Épisode 73

5 minutes de lecture

Lucario

On remarque déjà une différence au niveau de puissance des Pokémon de cet étage. Nous avons combattu quelques Goélise, Stari et Staross, soit quelques minutes après notre arrivée au deuxième niveau de ce labyrinthe. J’ai remarqué qu’ils étaient un peu plus agressifs qu’en bas. Je crois qu’effectivement, plus nous allons grimper dans ce donjon, plus nous devrons faire attention à nos ressources.

— Ah, tiens ! Une gelée ! constate Ronflex alors que qu’il vient d’abattre un Mustébouée.

Il s’agit de gros bonbons en gélatine, à différentes saveurs. On en trouvait souvent au marché de la ville, avant l’arrivée du culte. C’est une friandise populaire chez les secouristes, car ça nous aide un peu à diminuer notre faim.

— Euh, Ronflex ? commence Matoufeu. Fais atten…

Trop tard, mon mari vient de déclencher un piège en se penchant pour ramasser la gelée et une explosion nous a fait propulser, Matoufeu et moi, quelques mètres plus loin. Heureusement pour nous, nous étions agiles, donc nous sommes retombés sur nos pattes. Seulement, Ronflex a pris de sérieux dégâts. Celui-ci se prend le ventre, de douleur. Il vient d’encaisser la plus grande partie du piège.

— Rien de cassé, Frex ?! demande Tiplouf, derrière nous.

— Ça va… grogne mon époux. Ça devrait passer avec une baie.

— Il faut toujours faire attention quand on ramasse un truc dans un donjon, soupire Herbizarre qui s’approche de Ronflex.

— Je sais, mais j’avais faim…

— Tu as toujours faim, nuance.

Les paroles de notre amie sont un peu acerbes, mais il est vrai que Ronflex soit habitué de manger de plus grosses portions. Dernièrement, il a commencé à se limiter avec nos rations, car il voulait s’assurer que nous ayons tous de quoi à manger.

— Quand nous sortirons d’ici, j’irais te pêcher quelques poissons, dit Matoufeu pour encourager Ronflex. Ne t’en fais pas, on sait à quel point tu fais des efforts pour nous, mec.

Cela semble encourager mon partenaire de vie, qui se sent aussitôt reprendre des forces. Une promesse de nourriture lui remonte toujours le moral. Il avance donc le premier vers le prochain couloir. Nous sommes dans la troisième pièce de cet étage et je me dis que l’escalier doit être bien caché cette fois.

— Essayons de rester groupé, formulé-je. N’oublions pas qu’il y a certains pièges qui pourraient nous séparer, si on ne fait pas attention…

Pikachu, à côté de moi, grimace de dégoût parce que ça lui est arrivé lors de notre visite dans notre dernière visite dans un donjon. Heureusement pour nous, on l’a vite retrouvé dans une pièce adjacente de celle où nous nous trouvions.

Le Créateur a un sacré sens de l’humour. Ça, tout le monde le sait, ici. Il nous met au défi dans chacun de ses labyrinthes, ne serait-ce que pour voir jusqu’où nous serions capables d’endurer ses plans pour accéder au dernier étage. Je me demande si le Pokémon Légendaire est de mèche avec lui. Je n’espère pas. En général, les champions du donjon – comme on appelle ceux et celles qui se trouvent au sommet d’un labyrinthe, sont souvent de puissants Pokémon qui vivent pratiquement en ces lieux. Ils défendent même leur territoire en nous combattant, mais la majorité du temps, ils ne sont pas bien méchants.

On raconte que ces fameux maîtres de donjons ne sont jamais expulsés par le créateur, une fois qu’ils nous attendent au sommet. Pourquoi ? Je ne connais pas la réponse. Je me dis que c’est parce qu’ils ont mérité leurs positions de champions. Personnellement, je n’en ai jamais croisé et je me demande s’ils sont si puissants que ça.

— Dites ? commente Herbizarre. Croyez-vous qu’on va devoir combattre le Légendaire ?

Tiplouf s’arrête dans sa marche et pose son aile sous son menton.

— Euh… bonne question, dit-il.

— Sommes-nous au moins préparés pour combattre un champion ? poursuit sa sœur.

— Ça, nous le saurons qu’une fois au sommet du labyrinthe…

Herbizarre n’apprécie pas tellement cette réponse, à en juger son expression, mais elle se change vite les idées quand nous entrons dans la nouvelle pièce. Déjà, nous voyons d’autres espèces de Pokémon aquatiques, et même un type Sol, dans le lot. Un Corayon sauvage fonce dans ma direction, je m’empresse de lui donner un coup de poing et il s’envole percuter un de ses camarades.

Pendant ce temps, Pikachu lance son attaque Éclair à un petit groupe de Kokiyas et Matoufeu, utilise ses griffes sur un Limonde qui s’était trop rapproché de nous.

— Tippy ! Occupe-toi de cette chose ! lance notre ami chat.

— D’accord, mais c’est plutôt un truc pour Bulbi !

Aussitôt, Tiplouf et Herbizarre s’approchent du Limonde et le repousse avec leurs attaques respectives, Écume et Tranch’Herbe. Notre adversaire perd aussitôt connaissance. Matoufeu soupire de soulagement. On a tous nos forces et nos faiblesses, lui n’aime pas combattre les Pokémon Roche et Sol par exemple. Moi, j’ai un peu de difficulté contre les Pokémon Ténèbres, mais si j’ai quelques capacités de type Combat pour me tirer d’affaire. La bonne nouvelle, c’est que nous formons une équipe assez équilibrée.

— Prends ça ! lance Pikachu.

Il vient de lancer Fatal Foudre à notre dernier adversaire – un Staross.

— Mais je m’emmerde ! râle Herbizarre qui lève les yeux au plafond. C’est quoi ce donjon à la con ?! Sommes-nous si puissants que ça ?

Personne ne répond à sa question. On a l’impression d’avoir fait tout ce chemin pour rien. Je comprends comment elle se sent, mais les Pokémon qu’on vient de combattre étaient un peu plus puissant que ceux de l’étage d’en dessous. D’autant plus que ce qui pourrait causer notre perte ici, ce sont davantage les pièges que les créatures sauvages.

— Que remarques-tu ? demandé-je à Herbizarre. N’y a-t-il pas certains détails que tu n’aurais pas tu aurais oublié, depuis que nous sommes ici ?

Mes interrogations la prennent de court. A-t-elle oublié la raison pour laquelle Roigada l’a engagée dans notre guilde ? Elle doit étudier les donjons mystérieux à ses côtés et essayer de comprendre leur fonctionnement. Je la vois sortir un fouet de son bulbe pour se gratter la tête. Elle réfléchit un moment avant de répondre :

— Cet endroit semble avoir été fait avec moins de soin que les autres labyrinthes que nous avons croisés jusqu’à présent. Comme s’il s’agissait d’un prototype.

— Exact, je réplique avant de pointer un mur où nous voyons que l’illusion de cette plage est brisée. Il y a des défauts partout, tout comme les Pokémon d’ici ne semblent pas si puissants que ça. Je dirais même qu’ils sont de forces égales à ceux qu’on a combattu, chez les membres du culte. Je crois que nos supérieurs voulaient nous tester…

— En tout cas, s’ils voulaient nous mettre au défi, c’est une mauvaise plaisanterie ! grogne mon interlocutrice avant de souffler des narines.

— Ce que j’essaie de te dire, c’est qu’ils nous ont probablement envoyé ici pour deux raisons. La première, est évidemment de rencontrer le Pokémon Légendaire. La seconde…

— Ça va, ça va. J’ai compris. Ils voulaient qu’on étudie ce donjon. Par contre, suis-je la seule qui a cette impression qu’on est sur une sorte plateau de tournage ? Tout me semble si faux depuis que nous sommes montés ici.

— Moi aussi, j’ai cette impression, remarque Tiplouf. L’étage précédent était beaucoup plus réaliste. On dirait que le Créateur a manqué de budget, ici… ou de créativité.

Nous décidons de ne pas traîner. De toute façon, nous risquons d’être expulsés hors du labyrinthe, si nous ne trouvons pas le prochain escalier. Alors, je continue mon rôle d’éclaireur et nous mène dans une autre pièce. Cette fois, nous combattons des Pokémon un peu plus fort que les précédents, mais rien que notre équipe ne puisse pas abattre. Je me demande ce qui nous attend au troisième étage… et surtout, à quoi il ressemblera.

Annotations

Recommandations

Jean-Marc GACHAN
Liban : A Momentary Lapse of Reason.
Liban : Bref épisode d'une guerre sans raison apparente, sauf, selon moi: le mauvais œil...
Sur demande de mon psychiatre : écrire la cause de l'angoisse et de l'obsession et de la paranoïa, précis, concis, le strict minimum...
22
6
0
4
Anaïs Sieffert
Quand on a de l'ambition, on peut toujours atteindre nos objectifs et changer notre destin !
26
0
0
26
Marine Desvoivre
Comment empêcher une future apocalypse lorsqu'on ne croit pas au dieu égyptien et que l'on est une simple mortelle ? Chloé se remémore tout ce qui lui est arrivé depuis le premier jour de son retour chez elle au déclenchement de toutes ses catastrophes. Une histoire tellement inimaginable et effroyable. Mais tout cela n'est rien, comparé à tout ce qui l'attend encore...
22
29
326
73

Vous aimez lire TeddieSage ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0