téléchargement possible. Notez bien, ce n'est pas un manuel. Loin de là. Disons, plutôt des méditations personnelles, distanciées et pas trop prises au sérieux, autour de sujets qui me tracassent parfois. Quelques points de méthode sont certes malmenés, mais j'espère surtout 1/divertir, 2/proposer (peut-être) quelques pistes de réflexion. Et si je parviens au moins au premier objectif, je serai déjà content.
22
14
18
75
Jean-Christophe Heckers
Quinze nouvelles pour dire nos intimes métamorphoses en métissant les genres: ici une pincée de science-fiction, là un doigt de fantastique, et quelques chroniques de désillusions ponctuées de petits bonheurs, malgré tout. « Assis dans un escalier au béton glacial. Tout en bas une porte ouverte sur la lumière blafarde de néons scandant un couloir qui mène à un autre escalier, après une porte similaire, elle aussi ouverte. Du gris et du blanc. Des murs nus. Sur le linteau, comme peint à la hâte : Entrée interdite – danger –. Je descendrais volontiers en courant. Tentation dérisoire. Mon pouls s’est accéléré. Je sais que la porte ne s’ouvre que rarement deux fois pour chacun. Je sens leurs regards dans mon dos. Ils sont restés en surface, piétinent dans la neige, hésitent, attendent. Vaguement inquiets. Des entrées interdites, nous en avons franchi un bon nombre avant d’arriver ici. Mon souffle s’est fait court. Voulais-je vraiment venir ? Je ne sais plus. Sans doute, sinon je ne serais pas ici. J’enlève mes gants, effleure la marche, me penche en avant pour mieux voir. Il n’y a rien hormis du gris et du blanc, un couloir, un escalier. » (Œdipe au Labyrinthe)
13
18
0
149
Jean-Christophe Heckers
Avec "Convergences", on devine qu’une robinsonnade sur quelque lointaine planète à peine explorée, ça peut être tentant.

Que se cache-t-il derrière le "Blok 61" ? Pour naviguer dans le multivers, il faudra bien le découvrir.

"De Profundis" : un conseil, méfiez-vous de la rénovation de certains bâtiments anciens. Pourraient bien y être dénichés de très malodorants secrets.

Avec "Ad Infinitum", il s’agira de répondre à la question : pourquoi n'arrive-t-on pas à revenir d'un univers parallèle ?

Enfin, quel peut être le destin d'un agent secret à la dérive? On le saura peut-être dans "Déserteur, pour toi ce labyrinthe".

Gratuitement téléchargeable sur
- Amazon : https://www.amazon.fr/Palimpsestes-futurs-Jean-Christophe-Heckers/dp/1521464944
ou
- Kobo (et autres Fnac...) : https://www.kobo.com/fr/fr/ebook/palimpsestes-futurs - https://www.fnac.com/livre-numerique/a10790999/Jean-Christophe-Heckers-Palimpsestes-futurs
Il sera seulement suggéré comme prix à payer de laisser une appréciation...
4
6
23
143

Questionnaire de Scribay

Pourquoi écrivez-vous ?

Est-ce que je sais, au fond? Au départ, c'était surtout parce que j'avais dévoré le (petit) rayon SF de la bibliothèque et que je n'avais plus rien à me mettre sous la dent. Ensuite, ça devait devenir un de ces vices délicieux qui ne vous lâchent pas.

Listes

Avec Haruka - L'Effet De Surplomb, Va Savoir, Human Genome, Machine à écrire, Iconoclaste – Septième corps – Deux faces d’une même pièce, Les résistants, Judaïc Park, La Chute d'Utopia, La matière des songes, Mars 2154, Delta - Zero - Alpha, Conte Automate (2015), La mue, Les Héritiers de Cendre (2017), Porte-plume — Origine, Joueurs !, L’âme du temps, Battement d'ailes, Du Sang dans la Neige, La Vague...
0