Virus

Moins d'une minute de lecture

_Ce dieu prenait soin de ses orbes géants depuis bien longtemps. L’un d’eux l’inquiétait. Il avait contracté un virus. Il se répandait vite, détruisant sa structure et l’écosystème qui y vivait. Mais un autre dieu le rassura : l’humain mourrait avant que la planète ne s’éteigne.

Annotations

Recommandations

Défi
hersen

Bonjour ma colère ! Salut ma hargne ! et mon courroux coucou !
Bonjour tout le monde et écoutez moi bien : on n'est pas là.
Non, je veux dire on n'est pas là pour s'amuser, mais pour juger un coupable.
Vous dirais-je combien j'aime mon métier, faut avoir la tchatche, bavasser avec Rego qu'est marron comme tout, flatter monsieur le Président, avec envie l'air de rien, faire debout à genoux assis quand on dit « mesdames messieurs, la Cour ». Sniff, j'aime tellement mon snif métier oin, j'en chiale ; oh zut, j'ai tout mouillé mon plastron.
Mais bon, revenons à notre coupable. Un monsieur, tout tranquille, qui fait ses coups par en-dessous la jambe.
(je vous le dis comme ça entre nous, mais les faux culs, je peux pas les recadrer)
C'est indigne, c'est infâme un homme genre on sait pas qui c'est. Il faut éradiquer ces monstres de la société, ils menacent la vie de nos enfants, ils nous menacent tous, même vous mr l'président...ah, on fait une autre tête, hein ! Bref, zut, je me suis emporté, j'ai bavé sur mon plastron, donc bref, cet homme, immonde de fauxjetonnitude, il s'en va chaque matin, oui, mesdamesmessieurs lesjurés, CHAQUE matin, il s'en va tranquille les mains dans les poches.
Bon. Jusque-là, ça va pas péter loin, le délit n'est pas flagrant de menace sociétale.
Mais…
Mais...Rego ta gueule, c'est mon tour de parler...mais pourquoi, et ce sera ma question principale, celle dont découle tout, c'est cool et c'est tout, pourquoi ce môssieur prend-il un sac à dos ce certain matin pour s'en aller TOUT SEUL, sans savoir où.
Sans savoir où.
L'affaire est grave.
Pourquoi est-ce grave ? Parce que, gens de tous pays tapez dans vos mains lalala. Lalala. Parce que s'il ne le sait pas, qui le saura ? lalala. lala.
Alors, messieurs mesdames toussa, je vous demande de faire un gros, très gros effort d'imaginemoiça, que pouvait-il bien avoir dans son sac à dos ?
Mes chers amis les jurés, mon brave président que j'aime, Rego, on se boit un coup juste après ? Mes chers zamis, c'est insoutenable.
Et je finirais sur ce mot parce que de ceux que je connais, c'est celui qui marche le mieux.

Mon client est coupable, mais la défense vous en convaincra mieux que moi.

5
30
14
2
Défi
William Miloris
Réponse au défi "froid dans le dos".
16
17
1
0
Défi
phillechat
Chanter mes vers / Centenaire / Et maintenant / Turner / Avec le temps
13
5
0
7

Vous aimez lire Denis Vergnaud ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0