Ceinture orbitale de la Terre

5 minutes de lecture

Le colonel est penché sur son holopad et lit attentivement le rapport qu’il a demandé concernant les conditions de détentions futures de Noway. De temps en temps, il lève les yeux sur le jeune homme allongé et encore inconscient.

Noway a survécu aux longues heures d’attente dans l’arène déserte puis à son transfert en aérojet jusqu’à une base de lancement du pôle Nord et enfin à son voyage jusqu’à l’hôpital de la Ceinture orbitale de la Terre.

Le colonel n’y est pour rien, Ariel l’a même empêché d’éliminer définitivement Noway. Pourtant, il est très heureux que son cobaye respire encore. Il est soigné depuis trois jours sous coma artificiel et sa récupération est fulgurante. Depuis le matin, sa sédation est levée progressivement, il devrait se réveiller d’ici quelques heures.

Aédé tient à être présent quand Noway ouvrira les yeux alors il a installé son bureau à son chevet, pour la journée.

Un sourire mi-figue, mi-raisin éclot sur le visage d’Aédé tandis qu’il contemple l’expression paisible de l’homme endormi. Qui pourrait croire en le voyant ainsi qu’il est le responsable du chaos qui règne en bas, à Europe. Aédé l'observe pensivement. C'est vrai que même assoupi, on perçoit son aura forte et lumineuse. Est-ce cela qui ensorcelé Alka ? Elle n'a pas su se délivrer de son conditionnement mais a pu le contrer assez longtemps pour détruire la Bulle des Gouvernants avant de mourir.

Aédé admet éprouver une certaine admiration pour la force de caractère de ces deux-là. Cependant, il ne comprend toujours pas comment leur lien factice a pu causer autant de dommages. Bien sûr, il a tout mis en oeuvre pour qu'ils soient attachés l'un à l'autre mais il avait minutieusement paramétré leurs interactions de sorte que ce lien ne survive pas à Noway. Pourtant, quelque chose lui a échappé engendrant une instabilité qu'on n'a plus connu depuis des siècles.

La Bulle des Gouvernants est devenue une zone de guerre. MAGIE et ses sbires, malgré tous leurs efforts, n’ont toujours pas pu rétablir le courant et remettre en fonction la Bulle. Les HC se sont mués en véritables bêtes féroces. Ils pourchassent les Bullites. Ces derniers subissent des atrocités que le colonel a peine à croire quand on les lui raconte.

Pour couronner le tout, les combattants, les prisonniers et Kaly ont disparu. Il ignore comment mais la jeune femme a réussi à désactiver son traceur. Depuis, il a obtenu que des microdrones sillonnent les lieux à sa recherche. Pour le moment, ils ont fait chou-blanc.

Le colonel se rend compte que ses mains se sont crispées sur les accoudoirs tant ces mauvaises nouvelles le contrarient. Il prend une grande inspiration dans l'espoir de s'apaiser.

Après tout, il n'y a pas que de mauvaises nouvelles. Malgré ses erreurs, il a échappé à toute sanction. Il a été auditionné par le Haut-Commandement dès son arrivée dans la Ceinture. Il s'en doutait alors il était prêt. Il a développé deux arguments de poids. D'abord, MAGIE n'a pas tenu compte de ses recommandations pour la dernière épreuve, il ne peut donc être tenu pour entièrement responsable de la suite des évènements. Enfin, il a ramené Noway et il est à la tête de l'équipe la meilleure pour mener à bien son clonage et par là-même la constitution d'une armée capable de tenir tête aux Morkims.

À l'issue de cette audition, il a été sommé de se concentrer uniquement sur le clonage et averti qu'il serait sous haute-surveillance. Aucun faux-pas ne sera toléré.

Il soupire en posant à nouveau les yeux sur Noway. Malgré cela, comme à chaque fois, un élan d’affection qu’il ne parvient pas à s’expliquer, le saisit. Peut-être est-ce parce qu’il est l’instrument de sa vengeance ?

En tout cas, il aime l’idée de l’avoir auprès de lui. Il a même envisagé de proposer que son logement sur Mars soit aménagé afin de garder un œil sur Noway durant sa détention. Il a fini par renoncer, certain qu'on le lui refuserait.

Noway sera donc transféré sur Neptune, dans une prison de haute-sécurité où une aile de bâtiment sera spécialement aménagée pour lui. Avant cela, il restera sous haute surveillance dans la Ceinture Orbitale Terrienne le temps qu’il se rétablisse, que l’on conçoive un programme de stimulation physique et intellectuelle pour lui et que l’on détermine les conditions optimales de clonage de son ADN.

Le colonel espère qu’il saura mener à bien la dernière mission qu’il s’est fixé. Il devra servir à Noway une version des faits suffisamment supportable pour qu’il puisse envisager de vivre mais assez noire pour éteindre toute vélléité de révolte. Un exercice de haute-voltige l’attend. Il a passé une journée à préparer son récit, un savant mélange de vérités et de mensonges.

Il lui dévoilera qu'Alka n'a jamais été délivré de l'Optimem. Il lui racontera même qu'il est le responsable de son conditionnement et de sa mort. L'ayant éprouvé dans sa chair, il sait que la haine peut vous raccrocher à la vie quand plus rien d'autre ne vous retient. Il espère que Noway le détestera suffisamment : ainsi il vivra dans l'espoir de pouvoir le tuer, lui. Le colonel a l'intention d'entretenir cet espoir en rendant visite régulièrement à Noway.

Il lui dira que Kaly est en vie, tout comme ses compagnons, qu'ils sont détenus sur Vénus, dans une Bulle et qu'ils y seront bien traités. Bien sûr, Noway voudra voir sa soeur. Ils auront ainsi un moyen de pression pour qu'il se montre coopérant.

Enfin, il mentira concernant la Terre, il racontera que tout est rentré dans l'ordre. Pour ce dernier mensonge, il espère que c'est une prophétie, une vérité prochaine. Quoiqu'il arrive, Noway ne doit jamais savoir ce qui s'est passé. Personne ne s'est jamais évadé de Neptune mais qui sait de quoi il serait capable s'il savait ce qu'il a réussi à provoquer ?

Tandis qu'Aédé, légèrement fébrile, revoie mentalement son discours, un léger tressaillement dans le lit attire son attention. Il fait semblant d’être tout entier pris par ce qui s’affiche sur son Pad.

Noway ouvre les yeux. Son regard papillonne quelques secondes. Son visage se crispe, il referme les paupières.

-- Pas la peine de faire semblant, je sais que tu es réveillé.

-- Éteignez la lumière, elle me fait mal aux yeux, lui rétorque Noway d’une voix cassée à peine reconnaissable.

-- C’est fait.

Noway essaie alors de lever les paupières à nouveau. Dans la pénombre, il parvient à les garder ouvertes et à balayer la pièce du regard.

Il s’arrête finalement sur Aédé. Son visage pâle aux traits tirés affiche un air indéchiffrable. Le colonel lui sourit.

-- Je suppose que tu as des questions. Je te promets d’y répondre mais prends le temps de te réveiller.

Le regard de Noway paraît se troubler mais c’est si fugace que le Colonel se demande s’il ne l’a pas imaginé. Noway a déjà détourné les yeux, il fixe le plafond, silencieux. De longues minutes passent. N’y tenant plus, le Colonel se lance :

-- Peut-être souhaite-tu savoir où tu te trouves ? hasarde-t-il.

Noway plante ses yeux de glace dans les siens.

-- Pourquoi vous êtes ici, Edan ? Et, où sont mes équipiers, ma sœur et Alka ? articule-t-il avec effort.

Aédé se force à sourire. Noway va droit au but, comme toujours.

-- Ils vont bien, ils sont en sécurité pour l’instant.

Aédé voit bien à l’air de Noway que sa réponse floue ne le satisfait pas.

-- La réalité est plus complexe que tu ne l’imagines, Noway.

Noway, le visage toujours impassible, opine et l’enjoint de continuer.

Alors Aédé se lance.

Annotations

Recommandations

Borghan
Né à Del'Ashaan, capitale de l'Empire Sous Le Ciel Ashaanide, Ravik est l'héritier de la plus puissante Maison noble, la Maison Abelam. Alors que s'achèvent ses études à l'Académie Suprême, le jour où il sera citoyen impérial à part entière approche. Fiancé à l'une des fleurs les plus éblouissantes de la noblesse, il ne manque plus que sa cérémonie du lien pour parfaire sa grandeur.

Ravik apprécie sa vie d'insouciance dans un monde en paix. Il profite autant qu'il le peut de ses privilèges de naissance. Son sang tout comme sa créature mystique — un spécimen extrêmement rare de tigre bleu à crinière dorée — lui permettent d'ambitionner le sommet du gouvernement. Pourquoi pas Premier Vizir de l'Empereur, un titre longtemps accaparé par son propre père ?

Tandis que sa destinée glorieuse semble toute tracée, il n'envisage pas un instant qu'un unique évènement puisse balayer ses projets et renverser son univers.
30
87
549
58
Aspho d'Hell
Début de quelque chose...
78
282
197
21
Yanyan
Ceci est la suite de l'histoire de "Le bûcheron maudit", lisez le premier tome avant celui-ci (enfin comme vous voulez mais bon...)

---

Quinquati, de nouveau enfermé dans une sinistre prison, fera face à son monstrueux ravisseur qui lui proposera une offre des plus alléchantes.

En parallèle, Malgati, aidé par le véritable Soucia, tentera de sauver son village de l'invasion des dieux, ainsi que de la cupidité d'un lointain royaume.

---

(oui je sais la couverture est spécialement dégueulasse)
6
9
46
32

Vous aimez lire Carma ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0