Faire l'amour

3 minutes de lecture

Faire l'amour, l'acte à prescrire autant de fois qu'on en a envie, avec qui on en a envie, comme on en a envie ... pour libérer tout son corps ...des toxines du stress ambiant et sanitaire.

Faire l'amour, c'est mesurer chaque centimètre de la peau du bout du doigt, avec le bout de la langue pour déclencher en soi, pour soi, sur l'autre, pour l'autre une immensité de réactions douces. Sensuelles. Excitantes. Enivrantes... tel le téton durci sous la pression de ce bout de doigt, qui peut aller jusqu'à pincer.

Faire l'amour, c'est sentir l'autre en montant les escaliers, ses effluves étant encore dans l'air. Découvrir son odeur, une fois la porte fermée, mêlée de parfum, de testostérone et de sueur. C'est s'imprégner de son odeur, la mémoriser, comme une madeleine de Proust qu'on n'oubliera jamais. Cette odeur n'est que celle du début de la rencontre, du premier baiser. Vient ensuite celle de l'acte bestial qui est plus forte et plus caractéristique que la première. Unique.

Faire l'amour, c'est goûter cette odeur de l'autre, lui lécher le cou, et ressentir la crispation ou le début de la suite. Goûter le lobe de l'oreille en le pompant légèrement et ressentir une nouvelle crispation. Goûter l'autre, à travers ses seins, le gauche puis le droit, les lécher, voire les téter, est aussi acte d'amour déclenchant 1000 réactions en cascade en partant en croisade de toutes ses zones érogènes.

Faire l'amour, c'est entendre et écouter l'autre, son souffle, les battements de son cœur, son halètement, son gémissement, le rythme de ses soupirs, son plaisir par les mots, par les bruits, par les cris. C'est écouter les draps se froisser, l'huile s'étaler sur les mains puis le corps.

Faire l'amour, c'est toute la découverte de deux corps s'excitant par les mots, la vue, le toucher, le goût, l'ouïe... entendre le souffle de l'autre dans le creux de l'oreille et absorber ce léger souffle chaud qui déclenche une large décharge.

Faire l'amour, c'est aussi parler avec les yeux, les regards, les mains, les baisers à pleines bouches comme les tout-petits délicatement posés. C'est distiller des mots doux, des mots crus, des cris forts comme des cris silencieux.

Faire l'amour, c'est faire monter le désir en unissant deux sexes, prévus pour s'emboiter et rester à l'unisson tant qu'ils font durer le plaisir si intense si faible soit-il mais que le plaisir soit là.

Faire l'amour, c'est mettre en éveil tous ces sens au bénéfice de l'autre, au profit de soi. Faire l'amour, c'est faire danser 10 sens ensemble, séparément, simultanément mais avec un but commun : orgasmer, jouir, se perdre en l'autre, se perdre soi-même.

L'un dans l'autre, moi en toi, toi en moi, moi sur toi, toi sur moi, toi sous moi, moi sous toi. C'est ça faire l'amour, les yeux dans les yeux guidant cette osmose complice mais lâcher prise c'est aussi faire l'amour en s'offrant, en donnant toute notre énergie.

Se lâcher à l'autre, le laisser me prendre et me surprendre, et m'emmener le plus loin possible de ce monde réel ... partir dans le cosmos comme sur un cheval lancé à triple galop. Je ne contrôle plus rien, le cheval est mon guide et le seul à me ramener à quai. Comme toi qui as pris le contrôle de mon corps, sur mon sexe, sur ma jouissance et qui est le seul à savoir quand il faudra redescendre.

Faire l'amour, c'est redescendre lentement vers le monde réel comme ton doigt glissant de mon épaule droite vers le creux de mes reins.

Faire l'amour, c'est se faire du bien en faisant croire à l'autre qu'il nous en fait.

Ni rêve, ni réalité, ni fantasme, JUST LOVE.

https://unsplash.com/photos/Pw5uvsFcGF4

Annotations

Vous aimez lire Justine For All ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0