Chapitre 17: Amour ou Amitié (2ème partie)

5 minutes de lecture

Pour cette deuxième partie d'Amour ou Amitié je vous propose d'écouter : On my Way d'Alan Walker, Sabrina Carpenter et Fakuro. Lien cliquable dans les commentaires.

=======

En arrivant à l'hôpital, tout en se tenant la main avec mon petit ange, je vis de nombreux regards se tourner vers nous, certains était aimant et gentil, il semblait dire « OOh qu'ils sont mignons ces deux jeunes garçons qui s'aime » d'autre à l'inverse semblait être rempli de haine et cacher des paroles du genre « Ah ! Deux garçons ensemble, c'est dégoutant, contre nature » Comment vous dire que je m'en foutais complètement de ses regards hargneux, tout ce que je savais c'est que j'étais heureux de se contacte avec l'être que j'aimais plus que tout, et que le regard des autres m'était complètement indifférents. Je comprenais grâce à ça, que même au lycée, je devrais pouvoir réagir de cette façon. Mais tout ça n'est pas le sujet actuel. On arriva devant la chambre d'Allan on entra, toujours main dans la main. Je le voyais sur son lit d'hôpital, il me fit un immense sourire, pour me dire « ne t'inquiète pas Zach je vais bien », cela me rassura.

Z : Salut Al !! alors comment ça va ?

Al : Je vais très bien t'inquiète je dois juste rester à l'hôpital pour observation mais normalement je devrais sortir demain.

Z : Ah cool !! Mais qu'est ce qui t'es arrivé en fait je t'ai vu nous chercher du regard, puis à un moment tu es tombé, comme ça sans raison...

Al : Bah ça devait être un coup de fatigue, mon corps ne suivais plus avec mes pensées et mon activité.

Je voyais qu'il ne me disait une fois de plus pas l’entièreté des choses, mais il devait sûrement avoir ses raisons pour me cacher quelque chose, je décida de changer de sujet, sans y prêter plus d’attention, en lui disant que j'avais réussi et en prenant mon ange par la taille afin de l'embrasser langoureusement.

Al : Ouaaah vous êtes vraiment mignon tous les deux.

Z/S : Merciiii dis-je en cœur avec ma moitié.

On se mit tous les trois à rire comme des dératés heureux d'être ensemble. Mais il me devait de casser cette ambiance de joie et de bonne humeur. Je devais dire tout haut à ses deux mecs d'exceptions ce que j'avais sur le cœur.

Z : Bon désolé, les gars mais je vais casser un peu l'ambiance... Voilà Allan j'ai vraiment cru te perdre mercredi après-midi, j'ai vraiment cru que tu ne serais plus là. Que tu avais disparu pour de bon de ce monde. Heureusement il n'en est rien et on a encore de choses à partager tous les deux, de nombreuses choses à vivre. Mais cet évènement m'a fait énormément réfléchir et je me suis rendu compte que sans toi je ne serais rien, j'aurais déjà tout abandonné, tu es l'une de mes raisons de vivre Allan... Tu n'es pas un simple pote, un simple ami, tu es Mon Meilleur ami et ce jusqu'à la fin. Je t’aime Allan, pas de la même façon que Sacha certes mais je t’aime quand même, presque comme un frère voir encore plus. Toi Sacha c'est tout différent, le premier jour où je t'ai vu dans ce réfectoire, Allan en est témoin. J'ai été complètement ailleurs, j'ai eu la sensation d'avoir vu un ange tombé du ciel. Je pense que l'on peut appeler ça un coup de foudre. J'ai toujours cru être hétéro mais ce jour où j'ai vu tes yeux plus bleus que l'océan, tes cheveux aussi blonds que le blé sous un ciel d'été. J'ai compris que j'étais amoureux d'un garçon. Ça m'a fait énormément réfléchir sur ma condition mais maintenant que je suis enfin avec toi je suis prêt à l'accepter et montré à tous l'amour que je te porte. Je t'aime plus que tout Sacha. Et pour finir ce monologue qui devient beaucoup trop long, je tiens à vous dire à tous les deux cette chose : On va en vivre des aventures tous les trois, je vous le garantis !!!!!!

Allan autant que Sacha était totalement ému par ce que je venais de dire, tous ces mots, ces pensées venaient du plus profond de mon cœur. Je me devais de le dire. Et je savais que ça allait les toucher énormément tous les deux, mais maintenant je savais que nous allions vivre de grandes histoires tous les trois.

===PDV d’Allan====

Al : Zach, merci... Merci de me voir comme ça, merci de me faire comprendre ça. Moi aussi j'ai quelque chose à te dire mon vieux. Je ne te l'ai jamais avoué avant car je n'arrivais pas à me l'avouer moi-même mais je suis bi.

Je marquis une pause dans mon discours, pour attendre la réaction de Zach et surtout réfléchissant à ce que je pouvais lui dire. Ne pouvant pas lui avouer que je l’aimais plus que tout moi aussi, au moins autant que Sacha l’aime, ce n’est pas le moment ni le lieu, de lui avouer cela et j’ai décidé de sacrifier mon amour pour lui pour son unique bonheur et je compte bien m’y tenir. Zach répondit après quelques instants de réflexions ou plutôt d’étonnement :

Z : Alors comme ça toi aussi t’es bi ?

Al : Bah ouais !! Je l’ai réalisé en vous voyant tous les deux, en voyant que l’amour entre deux hommes pouvait être tout aussi magnifique que l’amour entre deux personnes de sexes différents, voir encore plus.

Je mentis encore une fois à mon ami, chose que je ne supportais pas mais je ne pouvais pas lui dire, étant persuadé qu’il ne se souvient pas de ce qui s’est passé il y a trois ans, il ne doit pas se rappeler que moi aussi j’ai aimé un garçon, enfin je ne lui avais même pas dit, je ne peux pas lui dire et je ne veux plus parler de lui. Il m’hante déjà assez c’est d’ailleurs pour ça que je suis allez vers Sacha… Mais je ne peux surtout pas lui dire que je l’aime ça risquerait de briser leur couple et je ne me le répèterais jamais assez, mais tout ce que je veux c’est son bonheur et pour l’instant celui-ci est avec Sacha. Alors je ferais tous ce que je peux pour les protéger tous les deux, pour protéger son bonheur, pour protéger mon Zach. Je décida alors de rajouter ces quelques mots :

Al : Zach, Sacha je vous fait ici et maintenant la promesse que quoi qu’ils vous arrivent, je vous protègerais et veillerais à ce que votre couple reste soudés, pour votre bonheur à tous les deux. Quoi qu’ils adviennent je serais là et je vous protégerais au péril de ma vie s’il le faut, j’en fais le serment.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Xenos Walker ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0