Le V de la Victoire

Une minute de lecture

Signe de la main popularisé par Winston Churchill, il semble symboliser l’initiale du mot Victory.

En fait, ce n’est pas le cas. Il s’agit du signe de victoire traditionnel anglais, mais dont l’origine est toute autre.

Il nous faut pour cela remonter au Moyen-âge et plus particulièrement à la guerre de cent ans.

Les troupes anglaises les plus efficaces et meurtrières étaient les compagnies d’archers. La chevalerie française s’étant fait trois fois massacrée par les long bows, une certaine mauvaise humeur régnait côté français. Quand un archer anglais était capturé, il n’était pas mis à mort, les Français se contentaient de… lui couper les doigts.

Par réaction, les archers, en cas de victoire, de retour au pays, levaient bien haut l’index et le médium, doigts qui tenaient la flèche sur l’arc.

Le sens s’est perdu petit à petit, mais le signe est resté.

On peut aussi l’adapter. Il fut un temps je m’en servait pour signifier que je venais de faire la Vaisselle. Bon, depuis que je vis en Allemagne, ça ne marche plus. D’ailleurs j’ai un lave-vaisselle maintenant…

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Xavier Escagasse ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0