Plus aucun doute

3 minutes de lecture

- Alan me voyant à nouveau face à lui : Tu as de nouveau envie ?

- Moi rougissant : Bah un peu….

- Jean : Oui moi aussi d’ailleur !

Alan rigole de nous voir tous les deux en érection, il ne sait pas où donner de la tête. Il nous regarde avec envie. Pour moi plus aucun doute, Alan est complètement homosexuel, ça ne me gène en rien.

- Moi : Même si j’ai envie, je vais m’occuper de moi faites comme vous voulez….

- Alan : Ok, Jean tu veux que je mette en application de la technique de Pierre sur toi ?

- Moi : C’est pas ma technique à proprement parler.

- Alan : Oui, c’est pareil !

Alan se rapproche de Jean, Jean retire sa main de son sexe immédiatement. Jean est assis sur l’un de mes poufs.

- Alan : Il a envie mon coquin !

- Jean rougissant : Oui….

Alan s’allonge presque complètement sur Jean, il prend complètement en bouche le sexe de Jean ferme les yeux et se pince les lèvres, son visage trahit un plaisir, il n’essaye même pas de s’en cacher. Rapidement, Alan utilise sa main en plus de sa bouche, comme moi tout à l’heure.

Je vois changer le visage de Jean, il transpire de plaisir. Je suis sûr qu’il est entrain de lui faire sortir son gland. L’image même de cet état me rappelle la sensation que j’ai ressenti quand lorsque Philippe me l’a fait ressentir. Mon phalus se dresse un peu plus, je commence alors à me masturber.

J’essaye également de faire sortir mon gland pensant prendre plus de plaisir. L’opération se révèle plus compliqué que prévu, ca me fait un peu mal même. Je fini par réussir à sortir légèrement, je comprend alors rapidement qu’il n’est pas assez humide. Je me branle sans détourner les yeux de mes deux compère. Je regarde plus les fesses d’Alan, que ses actions sur Jean.

J’arrive rapidement à jouir. Du fait des aller-retours avec le gland partiellement sorti, j’en met un peu partout dans le lit et sur moi. Alan semble jouer avec l’excitation de Jean, Jean gémis comme Alan tout à l’heure. Jean jouit finalement peu de temps après il se cambre fortement sur le pouf. Au moment de jouir il a un éclat de voix assez intense, je me dis qu'heureusement il n’y a personne à la maison. Alan ayant fini,il s’éloigne de Jean, je lui tend le paquet de chewing-gum qu’il accepte sans hésitation.

Je m'assois alors sur le bord du lit. Jean quant à lui, s’est rapproché d’Alan, il lui roule une pelle. J’arrive a peine a croire que Jean est en fait plus expérimenté que moi sexuellement parlant.

Je ne le reconnais plus, voir Alan nu l’autre jour, ça l’a vraiment décomplexé, pour ne pas dire libéré complètement. Je suis très content pour lui, j'espère vraiment pouvoir découvrir l’autre côté de la sexualité avant lui, je me dit que ça ne va pas être très compliqué vu son attirance pour Alan.

Je les laisse tranquillement s’embrasser, alors que je récupère mes quelques vêtements. Je m’habille et je vois qu’ils en font de même.

- Moi : Ba super encore une fois.

- Jean : Grave !

- Alan : Merci encore Pierre.

- Moi : De rien, par contre à l’avenir je vais éviter de le refaire avec vous.

- Alan : Ah bon pourquoi ?

- Jean : Amandine ?

- Moi : Exactement, j’ai testé mais je suis amoureux les gars donc m’en voulez pas.

- Alan souriant : Il n’y a aucun problème !

- Jean : Totalement d’accord.

- Moi à Jean : Par contre, si tu as besoin de m’en parler tu sera toujours le bienvenu, même pour d’autres sujets…

- Jean : Merci frérot..

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Elea1006


“On parle volontiers de l’amour fou, mais on ne trouve que l’amour flou.”
Jacques Stenberg
3
3
1
0
Léa Legendre
Je m'appelle Léa, et dans ce guide je voudrais raconter mon histoire.

Les crises d'angoisse me sont tombées dessus l'été 2017, et m'ont rendu la vie impossible pendant plus de deux ans. Panique, peur d'avoir peur, enfermement et dépression, j'ai bien cru ne jamais pouvoir retrouver une vie "normale". Mais petit à petit, pas après pas, je m'en suis sortie.

Aujourd'hui je suis heureuse (je crois !).
Mais ça n'est pas mon bonheur que je veux raconter, c'est mon cheminement vers la sérénité.

Je voudrais être l'épaule bienveillante et compréhensive que je n'ai pas réussi à trouver au début de mes crises, et donner les clés qui m'ont aidée à aller mieux.
Le tout avec humour, parce que rire est le meilleur allié !

Chapitre après chapitre, entre anecdotes personnelles et conseils concrets, plongeons ensemble dans le monde fabuleux (ou presque) de l'anxiété !
5
6
0
2
Lou08
Voici un petit résumé de la légende de Tristan et Yseut, à la fin il y a un petit jeu. A votre avis qu'elle est la bonne fin ( pas le droit de tricher, bon je pourrais pas vous en empêcher!) n'hésitez pas a me faire part de vos réponse.
0
1
0
1

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0