Naissance

3 minutes de lecture

    Pour comprendre son histoire il faut remonter très loin dans le passé. L’espèce Ellemaënne est très ancienne et ses origines se sont perdues dans l’écume du temps. Parfois des bribes se font charrier et on en apprend un peu plus sur ce peuple. Ils n’ont pas toujours été comme on les connait maintenant, les sept différents peuples Ellemaëns étaient plus soudés et vivaient tous en harmonie. 

    Mais les choses changèrent, nul n’a la connaissance nécessaire pour expliquer ce phénomène, mais les sept peuples prirent sept chemins différents. C’est à cette époque que les Ellemaëns d’Ini (littéralement « Homme du vent », en référence à leur royaume constitué d’immenses plaines venteuses) se marginalisaient, mais cela n’était dû qu’à leur curiosité envers le myste. Cependant la haine qu’on leur voue aujourd’hui n’existait pas encore et ils étaient encore respectés. Leur royaume prospérait grâce à ces découvertes scientifiques en avance sur les autres Ellemaëns. Peut-être la jalousie de ces derniers détruit l’avenir de ce peuple ?

    Leur société était patriarcale et loyale, fière et ambitieuse. Les sujets  droits qui chérissaient les traditions et l’honnêteté.


    C’est à cette époque que LLinôrah naquit. Alors que Laïeswaen ne s’était pas encore déchirée entre le Royaume et les Fells.

   Les souverains des Ellemaëns d’Ini voulaient accéder au trône du Royaume, d’autant plus qu’ils estimaient que leur peuple méritait cela. Quand le Roi des Ellemaëns mourrait, ce n’est pas son fils qui lui succédait mais un roi d’un des sept peuples. Le père de LLinôrah était le roi des Hommes du Vent, comme son père avant lui. Sa femme était de sang noble comme l’exigeait la tradition. Leur premier fils deviendrait roi à son tour et se marierait à une noble. C’est pourquoi ils faisaient très attention à leur sang royal, la noblesse pourrie n'a pas été que le fléaux des Hommes, toute société avec un monde d'inégalité est sujette à cette tragédie des classes, divisant le peuple.

    Le roi plaçait tous ses espoirs en son premier né pour aller sur le trône si lui ne pouvait pas. Lui et sa femme aurait pu y accéder, mais LLinôrah naquit.


    Elle n’était pas la fille de la reine. Le roi avait eu quelques conquêtes hors mariage, ce qui en soit est déjà très mal vu par les Ellemaëns, et ne permet pas d’être choisi pour être roi. Cela dit, personne ne le savait, et il tenait bien à garder son petit secret avec lui, bien installé sur le trône.

        Un jour de fête en grande pompe, une vieille femme se présenta devant le couple royal avec un tas de linge dans les bras. Sa fille venait de mourir en couche et son enfant avait besoin de son père. Le roi ne broncha pas, c’était son rejeton, il le savait, il connaissait la vieille, car ses visites chez sa fille n’étaient pas rares. Alors tout le monde compris que cette enfant était celui du roi.

    C’était sa première née, la reine n’ayant jamais enfanté. Tout n’était pas perdu, elle n’aurait qu’à lui donner un fils pensa-t-il. Mais la reine, elle, ne supporta ce déshonneur que son époux trouvait sans importance, elle ne le vit plus, refusant de l’approcher, cela lui retournait les intestins et la rendait malade. Elle mourut. Personne ne sut pourquoi.

    Le roi était fils unique, seuls ses enfants pouvaient accéder à la couronne. Cet enfant que lui apportait cette vieille femme serait le roi. Seulement, il ne serait pas roi, mais reine.

    C'était un grand déshonneur pour tout le royaume que de voir son souverain être un bâtard, un enfant de rien, de traîtrise, de sang sale. Mais quand le peuple eut vent du sexe de l’enfant, ce fut comme une ombre qui s’abattit sur tout le royaume. Une hétaïre pour souveraine d’un peuple patriarcal.


    Dès lors la malédiction de LLinôrah s’enclencha.


Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Justine "Semidea" Champagne ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0