La divergence - 1

3 minutes de lecture

Les plus avisés ne se laissent jamais regarder dans les yeux.

Mais il est bien d’autres manières de franchir ces portes.

भेड़िया

Bonjour, Chandra m’appelle Bhediya, et je viens d’entrer dans ton cerveau.

Bhediya, franchement, désigner un individu par le nom de son espèce – apparente dans mon cas – dénote de la part de Chandra un manque total d’imagination ; pourtant sur certains sujets, il en déborde. Ou alors serait-ce qu’il ne souhaite pas créer de lien personnel ? Ce qui démontrerait qu’il n’a pas la moindre idée de ce qui nous attend.

J’ai un nom, bien entendu, comme la plupart des créatures, mais je ne te le confierai pas, car connaître le nom d’un être, d’une chose, d’un élément ou d’un phénomène, donne un grand pouvoir à celui qui sait s’en servir. Les yeux sont les portes par lesquelles on peut pénétrer en toi, mais le nom est la croix d’attelle, dans la main de l’initié, pour faire de toi une marionnette. Plus il est puissant, plus il y a de fils qui te lient à son contrôle.

Tu ne me crois pas ? Et pourtant je suis bel et bien là, dans ta tête ! J’y suis entré par tes yeux !

Fermer les yeux n’y changera rien, bien au contraire. Secouer la tête non plus.

Plonge-toi plutôt dans ce souvenir.

∞ ∞ ∞

C’est le milieu de l’hiver sur An t-Eilean Sgitheanach, le soleil s’est couché il y a une demi-heure. Il n’a pas neigé depuis deux jours sur Na Beanntan Dearga entre le Loch Sligachan et le Loch Ainort. Tu trottes le long de Teanga Mhòr. Le sentier est complètement déneigé, car une vingtaine de personnes l’ont emprunté il y a… hum ? Environ une heure. À la fin de la crête, la sente tourne à gauche, s’orientant nord nord-ouest. Tu grimpes un raidillon à dix pour cent pendant un sillon et neuf verges. (1)

Tu quittes le chemin alors qu’il longe Allt Bealach na Sgairde (2) et vire plein nord vers la passe entre Beinn Dearg Mhòr et Sgùrr Mhàiri. Tu obliques à droite, entamant l’ascension de la face nord-est, la pente y est de quarante pour cent. Sept chaînes plus loin, tu tournes à gauche suivant un replat horizontal qui te mène, après avoir traversé la sente qui descend du sommet vers la passe, devant une grande pierre de granite plate, nue, qui irradie. Située à deux chaînes et onze verges du sentier, elle a été chauffée par le soleil de onze heures à son coucher. Depuis que tu as quitté le chemin, tes pas ont laissé une piste dans la neige vierge épaisse de deux pouces.

Un frisson parti de la base de ta nuque parcourt ton épine dorsale jusqu’à ta queue, débarrassant ton pelage des flocons que le vent y a déposé. Tu te couches sur la pierre qui restitue le rayonnement qu’elle a emmagasiné. Malgré ta fourrure qui te protège du froid, en hiver, toute chaleur est bonne à prendre. De cette position bénéficiant d’un dénivelé négatif de soixante pieds, tu jouis d’un excellent point de vue sur Bealach na Sgairde. Bien que ce soit la nouvelle lune, tu distingues nettement, à deux chaînes, la quarantaine de personnes réunies autour du feu qu’ils ont allumé.

Tu pousses ton hurlement parfaitement identifiable pour signaler ta présence.

Non pas à tes congénères, mais à elle.

¤¤¤

(1) Dans ce souvenir (et le suivant), il s’agit de mesures anglaises :

le pied (foot), de 12 pouces (inches) de 2,54 cm, ne mesure que 30,48 cm [du 47 quand même].

Alors, qu’en France le pied de charlemagne mesure 32, 50 cm [carrément du 50] divisé en 12 pouces francs de 2,707 cm.

Une verge (yard) est égale à 3 pieds (feet).

Une chaîne (chain) est égale à 22 verges (yards).

Un sillon (furlong) est égal à 10 chaînes (chains)

Un mile est égal à 8 sillons (furlongs).

(2) Le mot Allt (brûlure) désigne aussi bien un ruisseau ou un torrent que la faille qu’il a creusée.

Annotations

Vous aimez lire scifan ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0