Chapitre 2 - Hailey

7 minutes de lecture

Tout en attendant T.J et Betty, je prépare mes affaires pour me changer ce soir directement à la brasserie une fois la salle prête.

Devant ma penderie, je prend ma robe style patineuse noire avec de la dentelle sur le haut et la met dans mon sac à dos.

Je regarde l'heure sur mon téléphone, ils ne devraient pas tarder à arriver pour aller acheter le reste de déco, vu que mes parents s'occupent du repas, ils ne pouvaient pas m'y amener.

Mon téléphone sonne et en voyant la photo de mon ami s'afficher, je décroche.

– Oui T.J ?

– Rejoins nous devant chez toi, on a une surprise !

– Oh ? J'arrive !

J'attrape mon sac et mon téléphone, jette un dernier coup d'œil à ma chambre pour vérifier que je n'ai rien oublié. Comme tout semble bon, je sors de chez moi.

Mes amis m'attendent tous les deux adossés à la Ford Mustang de T.J, et lorsqu'ils m'aperçoivent, me sautent dessus en chantant Happy Birthday.

Je les aime, mes cinglés.

Je ris tout en leur faisant de gros bisous sur les joues et les attrape pour un câlin de groupe.

– Alors ma belle, c'est le grand jour, comment tu te sens me demande Betty.

– Très bien. Un peu stressée car il reste pas mal à faire, mais j'ai hâte ! Je compte sur votre aide.

– Justement, me coupe T.J, on a une surprise pour la décoration de la salle, c'est notre cadeau d'anniversaire en avance.

Betty ouvre le coffre et fait signe de m'approcher.

Je regarde par dessus elle, et je ne peux retenir des larmes de couler sur mes joues.

Je leur souris et prend dans mes mains les reproductions agrandis de mes croquis mis sous verre.

C'est sublime. J'ai vraiment des amis en or, qu'est-ce que je ferai sans eux.

Je repose les cadres délicatement dans le coffre après plusieurs minutes à les admirer.

– C'est magnifique ! Oh je suis tellement émue ! Je vous aime tous les deux.

Je les prends dans mes bras et les serre fort contre moi.

– C'est rien Hailey, me dit T.J en faisant claquer une bise sur ma joue humide.

– On y va demande Betty.

– Oui, allons y. On doit encore aller au centre commercial et ensuite mission déco !

Arrivés à la brasserie, nous sommes accueillis par mes parents qui s'avancent vers nous pour nous débarrasser.

– Salut les jeunes, alors vous avez dévalisé le magasin se marre mon père en nous voyant les bras chargés.

– Bonjour Monsieur et Madame Clark disent en chœur Betty et T.J.

– On vous a débarrassé les tables et les chaises pour vous faire de la place, annonce ma mère.

– Oh super ! Merci maman.

Je lui fais un bisou sur la joue et enlace mon père.

Nous déposons sur le comptoir les cadres et autres articles achetés cette après-midi pendant que mes parents retournent en cuisine.

Accompagnée de mes amis nous commençons à accrocher les croquis aux murs. T.J et Betty accrochent ensuite une guirlande électrique au plafond pendant que j'installe quelques mange debout en faisant suffisamment de place pour danser.

Nous suspendons ensuite quelques lanternes.

Mes parents sortent de la cuisine, examinent la salle quand leurs regards s'arrêtent sur mes dessins.

– C'est superbe les enfants dit mon père, on dirait une galerie d'art comme ça. C'est très réussi !

– C'est parfait confirme ma mère. Par contre, vous devriez aller dans les vestiaires vous changer il est presque l'heure.

Effectivement il n'est pas loin de 18h30, et même si je ne m'attends pas à ce que mes invités soient ponctuels, il vaut mieux que je sois prête rapidement.

Ma mère continue,

– Nous resterons avec ton père dans la salle de repos manger et regarder la télévision, si jamais vous avez besoin de nous vous savez où nous trouver.

J'opine de la tête.

– La nourriture est dans les chauffe-plats, m'apprend mon père. Pendant que vous vous préparez je vais les amener sur le comptoir.

– Merci papa et maman.

Je me tourne vers mes amis,

– Allez on file se changer.

Suivie de mes deux acolytes, nous allons dans les vestiaires.

T.J. part seul vers le côté des hommes, tandis que Betty est moi allons chez les femmes.

Je sors ma robe de mon sac, je suis rassurée tout à coup de voir qu'elle n'est pas froissée. J'enlève mon t-shirt et mon pantalon et la passe.

Betty fait de même et commence à se changer.

Elle est habillée d'une robe moulante en cuir rouge. Des talons aiguilles de la même couleur finit sa tenue. Elle est hyper sexy !

– Halle Berry en Catwoman ne t'arrive pas à la cheville ! Tu es canon ! C'est pour Wyatt cette tenue, lui demandé-je en souriant de toutes mes dents.

– Oui, j'espère qu'il comprendra le message "je n'ai pas envie de passer la nuit seule bébé"

Je glousse tout en me maquillant les yeux d'un coup de crayon et de mascara.

– Et toi t'es toute jolie dans cette robe, mais les Converse ? Tu n'as pas mieux?

– J'ai envie d'être à l'aise, et impossible de marcher avec des chaussures comme les tiennes ! Je finirais aux urgences les chevilles pétées à tous les coups ! Là j'assure mes arrières.

– Ça ma chérie c'est le secret pour avoir des mollets et un cul d'enfer !

Je secoue la tête à la fois exaspérée et amusée par mon amie.

– Et sinon, Alec ? Ça va, tu gères ?

– Pour tout te dire, je n'ai pas eu le temps de penser à lui aujourd'hui, mais là je sens la pression arriver, j'ai mal au cœur. J'espère juste ne pas lui vomir dessus. Ça ferait mauvais genre.

Un rire jaune s'échappe de mes lèvres.

– T'inquiètes ma belle ça va bien se passer. Nous serons…

Elle est coupée par trois coups sur la porte. T.J nous demande si nous sommes prêtes.

Nous le rejoignons. Il a changé de pantalon et a passé un Jean bleu avec une chemise blanche.

Classe.

Nous nous dirigeons tous les trois vers la salle afin d'accueillir mes invités.

Mes copains du club de dessin arrivent assez rapidement et je commence à installer le buffet.

T.J. lance sa playlist et tout le monde commence à grignoter et danser. L'ambiance est bonne enfant, tout le monde à l'air de s'amuser.

Quand les premiers invités commencent à rentrer, je me rend compte qu'il est presque minuit.

Je me renferme sur moi, Alec n'est pas venu.

À quoi je m'attendais ?

Déçue je me mets à ranger quelques assiettes et verres sales, quand Betty me rattrape.

Elle me dévisage et je sais qu'elle lit en moi comme dans un livre ouvert. On se connaît tellement elle et moi.

– C'est pas grave ma chérie, il ne sait pas ce qu'il rate. Ce mec est un gros con !

– C'est moi, je me suis imaginée des trucs. Je n'ai qu'à m'en prendre à moi même.

– Attend moi ici ! Ne bouge pas.

Et elle se dirige vers son cousin. Elle lui dit quelque chose à l'oreille, mais de là où je suis je n'entend pas.

Elle revient à mes côtés et m'amène vers le comptoir.

– Allez grimpe ! Me dit Betty, escaladant elle même en prenant appuie à un tabouret.

– Betty je ne vais pas monter la dessus, dis-je en rigolant.

Elle m'attrape par le bras et me tire vers elle.

– Je ne te laisse pas le choix, c'est ton anniversaire, je refuse que tu le passes dans ton coin à faire la tête à cause d'un abruti qui ne sait pas t'apprécier à ta juste valeur.

Elle se tourne vers T.J et lui fait un signe de la main.

La musique change d'un coup et résonne le début de Single Ladies de Beyoncé.

– Tu te souviens au collège, je t'avais appris la chorée ?

Je hoche de la tête.

– Et bien il est temps de mettre à profit les cours que je t'ai donné, et tu me dois bien ça vu le nombre de fois où tu m'as écrasé les pieds.

J'éclate soudain de rire. C'est vrai que je ne l'ai pas ménagé à l'époque. La danse et moi on n'est pas copains. Ma tête veut quelque chose et mes bras et pieds font tout l'inverse. Aucune coordinations.

– À tes risques et périls Beyoncé !

– Même pas peur, fait-elle en commençant à se mouvoir comme une pro

– Ok, Hailey 2.0 montre toi, m'exclamé-je en riant.

Je me mets à danser comme Betty. Je m'amuse comme une folle, ça fait du bien de lâcher la pression.

Au diable Alec, il ne sait pas ce qu'il rate !

Mes amis nous applaudissent, certains nous rejoignent. Je me prends pour une star.

Totalement à contre sens de la danse, je perds l'équilibre et commence un magnifique vol plané qui aurait eu un 10/10 si la discipline avait été aux J.O¹.

Mais avant de m'effondrer sur le sol, je suis rattrapée par un corps qui fait barrage entre moi et le parquet qui se rapprochait fatalement.

Mon sauveur est écrasé comme une crêpe. Tout en essayant de me redresser je m'emmêle les pieds et me retrouve à califourchon sur lui.

Foutu coordination !

Quand ce regard noir que j'ai attendu toute la soirée me fixe, ma respiration se coupe instantanément.

Oh merde je me suis étalée sur Alec !

¹ J.O : Jeux Olympiques

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Tytia75
Lucy a tout perdu lorsque sa mère s'est remariée avec un homme pervers et violent, Charlie. Dès son arrivée, il fait de sa vie un cauchemar. Comme si ce n'était pas suffisant, son ami d'enfance, Logan, lui a tourné le dos.

Star de son lycée, Logan a tout pour lui. Persuadé qu'entre Lucy et lui, il y avait une très forte alchimie, il n'a pas accepté son changement radical. Depuis il la déteste et lui fait vivre un véritable calvaire au lycée.

Jusqu'au jour où il réalise qu'elle n'est pas forcément devenue celle qu'il croit.



Cette histoire s'adresse à un public averti

TW : pour violence psychologique et physique, langage, scène hot
458
281
300
692
Défi
Gwendolyne Lovegood Scamander
Réponse au défi de Marie Malefoy Greengras!
J'essaierai de tenir le rythme.
VIVE HP <3!!
2
1
0
0
Wax Key
Histoire finie.
Ceci est l'histoire du Temps.

Merci beaucoup à PM34 qui m'a permit d'améliorer grandement mon texte.
https://www.scribay.com/author/948430163/pm34
1
9
32
1

Vous aimez lire LaFéeQuiCloche ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0