Chapitre 1 - Partie 2

10 minutes de lecture

Sans un mot il se préparait et ouvrit son téléphone afin de voir où il devait se rendre. Liam se hâtait d'enfilé un jean noir propre et un t-shirt sans motif distinct et que le jeune homme n'avais pas peur d'abimer. Il saisie un manteau marron foncé assez souple et long pour lui arrivé aux genoux et tranchant suffisamment avec son apparence traditionnel tout en étant passe-partout. Il ne lui manquait plus qu'une seule chose à faire avant de partir.


Merry lui avait offert une boite de maquillage masculin il y a plusieurs mois, et un simple coup de maquillage noir autour de ses yeux comme des peintures de guerres suffisait à camoufler ses traits avec sa capuche. C'était sa seule protection mais avec son pouvoir un masque se détruirait après chaque affrontement ou presque.


Sans perdre plus de temps le jeune homme partait par la fenêtre de sa chambre.


Une nouvelle routine se mit en place, beaucoup plus désagréable que celle des cours. Courir entre les passants jusqu'au lieu du drame en n'attirant pas l'attention sur lui. Découvrir que l'immeuble en feu était sur le point de s'écrouler et partir vers l'entré où Sora l'attendait pour maintenir un passage ouvert pour les autres qui évacuait le bâtiment alors que les pompiers tentaient de ralentir les flammes mais la source du feu semblait bouger sans cesse.


Liam n'était plus surprit depuis longtemps quand il courut entre les décombres, glissant jusqu'à la fondation en suivant les ordres de Rebecca. Sora était présent, des cercles roses fluorescent brillant sur ses jambes et ses bras malgré ses vêtements composé d'un body recouvert d'un short, un leggings, des baskets et un sweat. Il avait aussi un foulard qui recouvrait le bas de son visage pour cacher son identité. Il semblait un tout autre homme dans cette tenue sportive.


Le plus impressionnant était sans doute qu'il retenait un mur porteur, aidait par plusieurs bras roses spectrales qui apparaissaient dans son dos non sans rappelait une divinité indienne. C'était son pouvoir, de faire apparaitre par la pensé des choses astrales qui pour le moment se contentait d'être quelques paires de bras supplémentaire ou un sorte d'être mystique avec trois paires de bras qui l'aidait pour se battre ou se défendre.


Liam était un peu jaloux de son pouvoir, de la prestance de pouvoir faire apparaitre des choses et chaque mois Sora progressait et ouvrais ses horizons. Mais pour le moment Liam n'avais pas le luxe de se permettre de pensé à ça. Chaque pouvoir de ses amis était génial après tout. Ils pourraient les vantés durant des heures.


Rebecca pouvait invoquer un étrange vent remplie de feuilles mortes, lui offrant la possibilité de voler en marchant dans ses courants d'air et des coups plus puissantes quand elle s'entourait de se vent magique. Luis pouvait invoquer des flammes et du feu violet et le contrôler ainsi que n'importe qu'elle flamme selon sa taille. Un incendie de cette taille ne pouvais pas être contenue par lui seul mais Liam avait confiance aux capacités de son ami pour limité le danger pour les personnes coincés dans le bâtiment. Avec Merry qui pouvait transformer son corps en eau et contrôlé les liquides quand elle se glissait dedans, le duo étaient les meilleurs pour les cas d'incendies.


Quand à Liam, il était juste autre chose. Il ne pouvait rien protéger et il était juste capable d'attaquer et de détruire. Que se soit lui-même ou les autres. Au moins cette mission ne lui offrirait normalement aucun combat.


Rejoignant son ami, Sora l'invertie qu'il n'avait pas besoin de lui ici et qu'il devrait juste chercher des survivants comme les autres alors qu'il s'assurait de garder un chemin ouvert. Liam soupira mais obéit, n'ayant pas la force de s'imposé si l'autre garçon n'avais pas besoin de lui. Ce n'était pas la première fois lors d'une mission qu'il était redirigé vers d'autres objectifs. Il était le plus rapide après tout avec Rebecca pour se déplacer et il espérait que ses amis voyait en lui un atout grâce à ça. Après un regard il partie.


Les flammes étaient présentes partout, bloquant plusieurs pièces et escaliers du bureau. Liam n'entendait personne alors qu'il courrait vers un nouvel étage, hésitant à sortir par une fenêtre pour secourir directement le dernier étage. Il y avait peut être des personnes coincé ici et Liam ne pouvais pas se permettre de les laisser mourir ou de prendre le risque de les manquer.

Dans la course entre les flammes et les pièces détruites par celle-ci, Liam restait impassible. Il ressentait à peine la chaleur qui l'entourait. Liam voyait les flammes lécher plusieurs fois ses bras, brulant le bout de son manteau et la peau artificielle de ses bras quand Liam décidait de retirer son manteau pour ne pas l'abimer dans l'incendie au risque de devoir en acheter un nouveau. Mais cela laissé les bras métallique aux yeux de tous. Des bras à formes humaines, mais fait de métal, de câbles avec des articulations mécaniques, des capacités plus puissantes et d'autres pouvoirs que Liam trouvait inhumains.


Le peu de personne qu'il trouvait observaient mal à l'aise ses bras brulés, ou plutôt ses bras robotiques sans peau humaine. L'acier luisait d'une étrange couleur sous la lumière des flammes, donnant un air monstrueux à ses bras. Liam n'avait pas hésité à cacher son corps difforme sous le manteau, au risque de détruire son habit en échange d'un peu de confort. Mais ses doigts étaient toujours visible et faisait grimacer et reculer chaque blesser qu'il trouvait.


Liam ne s'offusquait pas quand une dame d'âge moyen reculait et criait quand il lui tendit la main pour la porter en vue de sa jambe entaillé par un éclat de verre. Il retira simplement sa main en silence, la guidant vers la sortie avant que l'immeuble ne commence à trembler. Liam s'immobilisait aussitôt mais il attendit Sora juré derrière lui. Malheureusement le jeune homme n'eu pas le temps de reculer que l'étage tremblait une nouvelle en faisant s'écrouler plusieurs murs fragilisé par les flammes.


Une explosion retentie enfin et Liam comprit que le feu avait du atteindre un disjoncteur. Le sol tremblait sous le choc de la chute de plusieurs murs en dessus du deuxième étage. Rebecca sonnait le remplie sur leurs téléphones. La zone était devenue trop dangereuse pour agir, et Liam suspecté qu'un des murs porteurs avait été touché par les mystérieuses explosions.


Un nouveau bruit retentit au même étage que les deux jeunes hommes et Liam vit le plafond tremblait. Cela allait tomber sur eux, comme d'innombrable d'autre fois. Leurs vies étaient sans cesse en danger et d'un instant à l'autre tout pouvais s'écroulé autours d'eux. Comme les murs qui cédait sous la force d'une explosion plus puissante que les autres. Liam vit le sol sous ses pieds s'effondrer avec le plafond quand le feu fit explosait sans doute une machine importante dans les étages supérieurs. Le feu rugit des fissures alors que le sol fragilisé craqué sous le point de meuble lourd et de se qui semblait être la salle des imprimantes.


Le jeune homme était impuissant, même lui ne pouvait réagir aussi vite quand la chute d'un bureau brisant le faible équilibre du sol. Il vit Sora fuir, lui tournant le dos sans aucunes mains tendues pour arrêter sa chute. A quoi bon, il n'aurait qu'à fermé les yeux et toutes blessures disparaitra de son corps tordu.


Chutant dans les niveaux inférieures dans le brouhaha des flammes affamés et des objets enflammé chutant avec lui, Liam manquait le crie paniqué de son ami qui se tournait trop tard vers le troue qu'avait laissé la chute des étages derrières lui.


Liam tombait lourdement sur le sol avec plusieurs débris. Plusieurs morceaux de sol et de plafond était en feu, brulant avec le reste de plusieurs ordinateurs et d'un bloc métallique autrefois blanc carbonisait par l'explosion. Le jeune homme put voir qu'il était tombé sur les restes carbonisés de meubles et amortissant sa chute en un simple craquement métallique de son dos. Cela aurait cassé la colonne vertébrale de n'importe qui mais Liam se relevait juste chancelant en grimaçant en sentant son dos et ses os se souder de nouveau en échange d'un peu d'énergie. Les rares lampes encore allumés clignotèrent avant de s'éteindre tout comme les câbles arraché perdant leur énergie. Il devrait juste remonter et sortir rapidement pour rejoindre Sora et les autres.


Seulement à peine début il vit une germe de flamme au-dessus de sa tête au rez-de-chaussée suivit d'un grand bruit signalant une nouvelle chute et un appel d'air. Le sol semblait devenir mou sous ses pieds et plusieurs dalles autours du troue au-dessus de lui tombaient à chaque une nouvelle secousse.


La situation était plus que précaire, Liam redoutait toujours se moment dans les missions. Le moment tragique où tout bascule, comme cette fois contre l'ancienne employée de Devewcom qui avait voulu se venger de son ancien patron. Liam avait sentie un de ses bras êtres arracher par une des sortes de chiens mutants qu'elle avait créés et il avait été horrifié de le voir se former de nouveau en échange d'un peu d'énergie.


Il y avait aussi eu cet autre accident avec les sortes de plantes magiques qui avaient envahit les nouveaux immeubles pour les salariés de l'usine proche. Merry avait eu un bras cassé pendant quelques temps mais le jeune garçon avait était déchiré en deux et pourtant il avait réussit à continuer de se battre malgré un troue dans son torse laissant voir diverse câblages et organes mécaniques.


Cela semblait excité le publique autant que le dégouter. Il y avait déjà beaucoup trop de photos de lui et de ses membres difformes. Son "cas" semblait faire les choux gras de la presse de Nirvana entre les débats sur son fonctionnement ou son statut légal ainsi que les théories sur son existence. Liam jalousais les autres de ne pas subir la même pression médiatique. Merry avait droit à des théories sur son identité et des compliments sur son corps, tout comme Rebecca qui voyait des photos d'eux dans les magasines peoples en manque de drama. Sora et Luis étaient presque oublier par la presse.

Une autre explosion retentie et d'avantage de décombre brulé ou en feu tombait près de Liam. Le sol sous ses pieds laissait échapper une fumée noir inquiétante et les murs autours de lui tremblaient face à un nouveau choc contre le bâtiment. Rebecca avait dit que la source du feu bougé, peut être qu'un combat avec le monstre responsable de tout ça avait commencé.


Coincé dans une pièce en partie effondré, Liam ressent une nouvelle secousse qui fit s'effondrait un des murs. Malheureusement celui-ci ne révèle que des flammes affamé et Liam recule en voyant le feu envahir d'avantage d'espace devant lui.


Liam sait qu'il doit fuir rapidement et il n'attendit pas une nouvelle secousse pour réagir. Son corps s'activa aussitôt, habitué depuis plusieurs mois à évoluer selon les besoins de Liam et les situations. Les mécanismes tremblaient dans ses paumes et ses pieds avant de révélait des troues en forme de cônes.


L'utilisation de ses nouvelles fonctionnalités était toujours étrange pour Liam mais il n'avait pas le choix.


Les moteurs s'allumèrent dans un vrombissement presque agréable. Quatre trainés violettes apparaissait sous ses pieds et dans ses mains. Il ne lui restait plus qu'à voler vers le troue du quel il était tombé. C'était comme courir avant de sauté sauf qu'on ne retombait jamais. Il volait juste, planant grâce à des moteurs sous ses pieds et d'autres dans ses mains pour se stabilisait. C'était comme si la gravité n'existait plus pour lui.


Une nouvelle secousse fit trembler le bâtiment, et la soudaine explosion manquait de projeter Liam contre le mur en souffla une nouvelle gerbe de flamme et de dalles de murs. Le jeune homme ne fut protégé de l'explosion que par un dôme de glace apparaissant tout autour de lui comme une bulle de protection amortissant l'explosion.


Liam observait sa protection de glace avec stupeur, sachant pertinemment qu'il n'avait pas créé ça et qu'un membre de son équipe n'était capable d'une telle prouesse. Posant la main contre la surface froide, Liam fut choqué de ressentir pour la première quelque chose d'autre qu'une impression fantôme. Il ressentait le froid de la glace presque comme avant, mais c'était agréable. Comme si cette glace avait quelque chose de particulier. C'était sans doute le cas car une autre explosion retentie sans toucher l'androïde. La bulle de glace explosait sous le choc mais à la surprise de Liam elle recouvrit les murs autours de lui, stabilisant un chemin vers une fenêtre cassé dans se que Liam ne pouvais que décrire comme un couloir de glace.


Quelqu'un avait fait ça pour lui, pour l'aidé à sortir de l'immeuble en feu. Liam savais que même si les flammes l'avaient rattrapaient il aurait survécu, il le faisait toujours mais Liam se sentie étrange en voyant qu'une personne avait sans raison voulut l'aidé, c'était soucié de son bien être.


Au fond de lui il savait qu'il aurait voulut que se soit Merry venant l'aidé, inquiète de le savoir dans le bâtiment alors qu'il s'effondrait. Il aurait voulut que Rebecca remarque qu'il n'était pas là et ai pour une fois prit le temps d'expliquer la situation au lieu d'ordonné simplement. Il voudrait avoir eu le courage de parler de ses sentiments aux autres, d'avoir trouvé le temps de leurs en parler. Mais Liam savait que cela arriverais sans doute jamais.


Grimaçant en se posant sur le sol dur et froid, les moteurs disparaissaient pour ne laisser aucune trace de leurs présences sur son corps. L'immeuble trembla une nouvelle fois mais Liam ne fit pas attention et courra sans hésitation à travers le chemin de glace qui le conduisait un étage plus haut, le guidant vers la sortie.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Mathieu Chauviere
Mon portrait en chinoiseries
8
16
8
4
Princesse40

Doux il est je sais
Intelligent assurément 
Ardent je le sens
Magistral depuis le départ 
Attachant chaque jour davantage
Nerveux dans ses projets 
Tactile, me touchant par ses mots

Comment rester lucide
Dans toute cette affaire 
Il faut bien que j'élucide 
Ces pensées douces-amères 

Quel style avec tes mots
Ils ont conquis les miens
Doucement je reviens
Vers mes rêves d'anneaux 

Mon corps parle aussi
Lorsque je t'écoute
De toi j'ai envie
Il n'y a aucun doute 

Ta voix enchanteresse
Un brin prophétesse 
Tellement mélodieuse
Je me sens heureuse
8
11
0
0
François Rocher
Réfléchissons ensemble à comment l'amour, l'humour et la paix sont en train de métamorphoser notre vision du monde, en nous permettant d'ouvrir notre cœur. Ils permettent de faire évoluer chaque cellule de notre âme et de la société toute entière. Nous ne parlons pas seulement de l'amour pour un compagnon de vie, mais de l'amour universel pour l'ensemble du vivant, cet amour sans limite qui nous amène à redécouvrir chaque seconde, la meilleure version de nous même.
18
10
14
39

Vous aimez lire Allen-Kune ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0